Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

C'est un départ!

par Staff Writer / Montréal Canadiens
LAVAL-SUR-LE-LAC – Le tournoi de golf annuel des Canadiens. Un rendez-vous qui annonce généralement le début officiel de la saison de hockey. Un à un, les joueurs ont défilé devant la horde de journalistes présents.


La rumeur du jour: Tous les yeux étaient tournés vers Brian Gionta en ce jeudi matin, alors qu’une rumeur laissant savoir que celui-ci avait été nommé capitaine des Canadiens a circulé dans les médias montréalais. Invité à commenter la nouvelle, le numéro 21 a crû bon de remettre les pendules à l’heure.

«C’est sûr que ce serait un honneur pour moi de devenir capitaine », a laissé savoir Gionta, mentionnant du même souffle qu’il avait vu le journal comme tout le monde ce matin et que rien n’était confirmé. « Je ne sais pas si être un capitaine à Montréal peut représenter un plus gros défi qu’ailleurs. D’ailleurs, je n’ai jamais été capitaine dans la LNH, alors, comment est-ce que je suis censé le savoir. Je ne crois pas qu'être capitaine ajoute de la pression supplémentaire.»

De la pression? Quelle pression?: Au cœur de toutes les discussions au cours de l’été, c’est un Carey Price radieux qui est apparu devant les médias. Le gardien de 23 ans a passé l’été dans son coin de pays en compagnie notamment de l’entraîneur des gardiens, Pierre Groulx. Alors que plusieurs lui attribuent d’emblée le statut de gardien numéro 1, Price, lui, n’en fait pas de cas.

«Je suis un peu plus humble cette année. Les choses ne me sont pas nécessairement données, il faut les mériter. Je vais devoir mériter mon temps de jeu parce qu’il y a une chose qui est certaine, c’est que Alex [Auld] poussera pour obtenir des départs», a laissé savoir Price. «La seule pression qui existe est celle que je mets moi-même sur les épaules. La seule personne que je dois gérer, c’est moi-même »

Chimie 101 :
Lorsque c’est l’entraîneur Jacques Martin qui s’est amené au podium, les questions ont surtout tourné autour des clés du succès pour la formation en 2010-2011. Avec un bon groupe de joueurs familiers sachant à quoi s’attendre d’une prochaine saison à Montréal, le pilote du Tricolore sait que la cohésion à l’intérieur de la formation se fera de façon encore plus solide.

« La chimie sera encore meilleure cette année », a affirmé Martin. «Nous devons prendre la cohésion que nous avons eue en séries éliminatoires et transposer ça cette année, pour connaître un bon début de saison. Nous devons encore travailler sur quelques petites choses pour obtenir un meilleur apport offensif, mais pour l’instant, les gars sont contents de se retrouver et ont hâte de jouer. »

En bonne compagnie: Après une saison productive et un parcours en séries encore plus impressionnant, où il a mené la LNH avec 13 buts, Michael Cammalleri a comme plan de performer encore mieux lors de la prochaine saison. Lorque questionné au sujet du niveau de confiance qu’il a dans son gardien Carey Price, Cammalleri a insisté sur le fait que la route du succès pour les Canadiens dépend du jeu collectif de l’équipe et de la cohésion qui existe entre les membres de la formation sur la glace et hors de celle-ci.

«Carey est un gardien très talentueux, très aimé et très respecté dans la chambre. Nous voulons bien jouer en avant de lui et les gens doivent comprendre qu’une victoire ou une défaite, ça ne dépend pas que d’un seul gars », a mentionné le rapide attaquant. «Nous voulons tous le supporter. »

La prochaine étape : Avant d’amorcer sa ronde de golf, Scott Gomez a pris un moment pour discuter de la saison qui vient de se terminer, la prochaine et également, les médias montréalais.

« Nous avons eu un bon parcours, mais nous aurions voulu nous rendre en finales et n’avons pas réussi. Pourvu que nous gagnions, ça importe peu qui marque. Je vous le dis, les gars dans la chambre aiment vraiment ça jouer ici… nous nous habituons même à vous, les journalistes », a mentionné Gomez à la blague aux médias présents, se risquant même à quelques mots de français.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com


À LIRE ÉGALEMENT:
Camp des recrues - Jour 3
La vie de Brian 
En voir plus