Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Prix des billets : Les Sénateurs écoutent les amateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs veulent donner la chance à un plus grand nombre d'amateurs de voir le capitaine Daniel Alfredsson et ses coéquipiers de l'équipe d'Ottawa à l'oeuvre (Getty Images).
Les Sénateurs d’Ottawa veulent faciliter la vie à un plus grand nombre d’amateurs qui désirent venir appuyer leur équipe de la Ligue nationale de hockey.


Le président des Sénateurs, Cyril Leeder, a déclaré aujourd’hui que l’organisation s’affaire à élaborer une nouvelle structure de tarification des billets qui devrait mettre fin à une certaine « confusion » qui semble être la cause de la réticence d’un bon nombre d’amateurs d’assister aux matchs à la Place Banque Scotia.

« Nous allons probablement effectuer des modifications très bientôt à nos forfaits et aux prix des billets, afin de corriger cela », a déclaré Leeder aux journalistes aujourd’hui. « Nous croyons que notre structure de tarification n’est pas correcte. Elle ne correspond pas avec la réalité d’aujourd’hui. Les gens mettent l’emphase davantage sur la valeur marchande et nous avons peut-être mal évalué les choses, mais nous entendons redresser la situation immédiatement. »

Présentement, les Sénateurs offrent cinq catégories de prix – platine, or, argent, bronze et les matchs Économies Subway – avec 14 prix différents dans chacune des catégories.

« Donc, il y a 70 prix différents pour les matchs des Sénateurs cette année, ce qui est beaucoup trop, a déclaré Leeder. Nous en sommes conscients et nous allons corriger cela. »

Avant le match de ce soir contre les Penguins de Pittsburgh à la Place Banque Scotia, les Sénateurs ont attiré 217 838 amateurs à leurs 12 matchs à domicile. Il s’agit d’une moyenne de 18 153 spectateurs, soit exactement 1 000 de moins que la capacité de l’amphithéâtre. Seulement deux salles combles ont été enregistrées jusqu’à maintenant, dont la plus grosse foule a été recensée le 24 octobre contre les Bruins de Boston, soit 20 154 amateurs.

En 2008-2009, les Sénateurs ont attiré en moyenne 19 081 spectateurs par match, avec 19 salles combles en 40 parties. Ottawa avait affiché complet à 38 de ses 41 matchs à domicile en 2007-2008, dans la foulée de la participation de l’équipe à la finale de la Coupe Stanley la saison précédente. Le nombre record d’abonnés de saison dont l’équipe bénéficiait alors a chuté à environ 10 000 en ce moment. Il s’agit d’un chiffre, qui, selon Leeder, les Sénateurs se doivent de remonter.

Ce n’est pas toutefois une coïncidence, car Ottawa a raté les séries éliminatoires la saison dernière, et ce, pour la première fois depuis 1995-1996, mettant fin à une séquence de 11 participations consécutives en séries d’après-saison. En 2007-2008, les Sénateurs ont été balayés en première ronde par les Penguins de Pittsburgh.

« Nous avions anticipé cela, a dit Leeder. Nos assistances sont influencées par le rendement de l’équipe, donc le nombre de nos abonnés de saison est en baisse. Je pense que cela est causé par les performances de l’an dernier, alors que le nombre était aussi à la baisse l’année précédente. Donc, il s’agit des effets des deux années. Nous voulons mettre nos énergies à ce niveau. Nous devons rebâtir notre base. »

Mais Leeder affirme que l’organisation ne peut pas et ne veut pas que les performances des Sénateurs sur la patinoire servent de baromètre pour la vente de billets.

« La victoire est l’élément de mise en marché le plus convaincant dans le sport, a-t-il dit. Il ne s’agit pas d’une excuse et nous n’utiliserons pas le fait que nous devons avoir une équipe gagnante chaque année comme une excuse. On ne devrait pas opérer notre organisation de cette façon, mais c’est tout de même important.

« Si nous sommes déçus, c’est que notre équipe est meilleure cette année – nous savons tous qu’elle est meilleure cette année – et que cela ne se reflète pas dans les gradins. Mais cela tend à décaler d’une année au niveau des abonnements de saison. Ainsi, nous devons travailler cet aspect cette année et les années suivantes afin de hausser le nombre d’abonnés de saison. »
Avec cette constatation, les Sénateurs ont tenu de nombreux sondages et des groupes de consultation afin de connaître les opinions des abonnés de saison, autant actuels qu’anciens. Toutefois, le coût pour assister aux matchs ne semble pas être un facteur, de dire Leeder.

Nous allons probablement effectuer des modifications très bientôt à nos forfaits et aux prix des billets, afin de corriger cela. Nous croyons que notre structure de tarification n’est pas correcte. Elle ne correspond pas avec la réalité d’aujourd’hui. Les gens mettent l’emphase davantage sur la valeur marchande et nous avons peut-être mal évalué les choses, mais nous entendons redresser la situation immédiatement. - Cyril Leeder
« Le message que nous entendons souvent est que les gens veulent revenir voir les matchs et ils nous exhortent à faciliter le processus, a-t-il dit. Ils aiment notre équipe et sa nouvelle identité, travaillante et robuste. C’est le genre d’équipe qu’ils aiment appuyer. La vente des billets unitaires et des loges est en hausse. Il nous faut maintenant rebâtir notre groupe d’abonnés de saison et ramener plus de gens dans l’amphithéâtre.

« Est-ce qu’ils (les amateurs) trouvent que nos billets sont chers? Non. Nous demandons aux gens si le prix des billets constitue un problème et la réponse est non. La structure de tarification peut parfois porter à confusion. Les amateurs souhaitent une meilleure relation avec l’équipe. »

Les Sénateurs ont commencé à revoir leur stratégie concernant le dernier sujet, en implantant les initiatives Partisans d’abord la saison dernière et qui se poursuivent au cours de la présente campagne. Un dîner a eu lieu jeudi à la Place Banque Scotia, alors que des abonnés de saison ont eu la chance de prendre part à une séance de discussions avec des dirigeants des Sénateurs et des Penguins. D’autres dîners ont aussi eu lieu un peu plus tôt cette saison, avec des joueurs des Sénateurs.

Note encourageante pour l’organisation, le nombre d’abonnés de saison augmente lentement et Leeder a indiqué « que de nouvelles personnes s’ajoutent chaque jour. »

« Le nombre est croissant chaque mois depuis mars, donc c’est encourageant, a-t-il dit. Nous aimerions que ce nombre augmente plus rapidement, mais si nous parvenons à maintenir cette tendance à la hausse, la situation se replacera lentement mais surement. Nous devons nous en tenir à notre plan, mais si les gens continuent à hésiter à devenir un abonné de saison, nous devrons la revoir. »





En voir plus