Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une recrue souhaite poursuivre sa belle séquence

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Qui sait combien de temps cette aventure va durer?


Mais avec cette idée de l’incertitude toujours à l’esprit, Jim O'Brien a l'intention de profiter au maximum du moment qui lui est offert dans la Ligue nationale de hockey, alors que carrière est encore bien jeune.

« J'essaie de ne pas y penser », a déclaré l’ailier recrue des Sénateurs au sujet de son plus long rappel de la Ligue américaine de hockey, qui atteindra neuf matchs ce soir, alors qu’Ottawa recevra la visite des Capitals de Washington à la Place Banque Scotia (19 h, RDS, TSN, CKOI 104,7 FM). « J'essaie juste de me présenter chaque soir et de prendre chaque match comme une audition.

« Je veux essayer d'être le meilleur joueur possible et de m'améliorer chaque jour et chaque match. »

Alors que la situation au jour le jour est angoissante pour O'Brien, alors que le joueur de 23 ans de Maplewood, au Minnesota, n'a aucune idée du moment où il pourrait être rétrogradé aux Senators de Binghamton (si tel est le cas), il fait ce qui est nécessaire pour la maintenir.

« Ainsi va la vie, c’est comme ça », a déclaré O'Brien, le premier choix des Sénateurs (29e au total) lors du repêchage 2007 de la LNH. « On prend les choses une journée à la fois, sans regarder trop loin dans le calendrier... Il suffit de continuer à travailler et bien jouer. Généralement, les résultats suivent.

« Je suis heureux d’être ici, mais il faut quand même se présenter et bien faire les choses. Il faut être bon à ce niveau. »

Jusqu'ici, tout va bien, aux yeux de l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, qui a déniché un remplaçant plus qu’efficace pour combler l’absence du centre Jesse Winchester, qui est à l’écart du jeu depuis près de deux mois en raison d’une commotion cérébrale, sur le quatrième trio.

« Il a la chance de jouer présentement », a dit MacLean au sujet d’O'Brien. « Avec la blessure de Jesse Winchester, nous avons senti un besoin de rappeler cette personne et il était le choix évident. Jusqu’à présent, il a fait un bon travail. Pour le reste, nous en saurons plus à la fin de la saison et à l'avenir. »

Une préoccupation plus immédiate est l'adversaire de ce soir. Les Capitals (29-25-5) connaissent des difficultés par les temps qui courent —ils ont été blanchis 6-0 par les Hurricanes de la Caroline mardi et occupent le 10e rang dans l'Est, avec sept points de retard sur Ottawa et le septième rang (31-22-8) —et qui pourraient être privés de leur as marqueur Alex Ovechkin, qui est ennuyé par une blessure au bas du corps et une décision quant à sa participation au match de ce soir sera prise après l’échauffement. De plus, le productif Nicklas Backstrom est à l'écart du jeu depuis le 3 janvier en raison d’une commotion cérébrale, ce qui vient hypothéquer de façon importante l’attaque des Caps.

Cela dit, les Sénateurs — qui connaissent une belle séquence de 4-0-1 et qui ont remporté une victoire impressionnante de 6-0 sur les Islanders de New York lundi — savent très bien qu'ils n’ont pas connu la victoire en trois essais contre Washington cette saison et qu’ils se méfieront de l’animal blessé ce soir.

« Nous savons qu'il n'ya pas si longtemps, ils étaient pratiquement l'équipe à battre dans la ligue », a déclaré le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson. « Ils ont encore la capacité et certainement les joueurs qui peuvent faire gagner des matchs à eux seuls. Donc tout le monde les respecte et nous ne voulons pas être la formation qui leur donnera la bougie d’allumage. »

En bref

Quelques jalons individuels sont dignes de mention ce soir pour les Sénateurs. Spezza, qui a récolté 15 points à ses six derniers matchs, est maintenant à trois points d’atteindre le plateau des 600 en carrière. Et Karlsson n'a besoin qu’une seule mention d’aide pour égaler le record de franchise à ce chapitre pour un défenseur (47), établi par Norm Maciver lors de la saison d'expansion d'Ottawa en 1992-1993. Les 63 points au total de Maciver cette année-là demeurent aussi la norme de la franchise, mais Karlsson, maintenant à 57, se rapproche rapidement de cette marque alors qu’il reste 21 matchs à disputer dans la présente campagne... Aucun changement à l’alignement pour Ottawa, ce soir, ce qui signifie que Craig Anderson sera de retour devant le filet et que le centre Zenon Konopka et le défenseur Matt Carkner seront laissés de côté... Il reste moins de 1 500 billets pour le match de ce soir... Les Sénateurs sont de nouveau à la maison samedi, alors que les champions de la Coupe Stanley, les Bruins de Boston, seront à la Place Banque Scotia (19 h, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM).


En voir plus