Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Apprendre à enseigner le hockey

par Staff Writer / Montréal Canadiens

Pour une 13e année consécutive, les entraîneurs de hockey mineur de partout au Québec étaient conviés samedi le 17 octobre au Centre Bell pour la Journée des entraîneurs Tim Hortons, durant laquelle les plus de 700 participants ont pu en apprendre davantage sur un sujet qui les passionne : l’enseignement du hockey.

En plus d’assister aux pratiques des Canadiens et des Red Wings de Detroit, adversaires des Montréalais samedi soir, les entraîneurs ont pu profiter d’ateliers de tirs aux buts, de 1 contre 1, de sorties de zone et d’enseignement aux gardiens de but.

Michel Therrien s’est également adressé aux participants, rappelant qu’il a lui-même passé par le même chemin que ceux qui étaient devant lui aujourd’hui. L’entraîneur-chef du Tricolore a en outre rappeler l’importance qu’un instructeur peut avoir dans la vie d’un jeune hockeyeur.

« Peu de jeunes se rendront dans la Ligue nationale, il faut être réaliste. Mais vous pouvez avoir une influence importante dans le développement de chacun de vos jeunes, vous pouvez leur enseigner des valeurs qui leur seront très importantes, dans l’immédiat et dans le futur», a rappelé Therrien qui participait à cette activité pour une quatrième année consécutive.

Celui qui a fait ses débuts derrière un banc de la LNH à l’âge de 35 ans a également souligné l’importance d’inculquer la bonne attitude chez les jeunes aussitôt que possible. « Vous pouvez jouer avec une épaule amochée, un genou qui fait mal, des blessures un peu partout, mais vous ne pouvez pas jouer sans cœur. C’est primordial pour les jeunes d’avoir la bonne attitude et vous pouvez faire en sorte qu’ils l’aient à chaque fois qu’ils sautent sur la glace. »

Finalement, l’entraîneur le plus en demande du Québec a conclu avec un conseil bien simple. « Dites à vos jeunes d’avoir du plaisir. C’est le plus important dans la pratique de notre sport, et même aujourd’hui, dans la Ligue nationale, c’est ce que je dis toujours à mes joueurs : Ayez du plaisir. »

Nouveauté cette année : le thérapeute sportif adjoint des Canadiens Vincent Roof-Racine est venu parler aux entraîneurs à propos des blessures reliés au hockey. L’entretien servait surtout à donner des trucs aux entraîneurs pour savoir comment réagir face à ce genre de situations malheureusement bien présentes, tant au hockey mineur qu’au niveau professionnel.

« La chose la plus importante dans ces moments-là, ce n’est pas d'essayer de devenir un héros, mais de faire en sorte que l’athlète soit pris en charge de façon sécuritaire. Il faut s’assurer que les soins ou le transport soient faits dans les meilleures conditions possibles », a expliqué d’entrée de jeu celui qui a également pris le temps de répondre aux questions des entraîneurs préoccupés par la question des blessures après sa présentation.

Le sujet des commotions cérébrales et des mesures à prendre pour les détecter le plus tôt possible a aussi évidemment été abordé.

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.

En voir plus