Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une commande de taille pour Bishop

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Après avoir disputé trois matchs avec les Senators de Binghamton, Ben Bishop fera ses débuts avec Ottawa ce soir, alors que les Sénateurs rendent visite au Lightning à Tampa Bay (Just Sports Photography).
Un grand moment pour Ben Bishop.


Un défi de taille l’attend, ainsi que ses coéquipiers des Sénateurs, pour terminer ce périple en Floride. L’imposant gardien de 6’7’’ effectuera son premier départ dans l’uniforme d’Ottawa ce soir contre le Lightning, au Tampa Bay Times Forum (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM).

Non seulement Bishop devra se buter au meilleur buteur de la Ligue nationale de hockey en Steven Stamkos, qui est à un tour du chapeau d’attendre la marque des 50 buts pour une deuxième fois dans sa jeune carrière, mais aussi contre une équipe qui bataille fermement pour obtenir une participation en séries éliminatoires dans l’Association de l’Est, ce qui était pratiquement illusoire pour cette équipe il y a un mois.

« Nous affrontons une excellente équipe qui aligne quelques éléments dont nous devons porter une attention particulière », a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, au sujet du Lightning, une formation qui a remporté sept de ses neuf derniers matchs pour se retrouver à quatre points du huitième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Est, une position actuellement détenue par les Jets de Winnipeg. « Ils jouent vraiment bien en ce moment et nous n'avons pas très bien fait au cours de nos six dernières périodes.

« Donc, nous voulons nous assurer de connaître un bon départ et nous allons voir à partir de là. »

Bishop, obtenu des Blues de St. Louis le 26 février, apporte le même genre de philosophie lors de sa première sortie avec les Sénateurs. Alors qu'il est « ravi » à propos de cette opportunité, il ajoute également : « Je dois passer aux choses sérieuses dans quelques heures. »

« Si quelqu'un vous dit qu'il ne ressent pas de la nervosité avant son premier match de l'année, il vient probablement de vous mentir », a déclaré Bishop, dont le curriculum vitae comprend sept rencontres disputées dans la LNH avec les Blues, mais aucune dans la présente campagne. « Je suis sûr que je serai un peu nerveux, mais c’est normal. Généralement, lorsque la rondelle tombe sur la glace, le tout s’estompe.

« Je n'ai jamais joué avec ces eux et je m’efforce d'apprendre le nom de tout le monde. Ce sera amusant, mais je veux juste garder les choses simples. Ce sera la meilleure stratégie à adopter. »

Après que la transaction avec Saint-Louis eut été conclue, Bishop a été cédé aux Senators de Binghamton, où il a disputé trois matchs dans la Ligue américaine de hockey pendant que Robin Lehner et Alex Auld ont tenu le fort à Ottawa, en l'absence de Craig Anderson, blessé. L’athlète de 25 ans de Denver a réalisé 41 arrêts dans chacun de ses deux départs avec les B-Sens (deux victoires) et il a terminé son séjour là-bas avec un dossier de 2-1-0, une moyenne de buts alloués de 2,35 par match et un pourcentage d’efficacité de 0,944.

« Ce fut un beau séjour », a déclaré Bishop, qui a passé la majeure partie de la saison avec les Rivermen de Peoria et qui occupe le deuxième rang chez les gardiens de la LAH au chapitre des victoires, avec 26. « J'ai dû faire face à un grand nombre de lancers, mais ce fut bien agréable. Mais être ici est certainement bien différent. Il n'y a pas vraiment de comparaison. Je suis impatient de me rendre devant le filet et entamer le travail. »

Les Sénateurs ont déjà mis Bishop sous contrat pour un an, une prolongation à sens unique, ce qui signifie que la porte est ouverte pour lui pour finalement obtenir un poste à temps plein dans la LNH. C'est quelque chose qu'il croyait à portée de main à Saint-Louis cette saison, mais l'ancien des Sénateurs Brian Elliott lui a soutiré le poste de substitut chez les Blues au camp d'entraînement et il a depuis bénéficié d’un second souffle.

« Je suis allé à St. Louis (au camp d'entraînement) avec des attentes d’obtenir un poste avec cette équipe et ils ont opté pour le gars le plus âgé et je n'a pas eu à passer par le ballottage, ce qui est compréhensible », a déclaré Bishop, qui ne nourrit aucune amertume envers l'équipe qui fait de lui son choix de troisième ronde (85e au total) au repêchage amateur de la LNH en 2005. « Il y a aussi le côté business du sport. Et Elliott a joué de façon incroyable, donc ils ont dû miser sur lui.

« Je ne peux pas être en colère contre les Blues, car ils ont fait ce qui était de mieux pour eux. Ils ont eu la gentillesse de m’échanger à la date limite et de me donner cette chance. Je suis heureux qu’ils m’aient donné cette chance et je suis excité d'être ici. »

En bref


Le match de ce soir marque également le retour à Tampa du défenseur Matt Gilroy, qui a impressionné MacLean pendant son court séjour avec Ottawa, depuis son acquisition du Lightning le 27 février, soit à la date limite des échanges. « Matt a très bien fait pour nous », a déclaré MacLean après la séance de patinage d’avant-match des Sénateurs, plus tôt aujourd'hui. « Il est un autre joueur qui peut se déplacer la rondelle et peut collaborer à notre attaque. Lorsqu’il sera plus à l'aise avec la façon dont nous l’utilisons, plus il jouera avec confiance et il apportera une dimension qui va être importante pour nous à la ligne bleue. » Les Sénateurs ont remporté les trois rencontres précédentes contre le Lightning cette saison, par des marques de 4-2, 4-1 et 4-0. Anderson a obtenu le jeu blanc lors du plus récent affrontement, le 14 février dernier... les attaquants Zack Smith et Kaspars Daugavins reviendront dans l’alignement ce soir pour Ottawa, tandis que Bobby Butler et Zenon Konopka seront laissés de côté, tout comme le défenseur Matt Carkner... Ottawa reviendra à domicile pour recevoir les Rangers de New York jeudi soir, à la Place Banque Scotia (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM).


En voir plus