Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un bon vin, une bonne cause pour Konopka

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre Zenon Konopka, des Sénateurs, s’est associé à un établissement vinicole de Niagara-on-the-Lake pour lancer son propre vin millésimé rouge et blanc. Il prévoit remettre 1 $ pour chaque bouteille vendue à l’organisme stopconcussions.com (Getty Images).
Lorsqu’on grandit à Niagara-on-the-Lake, il est pratiquement impossible de ne pas se découvrir quelques affinités pour le bon vin.


La région de Niagara a été très célèbre pendant de nombreuses années en tant que producteur de certains millésimes de grande qualité en Amérique du Nord. Il n'est donc pas surprenant d'entendre Zenon Konopka — originaire de cette région — parler de vins dans le vestiaire des Sénateurs d'Ottawa.

« J'ai grandi sur une ferme et nous faisions pousser des vignes, nous avons eu des vignobles », a déclaré le centre des Sénateurs, âgé de 31 ans. « Donc, dès un jeune âge, j'ai compris le processus de la façon dont on fabriquait le vin. Ce fut très amusant et nous faisions de bonnes affaires. J’en connais assez (sur les vins), mais je ne dirais pas trop, parce que personne ne sait tout au sujet des vins et il y a tellement de choses à savoir.

« J'aime parler de vins et de dégustation. »

Ces dernières années, l'ancienne vedette des 67’s d’Ottawa est aussi devenue un entrepreneur quelque peu chevronné et, naturellement, quelques-unes de ses entreprises oeuvrent dans l'industrie du vin. Il est un actionnaire minoritaire dans une société appelée Vin-Aire, qui fabrique des aérateurs de vin, une alternative à la traditionnelle technique de décantation.

Maintenant, Konopka appose sa propre marque sur le vin. En partenariat avec Palatine Hills Estate Winery, un établissement vinicole situé à Niagara-on-the-Lake, il a créé les vins ZK28. Il procèdera au lancement des deux millésimes, blanc et rouge, ce soir lors d'une réception privée, mais Konopka est également enthousiasme à propos d’un autre partenariat qui est associé avec le produit.

Il prévoit de faire un don de 1 $ pour chaque bouteille vendue, ainsi que toutes les recettes provenant de l’événement de ce soir, à stopconcussions.com, un groupe créé pour aider à prévenir et sensibiliser le public aux effets des traumatismes crâniens sur les athlètes et les enfants. L’ancien joueur de centre de la Ligue nationale de hockey Keith Primeau, un cofondateur de stopconcussions.com, sera présent lors du lancement de ce soir.

« On m’a approché depuis un certain temps pour créer une étiquette de vin de Niagara-on-the-Lake, parce que je suis originaire de cet endroit », a déclaré Konopka. Je voulais aussi donner quelque chose en retour, ce qui explique notre association avec stopconcussions.com. Ils (les vins) correspondent à notre gamme, alors que nous possédons les aérateurs de vin et les raisins. Il s'agit d'un passe-temps qui peut venir en aide à une bonne cause et sensibiliser les gens. »

Le rouge ZK28 (« Power Play ») est un mélange de cabernet sauvignon, de merlot et de cabernet franc, tandis que le blanc (« 4-on-4 ») est une combinaison de gewurztraminer, de riesling, de chardonnay et de sauvignon blanc.

« Il s’agit d’un bon vin solide, a déclaré Konopka. Je pense que vous serez agréablement surpris. »

Konopka espère voir ses vins bientôt disponibles dans les succursales de la LCBO dans la région d'Ottawa. Une douzaine de restaurants dans la capitale, incluant Empire Grill, Metropolitan et Fratelli, offriront bientôt les vins ZK28 dans leurs établissements.

« Nous l'avons lancé à Ottawa, mon deuxième chez nous, et nous allons essayer de l’essaimer à partir de là », a-t-il dit.

Une autre possibilité pour Konopka de vendre son millésimé se trouve tout près de lui dans le vestiaire des Sénateurs. Le défenseur Chris Phillips et un groupe de partenaires procéderont dans quelques mois à l’ouverture du Big Rig, une microbrasserie-pub qui sera située dans l’ouest d'Ottawa, à côté du nouveau magasin IKEA. Si tout se déroule comme prévu, de dire Phillips, l’établissement ouvrira ses portes au cours du mois de mai.

« Nous planchons sur ce projet depuis quelques années, a déclaré Phillips. Il y a eu beaucoup d’idées et de discussion avec les partenaires avec qui je suis associé. Nous sommes à quelques semaines de l’ouverture et ça va être excitant. J'ai été impliqué dans d'autres projets auparavant, mais celui-ci est plus particulier. Nous avons entamé ce projet avec nos propres idées dès le départ. »

Phillips considère cette aventure comme étant un tremplin pour sa vie, une fois qu’il aura pris sa retraite du hockey.

« Ottawa est ma ville d’adoption maintenant », a déclaré l'athlète originaire de Calgary. « Donc, je m’engage dans quelque chose dont je vais devoir y travailler lorsque j’aurai quitté le hockey et que je serai heureux de faire. »


En voir plus