Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Richardson amène son bagage d'expérience

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Un vrai vétéran, un défenseur sur qui l’on peut compter et qui apporte tout un bagage d’expérience de la Ligue nationale de hockey dans le vestiaire des Sénateurs d’Ottawa.


Luke Richardson incarne tout ce que les Sénateurs avaient souhaité de la part d’un vétéran, alors qu’il dispute sa 20e saison dans la LNH dans sa ville natale. Il est solide à la ligne bleue, en plus d’amener de la fougue et de la robustesse.

À 38 ans, il est aussi le plus âgé au sein d’une équipe encore relativement jeune. Et de l’autre côté du vestiaire, une jeune recrue de 19 ans est assise presque directement en face du vétéran qui a exactement deux fois son âge.

Si la présence de Nick Foligno fait sentir Richardson un peu vieux, il ne le dit pas. Même si le défenseur a passé une partie de la saison 1990-1991 à jouer aux côtés de Mike Foligno, le père de Nick.

« J’ai joué avec des joueurs encore plus jeunes que Nick », d’affirmer Richardson, qui en était à sa quatrième saison à Toronto lorsque les Maple Leafs ont fait l’acquisition de Mike Foligno des Sabres de Buffalo. « Cela ne me fait pas sentir plus vieux et cela ne me préoccupe pas. Tout ce que cela veut dire, c’est que chaque moment est précieux dans la LNH, tu gardes cela en tête lorsque tu es plus jeune.

« Il faut apprécier le moment présent et il faut en profiter au maximum. »

Richardson fut brièvement le coéquipier de Mike Foligno – le défenseur fut échangé aux Oilers d’Edmonton lors du camp d’entraînement à l’automne de 1991. Mais leur lien a duré un peu plus longtemps, car la famille Foligno avait loué la maison de Richardson à Toronto pendant la saison 1991-1992.

« J’ai très peu de souvenirs de cela, seulement le fait que la maison était située près de l’école », d’indiquer Nick Foligno, qui était âgé de quatre ans à l’époque.

Même en moins d’une saison, le jeune Richardson avait de l’estime pour Mike Foligno.

« Une très bonne famille, d’exprimer Richardson. Mike est un chic type et j’ai appris beaucoup de lui au cours des années. Je vois que cela s’est transposé aussi sur Nick. Il a un gros potentiel et c’est le début de la nouvelle génération de Foligno. »

Richardson fait sa part pour aider le jeune talent.

« Il est très gentil et il m’a appris déjà bien des choses, relate Nick Foligno. Il connaît tellement de choses et il est dans la ligue depuis si longtemps … Je vais certainement porter attention à ce qu’il dit.

« Mon père me disait de lui qu’il était un travaillant acharné. Tout le monde s’entendait toujours bien avec Luke. Il travaille fort et il fait les choses avec simplicité. Il apporte certainement une belle contribution ici. »

Les Sénateurs reviennent en ville

Les Sénateurs ont complété leur retraite fermée de trois jours avec un match simulé mardi matin, à Gravenhurst, en Ontario. Antoine Vermette (spasmes au dos) était le seul régulier à ne pas avoir pris part au match intra-équipe.

L’équipe revient à Ottawa mardi après-midi et reprendra l’entraînement à la Place Banque Scotia, mercredi matin. Le prochain match des Sénateurs aura lieu samedi contre les Devils à Newark, N.J.

En voir plus