Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un dernier test pour l'équipe féminine canadienne

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Tessa Bonhomme et l'équipe canadienne féminine de hockey se préparent pour l'affrontement pré-olympique contre leurs principales rivales, les États-Unis, au jour de l'An à la Place Banque Scotia (Photo de Hockey Canada).
Pas tout à fait en famille pour les Fêtes.


Cependant, pour les membres de l’équipe féminine canadienne de hockey, le match du jour de l’An contre les États-Unis à la Place Banque Scotia, c’est tout comme. Il s’agira d’une rare occasion pour l’équipe nationale, basée à Calgary, de faire une démonstration de ses talents devant un public de l’est du Canada.

« Jouer à Ottawa revêt un caractère particulier pour elles », a déclaré l’entraîneure-chef de l’équipe canadienne, Melody Davidson, à propos des joueuses originaires de l’Ontario et du Québec au sein de la formation. « Nos filles de l’Est n’ont pas beaucoup d’occasions de jouer devant les leurs. C’est un match très important pour elles. »

Au Royaume du hockey, les amateurs sont certainement d’accord. Environ 13 000 billets ont déjà été vendus en vue de l’affrontement de 19 heures, et les ventes vont bon train au fur et à mesure que l’événement approche. Il s’agit du dernier d’une série de six affrontements entre ces deux pays susceptibles de batailler pour l’or le 25 février, lors de la finale du hockey féminin aux Jeux olympiques de Vancouver 2010.

« Nous les affrontons pour une dernière fois avant de croiser le fer à un moment donné pendant les Jeux. Ainsi, nos joueuses voudront bien faire (à Ottawa), a dit Davidson. Encore plus important à court terme, il s’agit d’une occasion pour les gens de l’est du pays de nous voir en personne et de nous appuyer dans notre route vers Vancouver. »

Jouer à Ottawa revêt un caractère particulier pour elles. Nos filles de l’Est n’ont pas beaucoup d’occasions de jouer devant les leurs. C’est un match très important pour elles. - Melody Davidson
Le Canada a remporté les trois premiers matchs de la présente série contre son principal rival, incluant un gain de 4-2 samedi soir à Denver. Gina Kingsbury de Rouyn-Noranda (Qc.), Gillian Ferrari de Thornhill (Ont.), Caroline Ouellette de Montréal et la vétérante Hayley Wickenheiser de Shaunavon (Sask.) ont marqué pour le Canada.
Les deux équipes croiseront le fer à nouveau ce soir au Pengrowth Saddledome de Calgary ainsi que le 30 décembre au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota, avant de défoncer l’année dans la capitale nationale.

En novembre, le Canada a vaincu les Américaines 5-1 pour remporter la Coupe des quatre nations en Finlande, vengeant ainsi un revers de 3-2 subi au tournoi à la ronde. Il s’agissait du dernier tournoi majeur chez les femmes avant les olympiques.

Davidson a indiqué que les Canadiennes, qui ont raflé les deux dernières médailles d’or olympiques à Salt Lake City (2002) et Turin, Italy (2006), sont sur la bonne voie en vue des Jeux de Vancouver 2010. L’alignement actuel est composé de 23 joueuses, mais deux devront être retranchées avant le début des JO.

« C’est un processus, de dire Davidson. Lorsque nous arriverons là-bas, nous aurons disputé un calendrier de 60 matchs. Présentement, 40 joutes ont été disputées.

« Nous tentons de mettre sur pied la meilleure équipe qui soit pour février. »


En voir plus