Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un autre plateau pour Alfredsson

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il est le meneur de tous les temps des Sénateurs d’Ottawa dans la plupart des catégories de statistiques importantes.


Le capitaine Daniel Alfredsson atteindra un autre plateau dimanche après-midi lorsque les Sénateurs rendront visite aux Capitals de Washington (12 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM).

L’affrontement, qui aura lieu au Verizon Center, sera le 900e de l’illustre carrière d’Alfredsson dans la Ligue nationale de hockey, tous dans l’uniforme de l’équipe d’Ottawa. Il s’agit d’une autre première pour le meneur des Sénateurs en carrière au chapitre des buts (343), des aides (546) et des points (889), pour ne nommer que ceux-là.

Seuls deux joueurs des Sénateurs, Jason Smith (991) et Dean McAmmond (907), cumulent plus de matchs dans la LNH. L’attaquant Shean Donovan, blessé, est à trois matchs d’atteindre le plateau des 900 matchs.

« McAmmond a atteint la marque il y a quelques semaines », a dit Alfredsson, âgé de 36 ans. « Avant qu’il ne se blesse, Donovan était en voie de l’atteindre avant moi. Nous en avons parlé.

« Neuf-cents matchs, c’est énorme. Je ne peux dire que c’est quelque chose dont j’aspire absolument atteindre. Il s’agit plutôt d’un chiffre dont je vais me remémorer une fois retraité. C’est certainement un accomplissement et une révélation considérant mon âge. »

Alfredsson espère faire augmenter considérablement cette statistique au cours des prochaines années.

« J’adore jouer et je vais continuer tant et aussi longtemps que mon corps me le permettra, dit-il. Je suis privilégié d’avoir un tel emploi et je l’apprécie tous les jours. Même si je n’étais pas devenu un joueur professionnel, j’aurai continué à jouer d’une façon ou d’une autre. En voyant le chiffre de 900 matchs, je me dis que je suis chanceux et privilégié.

« Je n’aurais jamais pensé que j’aurai pu disputer autant de parties. »

Le fait que toutes ces rencontres aient été jouées avec une seule et même équipe rend l’exploit encore plus impressionnant, selon l’entraîneur-chef des Sénateurs, Craig Hartsburg.

« Avec l’autonomie des joueurs et ce genre de choses, c’est un exploit qui sera de moins en moins fréquent, dit-il. Il faut donner du crédit à Alfie et aussi à l’organisation qui récompense un joueur de caractère et qui le garde dans ses rangs.

J’adore jouer et je vais continuer tant et aussi longtemps que mon corps me le permettra. Je suis privilégié d’avoir un tel emploi et je l’apprécie tous les jours. Même si je n’étais pas devenu un joueur professionnel, j’aurai continué à jouer d’une façon ou d’une autre. En voyant le chiffre de 900 matchs, je me dis que je suis chanceux et privilégié. - Daniel Alfredsson
« À plusieurs reprises, il joue avec des blessures et des bobos et, malgré tout, il est compétitif. C’est le genre de joueur que nous voulons. Il joue avec cœur et il est talentueux. »

Les Sénateurs (17-23-7) ont divisé les deux premiers matchs de leur périple à l’étranger, avec un revers de 1-0 face aux Blue Jackets à Columbus vendredi soir, alors qu’ils l’avaient emporté 3-1 sur les Blues à St. Louis la veille. Ottawa a obtenu des chances face aux Jackets mais il a été incapable de déjouer le gardien Steve Mason, qui s’est mérité son septième blanchissage, un sommet dans la LNH.

« Nous n’avons pas été parfaits hier soir (vendredi) mais c’est un match de 1-0 et ils ont fait le coup à d’autres équipes dernièrement, a dit Hartsburg. C’est leur façon de jouer (des Blue Jackets). Ils pratiquent un style serré. Nous avons obtenu plusieurs chances de marquer et contre Columbus, il faut savoir en profiter.

« Nous n’avons pas déployé autant d’énergie que la veille, mais, défensivement, nous n’avons accordé que cinq chances de marquer au cours du match. Donc, il y a du bon et du mauvais. Il faut trouver une façon d’obtenir des buts importants. »

Bloc-notes

La recrue Brian Elliott (4-2-1) sera de retour devant le filet des Sénateurs contre les Capitals. Hartsburg n’a pas encore annoncé d’autres changements à l’alignement pour le match de dimanche... Les Sénateurs reviendront à la maison pour le reste de la semaine, pour recevoir les Kings de Los Angeles mardi soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM), les Bruins de Boston jeudi (19 h, RDS, TSN, 104,7 FM) et les Sabres de Buffalo samedi (19 h, CBC, 104,7 FM).


En voir plus