Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Winchester heureux de joindre les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La vie est comme un tourbillon ces jours-ci pour Jesse Winchester.


Mais il ne va pas s’en plaindre.

Quelques jours après avoir mis un terme à sa carrière dans les rangs universitaires américains avec les Red Raiders de Colgate, l’athlète de 24 ans originaire de Long Sault, dans l’Est ontarien, a sauté sur la patinoire pour sa première séance d’entraînement avec les Sénateurs d’Ottawa, mercredi matin.
Le joueur autonome Jesse Winchester est derrière le vétéran Dean McAmmond pendant l'entraînement de mercredi, à la Place Banque Scotia.

Il ne pouvait contenir son enthousiasme.

« La dernière semaine a été très emballante pour moi », a déclaré Winchester, qui a disputé son dernier match dans l’uniforme de l’Université Colgate la fin de semaine dernière, avant de signer un contrat à titre de joueur autonome avec les Sénateurs lundi après-midi. « Je suis très heureux d’être ici. Les gars m’ont bien accueilli dans mon nouvel environnement. J’étais nerveux mais ils m’ont mis à l’aise. »

Même s’il y avait des inquiétudes au niveau de l’épaule de Winchester, l’entraîneur-chef et directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, est confiant que le jeune espoir pourra disputer un match avant la fin du calendrier régulier. Selon le règlement de la Ligue nationale de hockey, en raison de la date de signature du contrat, Winchester ne pourra pas participer aux séries éliminatoires ni être cédé à la filiale des Sénateurs à Binghamton.
 
« Il a dit qu’il se sentait bien (pendant l’entraînement), a dit Murray. Mais avant de l’insérer dans l’alignement, je veux m’assurer qu’il va très bien. Il y a une possibilité qu’il puisse jouer demain (contre les Sabres de Buffalo à la Place Banque Scotia), mais je n’ai pas encore eu l’occasion de lui en parler.

« J’aimerais le faire jouer dans un match ou deux, tout dépendra de ce qui se passera. Au moins un match. »

Winchester a déclaré qu’il travaillera fort pour obtenir cette chance. C’est la même attitude, en grande partie, qui lui a permis de percer à l’âge de 18 ans dans les rangs universitaires américains et d’être très convoité par un bon nombre d’équipes de la LNH. Il n’avait pas été repêché.

« La seule chose dont je peux contrôler est mon ardeur au travail, a dit Winchester. Je vais quand même travailler avec acharnement chaque jour. J’ignore pour l’instant s’il y a une place pour moi dans l’alignement.

« C’est mon objectif (de jouer dans la LNH). C’est pourquoi j’ai joué au hockey toute ma vie. Maintenant que je suis à la porte de la grande ligue, je vais tout faire pour pouvoir y entrer. Je suis choyé d’obtenir cette chance et je vais travailler afin d’obtenir un poste. »


En voir plus