Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Patinage de Melnyk : « C'est chouette d'être un bon élève »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il y avait plein de sourires samedi après-midi à la Place Banque Scotia, alors que plus d’une centaine d’enfants de deux écoles d’Ottawa ont sauté sur la glace pour le Patinage pour enfants Eugene Melnyk, un événement annuel organisé depuis maintenant huit ans par le propriétaire des Sénateurs (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
Eugene Melnyk voit plein de sourires qui l'entourent et il ne peut s'empêcher d’en faire autant.


Il a une question pour eux, mais ces derniers connaissent sans doute la réponse.

« C'est cool d'être un bon enfant, n’est-ce pas? », a demandé le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa et la réaction rapide du groupe fut un retentissant «ouais! »

« Très bien, allons faire un peu de patinage! », a déclaré Melnyk avec enthousiasme.

Aux yeux de ces jeunes élèves, celui qui a créé toute cette magie est un type assez cool aussi. Melnyk observe leur joie qu'ils démontrent sur la glace à la Place Banque Scotia au cours de la huitième édition annuelle du Patinage Eugene Melnyk pour les enfants.

En ce jour, c’est certainement pour eux une patinoire personnelle de rêves.

« C'est génial d'être en mesure de redonner à la communauté et de voir la joie dans leurs yeux », a déclaré M. Melnyk pour expliquer sa motivation derrière cet événement, qui réunit plus de 100 jeunes défavorisés au domicile des Sénateurs pour un après-midi de plaisir sur la glace. « Je n'ai jamais eu une telle occasion quand j'étais un gamin, soit d’être en mesure de patiner au même endroit que mes idoles d’enfance. C'est donc un rêve devenu réalité pour eux. »

Pour la deuxième fois en quatre ans, les élèves des écoles Charles H. Hulse Public et Brother Andre Catholic d’Ottawa ont été invités à prendre part à la séance de patinage d’Eugene Melnyk. Chacun d’entre-eux a reçu un nouveau casque, une nouvelle paire de patins et un chandail des Sénateurs, tout cela offert généreusement par M. Melnyk lui-même.

« Ils ont beaucoup de plaisir », a déclaré Melnyk alors qu'il regardait la séance à laquelle beaucoup d'entre eux chaussaient des patins pour la première fois de leur vie. « Et les enfants sont tout simplement formidables. C'est vraiment agréable de voir cela et c'est vraiment réconfortant. »

La journée se veut aussi une récompense pour les enfants qui ont excellé à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la salle de classe. Les écoles choisies pour la séance sont identifiées par Ottawa : l’Ami de la jeunesse d’Ottawa (CAYFO), un organisme dynamique à but non lucratif qui est un fer de lance dans les programmes innovateurs pour contrer l’intimidation et la victimisation dans la capitale nationale depuis 1997.

« Fondamentalement, ils sont de bons enfants, a déclaré Melnyk. Ce sont des filles et des garçons qui ont vraiment excellé sur le plan académique. Ces jeunes grandissent et la pression des pairs fonctionne dans les deux sens. Ils vont revenir à leur école et leur dire : « J'étais sur la glace. "Qu'avez-vous fait pour y arriver? J'étais juste un bon élève. »

« C'est tout ce qu'ils ont à faire. Soyez un bon élève, faites les efforts nécessaires et essayez d'obtenir de bonnes notes et de vous améliorer. C’est cool d’être un bon élève. J'espère que c’est cela qu’ils vont retenir de cette journée. »


En voir plus