Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Schneider veut poursuivre son perfectionnement

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les habiletés de marqueur de Cole Schneider a attiré l'attention des Sénateurs et ces derniers l'ont mis sous contrat en mars dernier (Club de hockey Les Sénateurs d'Ottawa).

Il s’est fait remarqué par ses talents de marqueur, comme c'est souvent le cas avec un jeune talent émergent.

Mais Cole Schneider sait que c'est son rendement à l'autre bout de la patinoire qui pourrait être déterminant quant à ses chances de faire une belle impression un jour avec les Sénateurs d'Ottawa.

Lorsque les Sénateurs ont mis Schneider sous contrat — un joueur qui a connu deux années remarquables avec les Huskies du Connecticut — pour deux ans à titre de joueur autonome issu des rangs universitaires. Il est reconnu comme étant un joueur avec du pif pour le filet. Les statistiques de Schneider sont éloquentes, comme font foi ses deux saisons de 78 points au Connecticut, le nombre le plus élevé jamais enregistré par un étudiant en deuxième année dans l'histoire de l'institution en division 1 de la NCAA.

Schneider a inscrit 23 buts et 45 points à sa deuxième saison (deux records d’institution), ce qui alla l’aider considérablement à devenir seulement le troisième porte-couleur de UConn à parapher un contrat dans la Ligue nationale de hockey.

« Nous l'avons vu à plusieurs reprises avec UConn et il était le meilleur joueur là-bas », avait déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs, Tim Murray, après avoir mis Schneider sous contrat, le 14 mars dernier. « Nous admirons ses talents dans l’ensemble et nous pensons qu'il pourra apporter une dimension offensive au sein de notre équipe dans le futur. Nous l’avons ciblé au début de l'année et nous l’avons suivi à quelques reprises au cours des deux derniers mois (de sa saison). Nous l'avons regardé jouer souvent et nous avons aimé ce que nous avons vu. »

Peu de temps après avoir paraphé son contrat à Ottawa, Schneider a fait ses débuts chez les professionnels avec les Senators de Binghamton dans la Ligue américaine de hockey. Même si son expertise en attaque fut sa carte de visite, l'athlète de 21 ans de Williamsville, dans l’État de New York, s’est présenté au club-école avec une mentalité différente.

« Je suis surtout un joueur à caractère offensif », a déclaré Schneider, un attaquant de puissance de 6’2’’ et 185 livres. « Mais quand je suis arrivé là-bas, je ne voulais pas m’empêcher de jouer de façon plus défensive. Donc, j'ai joué beaucoup plus défensivement en quelque sorte à Binghamton. »

Schneider, qui a inscrit deux passes en 11 matchs avec les B-Sens, a aussi rapidement remarqué une hausse subite dans l'intensité du jeu au niveau de la LAH.

« Ce fut très différent, beaucoup plus rapide, plus intense, dit-il. Ce n'est pas que je ne peux pas composer avec cela, mais je dois m’y habituer (au rythme). »

Les Sénateurs ont décelé que le coup de patin de l’attaquant est un aspect qui doit être amélioré.

« Ils m’ont juste dit qu'ils voulaient que je travaille sur mon coup de patin et devenir un meilleur patineur », a dit Schneider lorsqu'on lui a demandé ce que l'organisation lui avait demandé d’améliorer à Binghamton.

Après avoir disputé deux saisons au niveau junior A dans la North American Hockey League avec les Phantoms de Mahoning Valley (Ohio) et les RoadRunners de Topeka (Kansas) (il a marqué 25 buts en 29 matchs avec cette dernière formation au cours de la saison 2009-2010), Schneider s’est inscrit à Storrs, dans le Connecticut, et chez les Huskies, où son jeu a progressé au point où il a commencé à attirer l'attention des dépisteurs de la LNH au cours de sa deuxième année. Après avoir pris connaissance des offres de plusieurs équipes, Schneider a choisi de signer avec les Sénateurs, ces derniers jouissants d’une réputation bien méritée pour attirer des joueurs autonomes issus des rangs universitaires.

« Mon agent m'a dit que le personnel ici était vraiment compétent et que c'était la meilleure solution pour moi », a affirmé Schneider, qui a accepté une entente avec les Sénateurs après que sa saison à UConn ait pris fin avec un revers de 4-3 face à Air Force au troisième et décisif match de la série quart de finale de Atlantic Hockey Association (Schneider a récolté trois buts et six points dans la série).

Après avoir pris part au camp annuel estival de perfectionnement des Sénateurs à la fin de juin, Schneider travaille en fonction d’obtenir un poste de régulier avec les B-Sens cet automne.

« Je vais retourner immédiatement au gymnase, sauter sur la patinoire et devenir plus fort », a déclaré Schneider au sujet d'un processus qu’il a entamé à UConn. « Mon séjour au niveau universitaire m'a vraiment rendu beaucoup plus fort et il m'a donné un peu plus d'expérience. Je suis un peu plus vieux maintenant, donc cette expérience fut bénéfique pour moi. »

En voir plus