Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Turris est impatient de commencer

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Kyle Turris sourit pendant une pause au Bell Sensplex, alors qu'il prenait part à sa première séance d'entraînement avec les Sénateurs d'Ottawa depuis qu'il a été obtenu des Coyotes de Phoenix, samedi (Club de hockey Les Sénateurs d'Ottawa).
Kyle Turris n’avait pas besoin de dire un seul mot.


Le sourire scintillant qu’il arborait dans le vestiaire des Sénateurs d’Ottawa disait tout sur le regain de vie que le joueur de centre de 22 ans ressentait dans la première journée de son nouveau chapitre de vie de hockeyeur.

« Je suis très excité », a déclaré Turris devant une horde de journalistes plus tôt aujourd'hui après sa première séance d'entraînement avec les Sénateurs, qui l’ont obtenu des Coyotes de Phoenix samedi en retour du défenseur David Rundblad et un choix de deuxième ronde au repêchage de 2012. « J’étais impatient de commencer dès aujourd'hui et de rencontrer tous les gars ici. »

Pour Turris, un joueur autonome avec compensation qui a enduré un congé forcé de six semaines avant de finalement signer un contrat de deux ans avec les Coyotes le 23 novembre, le « nouveau départ » à Ottawa offre également un sentiment de grand soulagement. Alors qu’il a joué six matchs à Phoenix avant la transaction de samedi, Turris savait qu'il n’en avait plus pour longtemps dans le désert. Ses faits et gestes seront beaucoup plus examinés à la loupe à Ottawa. « Je ne pense pas que j'ai eu autant de caméras devant moi depuis un certain nombre d'années maintenant », a-t-il déclaré aux médias rassemblés. Mais il se dit prêt à adopter cette nouvelle réalité.

« C'est un genre de pression différent, mais je suis prêt pour cela et j’ai hâte de commencer », a déclaré Turris en pensant au match de mardi soir, alors qu’il fera ses débuts chez les Sénateurs contre les Sabres de Buffalo à la Place Banque Scotia (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM). « Je vais avoir beaucoup d'adrénaline et je vais ressentir tout cet engouement. Je vais avoir beaucoup d'énergie, ça c'est sûr.

« Je suis très heureux d'être de retour au Canada et vraiment impatient d’évoluer de nouveau en sol canadien. »

Alors que Turris n'a pas encore pleinement le potentiel qui a fait de lui le troisième choix au total lors du repêchage de la LNH en 2007, l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, croit sans aucun doute que l'ajout du centre de 6’1’’ et  195 livres « fera de nous une meilleure équipe. »

« Elle (la transaction) a solidifié la position du centre de deuxième trio que nous cherchions à combler remplir — et pas seulement pour cette saison, mais pour les saisons à venir, a-t-il dit. Je pense qu'il est un élément qui nous aidera aujourd'hui et en cours de route, également. Avec l’occasion que nous nous apprêtons à lui consentir, nous croyons qu'il va démontrer qu'il est un joueur de qualité. »

Le centre des Sénateurs Jason Spezza, qui a été le cochambreur de Turris lors des essais d'Équipe Canada en vue du Championnat mondial de hockey 2008 de l’IIHF, estime qu’Ottawa croit avoir mis la main sur un joueur qui va bien s’intégrer avec le reste de l'équipe.

« Il était un jeune enfant à l’époque et il était heureux de vivre cette expérience, a déclaré Spezza. On peut affirmer qu'il aime le hockey et qu’il est passionné pour ce sport. Je me souviens qu’il avait un excellent tir du poignet. Il possède un très bon coup de patin et on dirait qu'il est devenu un peu plus grand et plus fort (depuis). Il pourrait être un joueur qui va vraiment aider notre formation.

« Il (Turris) est un bon gars et il est facile de s'entendre avec lui. Il va bien s'adapter dans notre vestiaire. »

Bien qu'il y a eu seulement une petite occasion de côtoyer ses nouveaux coéquipiers jusqu’à maintenant, Turris ressent un sentiment semblable. Le natif de New Westminster, en Colombie-Britannique, croit que le mélange de jeunes et de vétérans que l’on retrouve chez les Sénateurs est exactement ce dont il a besoin à ce stade-ci de sa jeune carrière.

« Il y a une belle ambiance », a déclaré Turris, qui va probablement entamer le match de mardi soir au centre en compagnie de Nick Foligno et Erik Condra. « Ils forment un bon groupe avec des vétérans comme Spezza et (le capitaine Daniel) Alfredsson, ainsi que de bons jeunes joueurs. Nous avons eu du plaisir à l’entraînement ce matin, alors que les gars plaisantaient et déployaient beaucoup d'énergie. J’ai hâte de sauter dans l’action.

« C'est agréable d'obtenir un nouveau départ. Jaser avec Spez et côtoyer les gars et plaisanter avec eux, je me suis bien amusé. Ce fut une belle première pour moi et je suis vraiment impatient de commencer demain soir. »

En bref

Les vétérans défenseurs Filip Kuba (épaule) et Sergei Gonchar (haut du corps) ont pris part à l’entraînement d'aujourd'hui au Bell Sensplex et MacLean s’attend à ce que les deux joueurs soient de l’alignement contre les Sabres mardi. « C'est difficile pour une équipe de perdre deux vétérans défenseurs », a déclaré MacLean au sujet de l'impact causé par les absences de Kuba et Gonchar. « Ils contribuent aux succès de l’équipe, grâce à leur façon de jouer et de sortir de leur propre zone. Lorsque vous avez des joueurs de la trempe de Filip et de Sergei, ainsi que leur expérience, les choses deviennent difficiles pour l’adversaire. Donc je pense qu’ils nous ont beaucoup manqués. » Craig Anderson a été désigné pour effectuer le départ devant le filet contre Buffalo... Les Sabres sont décimés par les blessures et ils ont rappelé l’attaquant Marcus Foligno des Americans de Rochester (LAH) pour le match de mardi. Il s’agira d’un premier match dans la LNH pour le frère cadet de l'attaquant des Sénateurs Nick Foligno... Les Sénateurs termineront un séjour de quatre matchs à domicile jeudi contre les Panthers de la Floride (19 h 30, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM).



En voir plus