Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Prince et Pageau demeurent près de leur patelin avec les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des 67's d’Ottawa, Shane Prince, souhaite poursuivre sa carrière de hockeyeur dans la capitale nationale avec les Sénateurs, qui l’ont sélectionné en deuxième ronde au Repêchage 2011 de la LNH à St. Paul, au Minnesota (Photo par Aaron Bell/OHL Images).
Peu importe la prochaine étape de sa carrière, Shane Prince estime qu’il se sentira chez lui.


Le centre des 67’s d'Ottawa avait beaucoup de raisons de sourire samedi lorsque les Sénateurs ont fait de lui leur premier choix de la deuxième journée des assises du Repêchage amateur 2011 de la LNH au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota. Classé au 26e rang chez les joueurs nord-américains par le Bureau central de recrutement de la LNH, Prince a dû attendre jusqu’à la dernière sélection du deuxième tour (61e au total), avant d'entendre son nom.

Considérant l’endroit où il a abouti, l'attente valait vraiment la peine.

« C'est un sentiment incroyable », a déclaré le centre de 5’10’’ et 174 livres. « J'adore la ville d'Ottawa et je sais qu'ils ont de grands amateurs là-bas, après y avoir joué pendant un an et demi. Donc, c’est un véritable honneur pour moi d'avoir l'occasion de jouer pour les Sénateurs. Ottawa est une grande ville de hockey et je ne pouvais pas être plus heureux. »

Même la ville qui abrite la principale filiale des Sénateurs, Binghamton dans l’état de New York, est en quelque sorte près de chez lui, alors que l’attaquant de 18 ans est né et a grandi à Spencerport, près de Rochester.

« Il s’agit d’un autre aspect dont j’ai considéré », a déclaré Prince avec un sourire. « Binghamton n’est pas très loin de chez moi. Si je me retrouve dans les mineures, ce qui est probable, je serai content d’être aussi près de mon patelin. »

Prince, qui a été échangé aux 67’s par les Rangers de Kitchener durant la saison 2009-2010, a connu une année exceptionnelle à sa première campagne complète à Ottawa. Évoluant aux côtés de deux attaquants réclamés au repêchage de 2010, Tyler Toffoli (Los Angeles) et Ryan Martindale (Edmonton), il a marqué 25 buts et ajouté 63 passes pour 88 points.

« Une année peut faire une différence sur le plan du perfectionnement des habiletés et de la capacité physique », a déclaré Prince pour expliquer sa croissance dans la dernière année. « Mais je pense que la chose la plus importante fut la chance que j’ai obtenue à Ottawa la saison dernière. Je dois remercier (l'entraîneur des 67’s) Chris Byrne et Brian Kilrea (le DG des 67’s) pour m'avoir donné accordé ma chance la saison dernière afin de vraiment pratiquer mon style. Les 67’s forment une excellente organisation et ils m’ont vraiment aidé à développer mon style cette année afin de devenir le joueur que je suis. »

Kilrea, l’entraîneur qui a remporté le plus grand nombre de victoires dans l'histoire du hockey junior canadien et membre du Temple de la renommée du hockey, a remarqué une différence dans le jeu de Prince dès le début de la saison.

« Je pense qu'il utilise sa vitesse, qu’il passe la rondelle, mais il est aussi plus confiant, a déclaré Kilrea. Cela a commencé au camp où il a réalisé qu'il était aussi bon que quiconque dans l'équipe. Il a eu la chance de le prouver en étant utilisé sur le premier trio. Dans le hockey junior, vous êtes sur un trio un jour et sur un autre le lendemain. Mais dans son cas, il est demeuré sur la première unité et il a fait la différence.

« Grâce à sa vitesse, il s’emparait souvent de la rondelle et il faisait les jeux pour Martindale et Toffoli et c'est pourquoi ils l’apprécient tellement. C'était un défi, mais il n'y avait aucun doute qu'il a accepté le défi. Je crois que c'était ses capacités naturelles qui ont fait la différence au sein de cette ligne d’attaque. »

C'est la troisième fois seulement que les Sénateurs réclament un joueur des 67’s. L'ailier Corey Cowick fut un choix de sixième ronde (160e au total) en 2009, tandis que le défenseur Will Colbert a été repêché en septième ronde (228e au total) en 2003.

Les Sénateurs ont pigé dans leur propre cour avec leur sélection de quatrième ronde (96e au total) aussi, en sélectionnant le centre Jean-Gabriel Pageau des Olympiques de Gatineau. Le natif d'Ottawa mesure seulement 5’9’’ et pèse 164 livres, mais il est un talent offensif dynamique.

Alors qu’il a produit 79 points, dont 32 buts, durant la saison régulière, ce sont ses performances en séries éliminatoires qui ont attiré l’attention des dépisteurs. Alors que les Olympiques ont causé une surprise en atteignant la série finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Pageau a inscrit 13 buts et 29 points en 24 matchs.

« C'est une bonne motivation », a déclaré Pageau lorsqu'on lui a demandé ses impressions d’avoir été choisi en quatrième ronde. « Il y a eu beaucoup de joueurs (repêchés) avant moi, de bons joueurs, aussi, mais je sais que je peux jouer avec eux. Je sais qu'il ya beaucoup de bons joueurs au premier tour, au second tour, au troisième tour, mais je sais que je peux rivaliser avec eux, donc je ne suis pas stressé à propos de cela. »

Pour Pageau, c’est aussi une occasion pour éventuellement poursuivre sa carrière dans sa ville natale.

« C'est très agréable », a-t-il dit. «Ma famille vit à proximité et mes amis aussi. Ils viendront me voir dans quelques années si je parviens à atteindre la LNH. »

Pageau est le troisième joueur des Olympiques à avoir été repêché par les Sénateurs, après Alexandre Giroux (septième ronde, 1999) et Pierre-Luc Lessard (quatrième ronde, 2006).


En voir plus