Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Répondre à l'appel avec de l'implication physique

par Staff Writer / Ottawa Senators

L'attaquant Mike Comrie, des Sénateurs, attend une passe pendant l'entraînement d'aujourd'hui au Bell Sensplex d'Ottawa. Comrie a reçu des éloges pour s'être porté à la défense d'un coéquipier lors du premier match contre Pittsburgh.

Par Todd Anderson

Lorsque la situation se corse en séries éliminatoires, les Sénateurs d'Ottawa devront faire tout ce qu'ils peuvent pour surmonter les obstacles. Comme ce fut le cas tard lors du premier match remporté par la marque de 6-3 sur les Penguins de Pittsburgh, cela peut survenir à tout moment et dans des situations inusitées.

Le capitaine Daniel Alfredsson et l'attaquant Mike Comrie, connus surtout pour leurs talents offensifs, ont été impliqués dans des mêlées tard dans le match pour défendre des coéquipiers. Le défenseur Chris Phillips a affirmé que leur persévérance n'a pas passé inaperçu.

« C'est ça, les séries éliminatoires. Tout le monde doit s'impliquer, peu importe leur rôle dans l'équipe, mais aussi en donner un peu plus sans essayer de trop en faire. Quand le jeu devient physique, certains joueurs font des choses qui ne sont pas nécessairement leur spécialité. »

L'attaquant Chris Neil a été aussi impressionné par le désir de son club à imposer le rythme tôt dans la rencontre - Ottawa a eu le meilleur 14-7 sur Pittsburgh au chapitre des mises en échec en première période. Neil, qui fut le meneur de la LNH en 2006-2007 pour les mises en échec (288), a mis l'emphase sur l'importance sur chacune des mises en échec pendant toute la saison.

« Ce ne fut pas seulement l'affaire de trois ou quatre gars qui frappent, mais l'implication de toute une équipe, a dit Neil. Si tu le peux, tu peux te ruer sur l'un d'eux pendant une série de sept parties. Leurs défenseurs passent beaucoup de temps sur la patinoire, il faut donc s'imposer physiquement sur eux. »

Alors qu'Ottawa a dominé pendant tout le match numéro 1, Pittsburgh a brassé la cage dans les dernières minutes de jeu en troisième. Neil affirme que son équipe a répondu adéquatement lorsque le jeu s'est intensifié.

« Ils ont tenté de provoquer des choses. Ils ont des joueurs qui sont capables de faire cela. Ils n'ont pas lâché. Nous avons beaucoup de respect pour eux. Nous avons répondu. Je pense qu'il faudra hausser notre jeu d'un cran au deuxième match, car ils sortiront plus fort. »

Neil ne s'en fait pas outre mesure à savoir si le deuxième match sera aussi intense que le premier.

« C'est ma façon de jouer et cela ne changera pas. Les amateurs aiment cela et je crois que ce sera une série excitante jusqu'à la fin. »

En voir plus