Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une intuition qui aide Winchester

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alex Auld effectuera un quatrième départ consécutif ce soir devant le filet des Sénateurs, qui recevront les Bruins de Boston, à la Place Banque Scotia (Photo par Richard Wolowicz/NHLI via Getty Images).
Cory Clouston s’est laissé guider par son intuition.


Jesse Winchester ne pouvait pas vraiment décrire ce qui est devenu un coup de génie. Peu importe la raison, le centre était heureux d’avoir pu contribuer concrètement à la poussée qui a permis aux Sénateurs d’Ottawa de l’emporter 3-2 sur les Canadiens à Montréal, lundi soir.

Premièrement, il a amorcé le jeu qui a permis à Dany Heatley d’égaler la marque en troisième période. Ensuite, il a distribué une solide mise en échec le long de la rampe, ce qui n’a pas été étranger au but vainqueur que Heatley marquera 38 secondes plus tard. Pas mal pour un joueur de quatrième trio qui s’est vu confier un rôle plus important aux côtés de Heatley et Mike Fisher, sur un coup de tête de la part de l’entraîneur.

« L’entraîneur maîtrise l’art de changer les trios de cette façon », a déclaré Winchester aujourd’hui au sujet de ses contributions importantes de la veille. « Il semble avoir pris une telle décision sur-le-champ et pour une raison quelconque, cela a fonctionné. Ce n’est pas la première qu’il s’adonne à ce genre de tactique. Il a joué avec les autres trios et ces derniers se sont mis à produire sur une base régulière.

« J’ignore s’il cela est dû à la chance ou les habiletés, mais c’est bien d’avoir une chance de jouer avec eux, c’est certain. »

Cela a certainement fonctionné pour Heatley, celui qui a profité le plus de ce changement (Clouston ne prévoit pas les jumeler pour amorcer le match de ce soir, en passant).

« Winch a gagné quelques mises en jeu et il a distribué quelques gros coups, a dit Heatley. Fishy a effectué quelques bons jeux aussi. Cela a fonctionné pendant les sept dernières minutes et nous avons gagné le match. »

Il y a un an exactement, Winchester disputait son premier match en carrière dans la Ligue nationale, à Boston contre les Bruins, la même équipe que les Sénateurs affronteront ce soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM). Malgré que Winchester parle avec le sourire des « restaurants cool » et des « hôtels cool » qu’il a pu profiter en tant que joueur à temps plein dans la LNH, il en a surtout appris beaucoup sur la patinoire.

« Depuis (mon premier match), j’ai gagné beaucoup en maturité, dit-il. Je n’arrive pas à dire jusqu’à quel point j’ai appris des choses. L’expérience est très enrichissante jusqu’à présent et j’espère que je pourrai contribuer et continuer d’évoluer l’an prochain. »

Ainsi, des matchs comme celui de lundi soir – et, par le fait même, les trois derniers des Sénateurs cette semaine – sont loin d’être sans signification pour le joueur de 25 ans de Long Sault, dans l’Est ontarien.

L’entraîneur maîtrise l’art de changer les trios de cette façon . Il semble avoir pris une telle décision sur-le-champ et pour une raison quelconque, cela a fonctionné. Ce n’est pas la première qu’il s’adonne à ce genre de tactique. Il a joué avec les autres trios et ces derniers se sont mis à produire sur une base régulière. J’ignore s’il cela est dû à la chance ou les habiletés, mais c’est bien d’avoir une chance de jouer avec eux, c’est certain. - Jesse Winchester
« Je crois que ces rencontres sont bonnes pour ma confiance, surtout un match comme celui d’hier soir (lundi), dans un amphithéâtre comme celui de Montréal, dit-il. « Ce sont des matchs auxquels je repense pendant l’été et qui pourraient m’inspirer afin de m’améliorer au retour (pour le camp d’entraînement). »

L’aspect physique démontré lundi, alors que les Sénateurs ont distribué 42 mises en échec (un sommet cette saison selon Clouston), s’apparente bien également au style de Winchester.

« J’aime jouer de façon physique et l’entraîneur m’a fait confiance sur cet aspect, a dit Winchester. « Je pense que je fais de belles choses en ce sens. Chaque fois qu’on m’envoie sur la glace avec deux joueurs d’élite (comme Heatley et Fisher), je veux bien faire et donner tout ce que je peux. »

Est-ce que les Sénateurs pourraient livrer un effort intense de la sorte moins de 24 heures plus tard contre les Bruins, meneurs du classement de l’Association de l’Est? Cela reste à voir.

« Il y a avait beaucoup d’émotions (lundi), beaucoup de hauts et de bas, a déclaré Clouston. Ce fut très intense et rien n’était facile. Nous savons qu’il sera difficile de déployer autant d’intensité, mais nous l’avons déjà fait dans le passé et nous entendons en faire autant (ce soir). »

Bloc-notes

Alex Auld (15-18-6) effectuera un quatrième départ consécutif ce soir devant le filet et il tentera de remporter un troisième gain d’affilé. Il a offert une solide prestation jeudi dernier, dans un revers de 2-1 des Sénateurs à Boston... Aucun autre changement n’est prévu à l’alignement... Clouston a donné le crédit au défenseur Anton Volchenkov pour avoir effectué une passe magistrale pour préparer le but vainqueur de Heatley. « Ce fut un excellent jeu de Volchy, alors qu’on m’avait dit de lui qu’il ne pouvait passer la rondelle plus tôt cette saison, de dire Clouston. Il a fait du beau travail pour préparer le but de Dany. »... Il reste moins de 1 250 billets pour le match de ce soir et 1 000 pour le match de jeudi contre les Devils du New Jersey (19 h 30, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM). Il s’agit du dernier match de la saison des Sénateurs à la Place Banque Scotia et de la soirée de reconnaissance aux partisans.


En voir plus