Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un salut du fond du cœur aux troupes lors de la soirée des Forces canadiennes

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Une soirée particulière pour un groupe particulier de personnes dévouées qui font la fierté des Canadiens.


L’affrontement de samedi entre les Sénateurs d'Ottawa et les Sabres de Buffalo ne fut pas seulement un match de hockey comme les autres à la Place Banque Scotia. Il s’agissait d’une soirée pour saluer les troupes dans le cadre de la huitième soirée annuelle de reconnaissance aux Forces canadiennes, organisée par les Sénateurs.

Plus de 3 300 militaires et leurs familles étaient présents au match, prolongeant une tradition instaurée par les Sénateurs en 2003. Alors que d'autres équipes de la Ligue nationale de hockey partout au Canada ont repris le flambeau, la soirée de samedi à la Place Banque Scotia a marqué « le plus important événement de reconnaissance des FC dans l'histoire canadienne du sport professionnel », a déclaré le président des Sénateurs, Cyril Leeder.

« Nous faisons cela pour reconnaître et honorer nos forces et leur dévouement, leur courage et leur professionnalisme en représentant tous les Canadiens dans leurs efforts pour apporter la paix et la démocratie dans le monde entier », a ajouté Leeder.

Cette reconnaissance et cette gratitude sont très appréciées par le personnel des Forces canadiennes qui continuent à se mettre en danger un peu partout sur la planète.

« Nos hommes et nos femmes (dans l'armée) savent quand ils s'inscrivent qu'ils vont aller quelque part, faire quelque chose pour le Canada, mais qu’ils acceptent tous les risques », a déclaré le général Walter Natynczyk, Chef d'état-major de la Défense, en s’adressant aux convives lors d'une réception d'avant-match à la Place Banque Scotia. « Tout ce dont ils demandent, c'est de la reconnaissance, de savoir que ces gens chez nous sont sensibilisés aux sacrifices qu’ils font. Et c'est pourquoi cette soirée est si spéciale.

« C'est la huitième fois que vous organisez cela, et les Sénateurs ont été des leaders, non seulement dans la LNH, mais dans tous les sports professionnels, en nous accordant cette occasion. Il est tout aussi important d'avoir nos familles ici, parce que ces familles partagent les risques. Ils sont là pour nous soutenir. »

Le personnel militaire et leurs familles ont pu assister au match grâce aux sociétés commanditaires de la soirée des FC et divers dons de billets par l’entremise du programme Billets pour les troupes et par les employés de Sénateurs Sports & Divertissement.

Bien qu'il ait été incapable d'assister au match, le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, a été « la force motrice » derrière l'engagement de l'organisation pour la Soirée de reconnaissance des Forces canadiennes.

« Si ce n'était pas de l’initiative d’Eugène, nous n'aurions probablement pas pu être ici, a déclaré Leeder. « Son engagement envers les militaires canadiens et les Forces canadiennes est exemplaire. »

En plus de ce sincère hommage aux troupes, la Fondation des Sénateurs s’est associé avec des commanditaires supporters de la soirée des FC et le Fonds des familles militaires pour établir un fonds de dotation qui permet à des membres des Forces canadiennes et leurs enfants de poursuivre leurs études dans l'un des trois campus du Collège Algonquin en Ontario.

Un total de 56 bourses ont été décernées depuis la création du fonds de dotation en 2008. Le fonds, qui a reçu une autre injection de 100 000 $ cette année, se situe maintenant à 666 366 $. Les produits de la vente de marchandises reliées à la soirée des FC pendant le match Sénateurs-Sabres sont également versés au fonds de dotation.

« Il s’agit d’aider les étudiants », a déclaré le président du Collège Algonquin, Robert Gillett. « Beaucoup de gens qui n'auraient jamais eu une chance de bénéficier d'une éducation postsecondaire peuvent désormais s’en prévaloir grâce à ces efforts de financement. Et il est si important que les familles de militaires puissent avoir cette chance. »

La présidente de la Fondation des Sénateurs, Danielle Robinson, a ajouté : « Voici un autre exemple qui témoigne que lorsque de grands partenaires s’associent, on peut changer les choses. »


En voir plus