Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une occasion en or pour Shannon

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'attaquant des Sénateurs Ryan Shannon veut profiter pleinement de son troisième rappel de Binghamton cette saison. Il accompagne les Sénateurs au cours du présent périple à l'étranger (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Ryan Shannon est conscient qu’il pourrait s’agir de sa dernière chance.

Sa dernière opportunité pour obtenir un poste à temps plein dans la Ligue nationale de hockey.

Alors qu’il a joint les Sénateurs d’Ottawa pour le début de leur périple de cinq parties à l’étranger, Shannon semblait optimiste à propos de l’occasion qui s’offre présentement à lui.

« Personnellement, c’est une occasion en or car je n’ai pas eu de chance de jouer dans la LNH depuis mon premier séjour avec Anaheim (en 2006-2007) », a déclaré l’ailier droit de 25 ans, originaire de Darien, au Connecticut. « Je suis un peu exaspéré de ces aller-retour (dans la Ligue américaine) et je pense que les opportunités commencent à se faire rares.

« Donc, je dois en profiter pleinement. Je dois envisager chaque jour comme étant une chance de justifier mon poste. »

Les Sénateurs ont rappelé Shannon de leur filiale de la LAH à Binghamton la semaine dernière et il semble que son séjour pourrait durer un bon moment. L’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, sait certainement à quoi s’attendre de lui, alors qu’il a dirigé Shannon lorsqu’il était derrière le banc des B-Sens plutôt cette saison, avant d’être promu au sein du grand club le 2 février dernier.

« Je sais qu’il n’est pas imposant », a révélé Clouston à propos de l’ailier droit de 5 pieds 9 pouces. « Mais il est très tenace, il est un bon patineur et il possède une certaine expérience. Il a disputé en partie deux saisons dans la LNH, il a obtenu une bague de la Coupe Stanley (avec Anaheim) et il est un grand joueur de caractère.

« Nous croyons qu’il a une chance de nous aider aussi en attaque. Il est efficace autour du filet. »

Shannon croit que son style peut s’harmoniser parfaitement avec le système plus rythmé que Clouston favorise et qui a commencé à implanter à Ottawa.

« Nous en avons parlé lorsque nous étions à Binghamton, a dit Shannon. Il m’a indiqué ce qu’il attendait de moi. C’est différent là-bas (dans la LAH) qu’ici, mais je suis à l’aise dans son système. Il me laisse jouer à ma manière, tout en étant responsable.

« C’est un bon compromis. Je pense que je joue à mon plein potentiel dans son système. »

Shannon prévoyait commencer la saison à Vancouver – il a disputé 27 rencontres avec les Canucks la saison dernière et il a signé un nouveau contrat au cours de l’été – mais il fut échangé aux Sénateurs avant le camp d’entraînement en retour du défenseur Lawrence Nycholat.

Il a vu ici une chance pour un nouveau départ à Ottawa.

« J’étais un peu déçu d’avoir été renvoyé après le camp d’entraînement, mais cela est chose du passé, a dit Shannon. J’ai été en mesure de travailler et de progresser à Binghamton. »

Shannon a cru que chance serait arrivée plus tôt cette saison, lorsque les Sénateurs l’ont rappelé pour le match du 13 novembre contre les Islanders de New York. Mais son premier match à la Place Banque Scotia a été de courte durée, alors qu’il a été victime d’une commotion à la suite d’un vicieux coup de coude de Thomas Pock.

Je suis un peu exaspéré de ces aller-retour (dans la Ligue américaine) et je pense que les opportunités commencent à se faire rares. Donc, je dois en profiter pleinement. Je dois envisager chaque jour comme étant une chance de justifier mon poste. - Ryan Shannon
« C’était décevant, car il s’agissait de ma première occasion de jouer avec l’équipe, a dit Shannon. On m’avait fait jouer avec (Dany) Heatley et (Jason) Spezza, donc c’était une chance inouïe. Je pensais que j’avais bien joué, mais au lieu d’avoir une deuxième chance, je me suis retrouvé à l’écart du jeu pendant trois semaines.

« Je suis complètement rétabli, donc, avec le recul, ce n’était pas si grave. Mais lorsque vous vivez cette situation, c’est difficile. Vous souhaitez de l’amélioration chaque jour. »

Shannon a eu aussi une autre occasion (un match) en décembre contre les Thrashers d’Atlanta, mais il espère que la troisième fois sera la bonne. Il est conscient que celle-ci pourrait être cruciale.

« Lorsque vous parlez à plusieurs joueurs dans ce vestiaire, ils sont très exigeants envers eux-mêmes », a expliqué Shannon lorsqu’interrogé à propos de se mettre de la pression dans le but de connaître du succès. « Je ne crois que je suis différent outre mesure. Je veux réussir. J’ai une bonne occasion ici. Cela dit, je ne peux pas être nerveux tout le temps.

« Je dois relaxer et faire mon travail. Plus je suis détendu, mieux je joue. »

Bloc-notes

Brian Elliott (5-3-2) sera le partant devant le filet ce soir contre les Sabres. Alex Auld devrait voir de l’action pendant le présent voyage. « Lorsque vous disputez cinq matchs en sept soirs, vous aurez besoin de vos deux gardiens, a dit Clouston. Nous avons un plan A et un plan B, donc nous verrons comment les choses se dérouleront. Rien n’est coulé dans le béton. Faudra s’ajuster selon les circonstances. »... L’attaquant Shean Donovan sera de retour dans l’alignement après avoir raté huit matchs en raison d’une blessure au bas du corps. Le défenseur Alexandre Picard (haut du corps) est toujours à l’écart du jeu... Christoph Schubert sera laissé de côté.





En voir plus