Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dans le calepin - 16 déc. 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Au menu aujourd’hui : la réaction de Gill, si bien à la maison, reprendre son souffle et l’entraîneur au sujet de Boyd.


Action, réaction : Parfois, ça ne prend pas grand-chose pour perdre un match de hockey. C’est un fait que les Canadiens se sont fait rappelé dans leur défaite de 5 à 3 aux mains des Flyers mercredi soir. Après avoir remonté la pente pour créer l’égalité 3 à 3, quelques erreurs ont coûté la rencontre au Tricolore. Maintenant il faut savoir comment réagir.

« C’est le genre de match qu’il faut regarder, attacher ses patins et retourner au travail. Ça s’applique à toute l’équipe », a dit Hal Gill, alors que ses coéquipiers et lui se sont concentrés sur leur adversaire de jeudi soir, les Bruins. «Nous n’avons pas joué si mal. Quand tu joues contre de bonnes équipes comme ça, ils vont prendre ces petites erreurs et vous les faire payer à chaque fois. »

Si bien à la maison : Le Tricolore disputera un deuxième match à domicile en autant de soirs. Tout juste avant un voyage de sept rencontres à l’étranger, le moment serait bien choisi pour stopper la séquence de défaites à trois.

« On peut parler d’adversité. Trois défaites en ligne, ça ne nous était pas arrivé. Il faut arrêter la glissade avant que ça aille plus loin. Mais en général, quand on regarde le match d’hier, on a pas mal joué», a avoué Mathieu Darche. « C’est sûr que c’est à notre avantage de jouer encore à la maison. On n’a pas eu à voyager. »

Une bonne respiration avant le grand saut: Considérant qu’après la rencontre avec les Bruins, les Canadiens ne seront pas de retour au Centre Bell avant la nouvelle année, la rencontre de jeudi est l’occasion idéale de donner aux partisans un cadeau de Noël avant le temps.

« Tu veux toujours bien jouer à la maison, peu importe les circonstances – spécialement quand tu t’en vas pour un long voyage comme celui-là », a admis Jeff Halpern. «Boston a une bonne équipe, ils sont bien équilibrés et Thomas connaît une bonne saison jusqu’ici, alors que Carey Price en a aussi une exceptionnelle pour nous. Ça devrait être une belle bataille devant le filet ce soir. »

La chance de jouer : Après l’entraînement, Jacques Martin a expliqué la décision de l’organisation d’envoyer Dustin Boyd à Hamilton. Ayant disputé seulement une dizaine de rencontres jusqu’ici, Boyd s’est toutefois entraîné avec ses coéquipiers à chaque occasion qui se présentait à lui.

« Dustin a eu une très bonne attitude alors qu’il était ici. L’important pour lui, c’est d’avoir une opportunité de jouer des matchs », a mentionné le pilote des Canadiens. « Hamilton a besoin d’aide. Ça va lui donner la chance de jouer, de renouer avec la compétition et c’est sûr que ça va aider sa confiance. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Face à face : Canadiens-Bruins
Boyd envoyé à Hamilton 
Rapport des Bulldogs - 15 déc. 2010 
Leblanc fait l’équipe 

En voir plus