Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Camp des recrues – Jour 1

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Dans le calepin aujourd’hui: Berger met la barre haute, Leblanc chez les pros et Beaulieu joue à Bob l’éponge.


Le Berger et ses moutons - La filière suisse, les Canadiens la connaissent bien. S'étant joint à l'organisation montréalaise à titre d’agent libre le 8 avril dernier, Alain Berger en fait partie. Le Suisse de 21 ans a quelques points de références sur lesquelles se baser lorsqu’il est question d’association entre le Tricolore et les Helvètes.

«[Yannick Weber et Mark Streit] sont deux exemples très concrets pour moi. De la façon qu’ils ont fait leur chemin, tu te rends compte que tout est question de travail et d’acharnement. C’est de cette façon-là que je compte y arriver», a mentionné le géant de 6-pieds-4 qui a trouvé le fond du filet deux fois sur les trois buts de son équipe lors du premier match simulé du camp. «Ça a été un très bon match pour moi, mais il y a encore beaucoup de choses à améliorer. Maintenant, nous attendons juste que la journée soit terminée pour recommencer demain».

Chez les prosLouis Leblanc n’a pas eu à déménager ses affaires bien loin pour le camp des recrues du Tricolore, puisqu’il s’entraîne déjà depuis un bon moment au Complexe sportif Bell de Brossard, histoire de remettre son épaule en bon état.

«Je ne sais pas si je suis en avance. Je sais par contre que je ne suis pas en retard. Pour l’instant, il n’y a rien de décidé. J’espère que je pourrai être prêt pour des matchs hors-concours », a mentionné Leblanc qui a participé à toutes les activités de la journée, à l’exception du match simulé en fin de journée. «Mon but est de jouer professionnel cette année. Je me concentre sur mon épaule et pour être prêt pour une saison chez les professionnels cette année.»

Tout nouveau, tout beau – Repêché en juin dernier par les Canadiens au 17e rang, Nathan Beaulieu enfilait le chandail des Canadiens pour une deuxième fois, après avoir participé au camp de perfectionnement au cours de l’été. Par contre, cette fois-ci, il est entouré de professionnels.

« C’est mon premier camp professionnel, mon premier avant-goût du hockey chez les pros. Je suis vraiment excité et je suis très heureux de pouvoir jouer avec un groupe de gars aussi talentueux », a lancé le jeune défenseur, qui a reçu un conseil bien important à propos de ce camp. «Arrivant ici en tant que recrue, je dois relaxer et absorber le plus d’information possible. Ça n’arrivera qu’une seule fois. Il faut être comme une éponge, parler aux professionnels, ne pas être gêné.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Jamais oublié
La tournée des grands-ducs
31 joueurs participeront au camp de recrues des Canadiens
David contre…
En voir plus