Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Redden est fier de son implication hors-glace

par La rédaction / Ottawa Senators
Après la saison exceptionnelle qu’ont connu les Sénateurs d’Ottawa, le défenseur Wade Redden a reçu un dernier hommage avant de quitter la région pour la période estivale.

Pour l’athlète de 30 ans et originaire de Lloydminster (Sask.),  il ne s’agissait pas cette fois-ci d’un honneur pour un exploit sur la patinoire mais plutôt pour son engagement à l’extérieur de la glace.

Il y a 10 ans, Redden, qui s’implique activement dans la lutte contre la fibrose kystique auprès de l’organisme 65 Roses Sports Club, a mis sur pied Wade's World — une initiative qui permet aux enfants malades et leur famille d’assister à des matchs des Sénateurs à titre d’invité du numéro 6 — et il a été honoré pour ses efforts par le Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario.

« J’ai toujours tiré une fierté de cette implication », a déclaré Redden, qui a quitté Ottawa en début juillet, effectuant une brève escale à Sudbury avant d’entreprendre un long périple vers l’Ouest canadien où il s’arrêtera dans sa ville natale avant d’aboutir près de Kelowna, en Colombie-Britannique.

Redden a débuté le programme le 21 janvier 1997. Depuis ce jour, plus de 6 000 enfants ont eu la chance de regarder un match des Sénateurs à partir de la loge privée de Redden à la Place Banque Scotia.

« Je suis très impressionné, a dit Redden à propos de ce nombre. C’est très spécial de voir tous ces enfants. »

Sur la patinoire, Redden a vécu un autre moment particulier cette année alors que les Sénateurs ont participé à la finale de la Coupe Stanley, pour la toute première fois de leur histoire moderne.

Ainsi, l’été sera de courte durée pour Redden et ses coéquipiers.

Il se fait construire une maison dans l’Ouest canadien, mais pour le moment, il se reposera dans un endroit qu’il a loué près du même lac que son coéquipier et ailier gauche des Sénateurs, Dany Heatley.

Redden a ciblé le 1er juillet pour le début de son entraînement pour la prochaine saison. Maintenant que cette date est passée, il sait que le camp d’entraînement approche à grands pas.

C’est le prix à payer pour le succès. Il se dit toutefois heureux, même s’il doit écourter ses vacances estivales.

« Il est certain que l’été sera court, dit-il. Disons que le retour sera hâtif, mais c’est pour cette raison que nous jouons. »

 

En voir plus