Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un été chargé pour Condra

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'attaquant des Sénateurs Erik Condra affirme qu'il a été inspiré par l'éthique de travail démontré par les vétérans de l'équipe, notamment le capitaine Daniel Alfredsson (Getty Images).

L’été est la période propice pour semer le germe en vue de connaître une saison de croissance.

Surtout quand vous êtes un jeune joueur de la Ligue nationale de hockey qui tente toujours de faire sa marque aux côtés des meilleurs talents du monde.

Et il en sera ainsi pour Erik Condra, qui vient de terminer sa première saison complète avec les Sénateurs d'Ottawa. Malgré que le natif de 25 ans de Trenton, au Michigan, se dit satisfait de la façon dont la campagne 2011-2012 s'est déroulée pour lui, il sait qu'il y a encore beaucoup de place pour de l’amélioration. Pour Condra, le gros de ce travail s’effectuera dans les prochains mois en vue du camp d’entraînement en septembre.

« Je veux devenir plus fort et travailler sur des habiletés ici et là », a déclaré Condra au sujet de ses plans d'amélioration pour l’été. « Juste un petit quelque chose chaque jour pour m’aider à m'améliorer pour l’année prochaine. »

L’attaquant des Sénateurs, dont les habiletés en situation d’infériorité numérique ont été très appréciées par le personnel d'entraîneurs de l'équipe au cours de la dernière saison, n’a pas besoin de chercher bien loin pour de la motivation dans ce domaine. Il en a trouvé pleinement tout simplement en observant comment les vétérans leaders d'Ottawa vaquaient à leurs affaires. Condra donne une fière chandelle au capitaine Daniel Alfredsson et ses adjoints Chris Phillips et Jason Spezza pour avoir pris les jeunes sous leur aile.

« Ils nous ont fait sentir que nous faisons partie du groupe », a déclaré Condra, un choix de septième ronde (211e au total) par les Sénateurs lors du repêchage de la LNH en 2006. « Ce fut un aspect très important. Une fois que l’on se sent à l’aise, cela devient plus facile à jouer. On ne s’inquiète pas de certaines choses parce qu'ils ont créé un précédent. Ils ont montré l’exemple à tout le monde.

« Sur le plan psychologique, un calendrier de 82 matchs est difficile et il faut s'améliorer chaque jour. On voit des gars comme Alfie qui travaillent chaque jour et cela nous inspire. »

Condra a disputé 81 des 82 matchs en 2011-2012, totalisant huit buts et 25 points. Malgré qu’il a été plus occupé l’année précédente, en disputant 104 matchs avec Ottawa et sa filiale dans la Ligue américaine de hockey, les Senators de Binghtamton, Condra a constaté un niveau d’intensité plus élevé au cours de leur série éliminatoire de la Coupe Stanley contre les Rangers de New York.

« C’était un peu différent », a déclaré Condra, un membre clé de l'équipe des B-Sens qui a remporté la Coupe Calder, il y a un an. « C’est plus intense. Les foules sont plus bruyantes (dans les éliminatoires de la LNH) et c'est quelque chose dont vous rêvez. C'était amusant, mais ce fut aussi décevant de terminer la campagne de la sorte (avec une élimination en sept matchs au premier tour). Nous avons vécu une belle course et c'était amusant.

« J'ai beaucoup appris. Ce fut une saison passionnante pour nous, alors que nous étions constamment les négligés et que nous avons pu montrer que nous pouvions rivaliser et que nous formons une bonne équipe. »

Autant que la présente saison estivale en soit une importante pour Condra sur le plan du conditionnement, en termes de formation, il ne s’agira pas de son événement marquant de la saison morte. Il aura lieu en juin, quand lui et Ryan Reynolds convoleront en justes noces sur la côte du Rhode Island. Ensuite, ils s’envoleront vers la Grèce pour leur lune de miel.

« Je ne suis jamais allé en Europe, a déclaré Condra. Nous sommes ravis. »

En voir plus