Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Calepin des séries - 23 mai

par Staff Writer / Montréal Canadiens
NEW YORK – Dans le calepin aujourd’hui: une rivalité est née et Galchenyuk doit lancer plus souvent.


L’annonce faite aux leaders: La décision d’envoyer une verte recrue en plein milieu de la finale de la Conférence de l’Est semblait être un pari bien audacieux pour bien des observateurs. Le lendemain de la première victoire en séries de Dustin Tokarski, suite à une performance de 35 arrêts, le pilote du Tricolore est revenu sur le processus qui a mené à la décision.

« La communication est importante », de lancer Therrien, d’entrée de jeu. « Quand tu prends ce genre de décision avant qu’elle ne soit finale, je me suis assis avec notre capitaine Brian Gionta et je me suis assis avec Josh Gorges et je leur ai expliqué la décision pour laquelle on prenait cette décision-là. Les deux semblaient très en accord avec cette décision. »

Plekanec célèbre la victoire.
Donner le ton : Personne ne veut voir un joueur quitter la glace. Personne. La solide mise en échec qu’a donné Brandon Prust à Derek Stepan en début de rencontre jeudi soir au Madison Square Garden a fait en sorte que l’attaquant des Rangers, et ancien coéquipier de Prust, a subi une fracture de la mâchoire, tel que la dévoilé l’entraîneur-chef des Blueshirts, Alain Vigneault. Si Brandon Prust doit discuter au téléphone de son geste avec les dirigeants de la LNH en fin d’après-midi vendredi, l’attaquant Daniel Carcillo a été automatiquement suspendu pour 10 matchs en raison de l’inconduite de partie qu’il a reçue en vertu du règlement 40.3 Violence envers un officiel – Catégorie II, lui qui tentait de s’en prendre à Prust avant que ce dernier ne jette les gants devant Derek Dorsett.

« La mise en échec de Prust a mis le ton au match. C’est sûr qu’ils n’ont pas aimé ça. Je crois que cela a néanmoins réveillé tout le monde », d’affirmer Desharnais. « La rivalité contre Boston est beaucoup plus grande, mais c’est avec des matchs comme celui d’hier qu’on en fabrique une contre les Rangers. »

Des fleurs pour Bergevin : Pour une deuxième année de suite, le travail de Marc Bergevin a été reconnu par les bonzes du hockey alors qu’il est en nomination pour le titre de directeur général de l’année dans la LNH. Le pilote du Tricolore, Michel Therrien, est le premier à reconnaître l’impact de son patron sur sa formation et sur l’organisation montréalaise depuis son entrée en poste en mai 2012.

« C’est une bonne nouvelle. Marc, depuis son arrivée avec les Canadiens, fait un travail extraordinaire. Par son charisme, son émotion, son sens de prendre des bonnes décisions, cela a fait en sorte que les Canadiens de Montréal sont maintenant à un autre niveau qu’au moment où il est arrivé à Montréal. »

Appuie sur la gâchette : Après avoir subi une blessure le 9 avril contre les Blackhawks, Alex Galchenyuk a été contraint de regarder les deux premières rondes des séries 2014 des lignes de côté. Ayant obtenu le feu vert avant le début de la troisième ronde, l’attaquant de 20 ans a finalement fait ses débuts lors du deuxième match de la série, terminant sa soirée de travail avec deux tirs et 13 minutes sur la patinoire. Flanqué de Tomas Plekanec et Brian Gionta, Chucky semblait tout aussi à l’aise lors du troisième match au Madison Square Garden, avant de jouer les héros en prolongation, marquant sur son seul tir du match.

« Je lui ai dit toute la saison de lancer plus souvent », d’affirmer Plekanec, le sourire bien pendu, lui qui a préparé le but du numéro 27 qui est devenu le plus jeune joueur dans l’histoire des Canadiens à marquer un but en temps supplémentaire en séries, à l’âge de 20 ans et 99 jours. « Il est un jeune gars, il est talentueux et il peut faire beaucoup de jeux. Il peut passer la rondelle n’importe où vous lui demandez. Nous devons tous tirer plus souvent au filet, pas seulement lui. C’est quelque chose que nous devons améliorer dans cette série. Alex est revenu en force.  Il a bien joué au cours des deux derniers matchs et il va continuer de s’améliorer. »


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

En voir plus