Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Stone vise un poste chez les Sénateurs à l'automne

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'espoir marqueur Mark Stone fait partie d’un groupe de jeunes avants qui ont le potentiel de percer l’alignement des Sénateurs d’Ottawa pendant le camp d’entraînement en septembre prochain. (Club de hockey Les Sénateurs d'Ottawa).

Mark Stone a eu droit aux entrées.

Pour lui, le moment est venu de passer au plat principal.

« Je veux faire partie de cette équipe dès cet automne », a déclaré l’attaquant de 20 ans qui fait partie d’un groupe de jeunes avants qui ont le potentiel de percer l’alignement des Sénateurs d’Ottawa pendant le camp d’entraînement en septembre prochain.

Le Winnipegois caresse cet objectif plus sérieusement depuis le mondial junior 2012 en Alberta qui, selon l’avis de plusieurs personnes, s’est avéré être une planche de salut pour l’attaquant de 6’3’’ et 203 livres. Stone s’est rapproché encore plus de son rêve lorsqu’il a participé au cinquième match de la série de première ronde des Sénateurs contre les Rangers de New York au célèbre Madison Square Garden.

Bien qu'il fut très nerveux la première fois qu'il sauta sur la glace, Stone était loin d’être un simple débutant dans ce qui s'est avéré être son tout premier match dans la Ligue nationale de hockey, alors qu’il avait réussi à effectuer une belle passe à Jason Spezza pour l'éventuel but gagnant.

Depuis ce soir-là, Stone n’a qu’une seule idée en tête : obtenir un poste à temps complet dans la LNH.

« C'était incroyable », a-t-il dit au sujet de cette soirée d’avril sur Broadway. « Juste le fait de jouer dans la LNH à cet âge était quelque chose de particulier pour moi. Cela a fait en sorte que ce fut clair dans mon esprit, je veux être au sein de cette équipe l'an prochain. Une fois que l’on y goûte, on ne veut plus retourner en arrière. »

L'idée d'être si près de son plus grand rêve de hockeyeur?

« Très excitant », a déclaré Stone, qui a pris part au camp de perfectionnement des Sénateurs la semaine dernière, avec un sourire. « J'ai eu un avant-goût dans les séries éliminatoires et les amateurs ici (à la Place Banque Scotia) sont incroyables. Le fait de participer aux matchs 3, 4 et 6 fut assez incroyable. Et au Madison Square Garden, c’est difficile à battre. »

Les Sénateurs ont réclamé Stone en sixième ronde (178e au total) au repêchage amateur de 2010 et son ascension ne fut rien de moins que fulgurant depuis lors. Il a produit 78 buts et 229 points au cours de ses deux dernières saisons avec les Wheat Kings de Brandon dans la Ligue de hockey de l’Ouest et il est déterminé à faire ses débuts au hockey professionnel cet automne.

Alors que la principale difficulté chez Stone avant son année de repêchage fut son coup de patin, les Sénateurs ont travaillé avec diligence avec lui sur cet aspect. Stone a consacré beaucoup de temps à Ottawa en compagnie de Marc Power, l’entraîneur spécialisé en patinage de puissance, au cours des deux derniers étés. Déjà, les résultats de ce travail commencent à paraitre.

« Je travaille sur mon coup de patin depuis que j’ai été repêché, a-t-il dit. « J'ai été confronté à beaucoup d'adversité en ce sens et les Sénateurs m’ont donné tous les outils afin que je puisse m’améliorer. Je dois vraiment les remercier pour cela et je tente de profiter de toutes les opportunités qui se présentent à moi.

« Je commence à avoir confiance en mon jeu. Il y a toujours des ajustements à faire chaque saison afin de s’améliorer. Tant que l’on ne devient pas parmi les meilleurs joueurs du circuit, il faut toujours continuer à s’améliorer. »

Ses débuts dans la LNH dans l’un des amphithéâtres les plus célèbres lui a démontré à quel point le saut vers un calibre supérieur est considérable, que ce soit ici, à Ottawa, ou avec les Senators de Binghamton dans la Ligue américaine de hockey.

« En séries éliminatoires, le jeu monte d’un cran comparativement à la saison régulière, a déclaré Stone. Je pense que j'ai passé neuf minutes sur la patinoire dans ce match et j'étais terriblement fatigué après la rencontre. Le rythme de jeu dans cette ligue est incroyable et il s’agit d’un aspect dont je vais devoir m'habituer si je veux rester et connaître une longue carrière.

« Je pense toujours que cela va être un processus. Passer chez les pros est une étape en soi et passer de la Ligue américaine à la Ligue nationale constitue un autre grand pas. Je veux arriver au camp en pleine forme et voir la suite des choses. »

Alors qu’il s’affaire à travailler avec acharnement pour atteindre son plus grand objectif cet été, Stone n'a pas besoin de chercher bien loin pour se motiver. Le souvenir d’un certain soir d’avril à New York devrait encore demeurer dans sa mémoire pendant un certain temps.

« Je pense que je me souviens de tout au sujet de cette soirée », a-t-il dit au sujet du match 5 à New York. « Ce fut probablement l'un des plus beaux jours de ma vie. L’engouement que suscitait cette rencontre était à lui seul palpable. Voilà l’un de ces aspects particuliers que je n'oublierai jamais. »

Même si l’anticipation de son premier match de saison régulière dans l’uniforme des Sénateurs pourrait sembler insipide par comparaison, il n’en demeure pas moins que Stone attend ce moment avec impatience chaque jour.

« Vivre l'intensité des séries éliminatoires fut assez spectaculaire, a-t-il affirmé. L'ambiance dans les deux amphithéâtres était assez électrisante et difficile à battre. Mais si je suis ici pour commencer la saison régulière, donc je suis très enthousiaste. »

En voir plus