Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un double cadeau pour MacLean à Hockeyville

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, aime l'idée de retourner au Canada atlantique pour affronter les Jets de Winnipeg, avec qui il a connu ses meilleures années de sa carrière dans la LNH (Photo par Jana Chytilova/Freestyle/Getty Images).
Évidemment, personne n’apprécie autant l’expérience Kraft Hockeyville cette année que Colin Greening.


Après tout, ce n'est pas tous les jours que l’on peut disputer un match de la Ligue nationale de hockey dans sa ville natale, surtout lorsqu’on est originaire de Terre-Neuve-et-Labrador, la province insulaire dont la capitale St. John's accueille aujourd'hui un duel préparatoire entre les Sénateurs et les Jets de Winnipeg au Mile One Centre (16 h, CBC, Team 1200).

Et peu de gens dans le camp des Sénateurs ne l’apprécie probablement plus que l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, qui a grandi à Antigonish (N.-É.) et qui demeure tout aussi attaché au Canada atlantique que Greening.

« J'adore venir à St. John's», a déclaré MacLean après la séance d’entraînement d'avant-match des Sénateurs aujourd'hui devant une foule enthousiaste au Mile One Centre. « Je ne suis pas venu ici depuis un bon bout de temps. Pour Colin Greening, c'est un grand soir et c'est un peu pour redonner à la communauté du hockey mineur et au sport de hockey. De plus, il s’agit d’une occasion de voir un peu les provinces atlantiques pour les gars qui ne sont jamais venus ici.

« Une fois que l’on vit l'expérience, c'est un peu différent. Nous pouvons aborder bien des sujets en étant ici. »

Le capitaine des Sénateurs, Daniel Alfredsson, comprend sans aucun doute la frénésie entourant les événements ici et dans les environs de Conception Bay South, la communauté qui a gagné le droit de tenir cette rencontre en remportant le concours annuel Kraft Hockeyville plus tôt cette année.

« Je vis au Canada depuis belle lurette, mais ce pays ne cesse jamais de me surprendre, a-t-il dit. On peut voir à quel point tout le monde est excité. C’est un événement important. Donc, c'est amusant d'être ici et, espérons-le, nous pourrons offrir un bon spectacle.

« Chaque fois que l’on arrive dans une ville où les gens n’ont pas l’occasion de voir régulièrement la LNH et que l’on voir la frénésie que cela crée, ça rend le calendrier préparatoire beaucoup plus facile. »

Pour MacLean, il s’agit d’un deuxième cadeau, car il affrontera aussi les Jets, l’équipe dont il a porté les couleurs pendant sept ans dans les années 1980. Le nom de l'équipe a été ressuscité en mai dernier, lorsque la franchise des Thrashers d'Atlanta a été déménagée dans la capitale du Manitoba.

« C'est passionnant, aussi, a-t-il dit. Personne n'était plus heureux de voir les Jets revenir à Winnipeg. J’ai connu de belles années là-bas et j’ai eu beaucoup de plaisir. Je pense que Winnipeg mérite d'avoir une équipe et je sais que les amateurs seront là pour l’appuyer tous les soirs. »

Au-delà de la nostalgie, cependant, il y a le travail en vue de bâtir l'équipe qui sautera sur la glace au Joe Louis Arena de Détroit pour l'ouverture de la saison des Sénateurs, le 7 octobre. En date de ce matin, 51 joueurs étaient toujours au camp d'Ottawa, un nombre que MacLean aimerait voir diminuer à 27 d'ici mardi, selon ses dires de la semaine dernière.

« La plupart du temps, chaque jour que nous voyons ces joueurs est une chance pour moi et mon personnel d'entraîneurs de les évaluer, a déclaré MacLean. Nous ne les avons jamais vus auparavant sur une base quotidienne, de sorte que chaque jour que nous pouvons être avec eux nous aide dans l'évaluation finale (afin de décider) qui va être sur l'équipe. »

Bloc-notes

Alex Auld disputera le match au complet devant le filet contre les Jets... Le centre Peter Regin et le défenseur Brian Lee, qui seront laissés de côté aujourd’hui, ont visité des écoles de la région dans le cadre des célébrations Hockeyville... Les Sénateurs disputeront leur dernier match préparatoire à domicile mardi, alors que les Maple Leafs de Toronto seront les visiteurs à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers TV, Team 1200)... Le calendrier préparatoire se terminera jeudi à Boston (19 h, non télévisé, Team 1200).


En voir plus