Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Pageau : « Je suis heureux de constater l'impact dans la communauté. »

par Craig Medaglia @craigmedaglia / Sénateurs d'Ottawa

La Classique de golf Daniel Brière Jean-Gabriel Pageau a eu lieu vendredi dernier à Gatineau et nous avons jasé avec le numéro 44 de son implication communautaire dans son patelin, de son incapacité à regarder la finale de la Coupe Stanley, les pourparlers contractuels et plus...

Au sujet de son implication au sein de la Classique Daniel Brière Jean-Gabriel Pageau" :

Le tout a commencé l'an dernier à la conclusion de ce tournoi. Daniel m'a demandé si je pouvais me joindre à lui l'année prochaine afin de lui donner un coup de pouce. Il a toujours été là pour moi non seulement sur la glace, mais aussi à l'extérieur de la patinoire. Je n'ai pas hésité à accepter. Il m'a beaucoup aidé tout au long de ma carrière. C'est un grand honneur pour moi de voir mon nom associé à celui de Daniel Brière pour cette belle activité. 


Au sujet de l'impact de ce tournoi à Gatineau :

Les fonds amassés seront versés à l'Hôpital de Gatineau, particulièrement pour la pédiatrie. Nous avons visité l'hôpital il y a quelques années et j'étais heureux de constater l'impact. Il y a des autocollants sur les appareils avec le nom de la fondation qui les ont achetés et on nous a expliqué à quel point ce genre d'initiative peut aider. Parfois, on participe à une activité de bienfaisance ou on donne de l'argent sans trop savoir l'impact de ces gestes à Gatineau. C'est pourquoi je suis heureux de m'impliquer dans ce tournoi de golf.


Au sujet de pouvoir redonner à sa communauté :

Toute ma famille et tous mes amis vivent ici, donc il est facile pour moi de revenir dans mon patelin et de m'impliquer dans une cause comme ce tournoi. J'ai déjà pris part à quatre autres tournois de golf à Gatineau depuis la fin de la saison et je suis toujours heureux d'y participer. J'aime particulièrement les événements qui viennent en aide aux enfants. L'an dernier, lorsque Daniel m'a demandé de me joindre à lui, je savais que ce tournoi venait en aide aux enfants et des montants amassés.


Jean-Gabriel Pageau et Daniel Brière lors de leur tournoi de golf annuel pour amasser des fonds pour les hôpitaux de Gatineau.


Au sujet de ses performances au golf cette année :

J'ai surtout joué des parties dans un format de la meilleure balle au cours de ces tournois, donc c'est plutôt difficile d'améliorer mes performances personnelles. Nous profitons d'un bel été jusqu'à présent, donc je tente d'en profiter au maximum et d'avoir du plaisir, surtout que je joue habituellement avec de bons groupes. 


Au sujet de la finale de la Coupe Stanley :

Honnêtement, je n'ai pas regardé les matchs, mais seulement la marque finale. C'est difficile de regarder cela étant donné que nous étions si près d'avoir la chance de jouer pour la Coupe Stanley. Maintenant que nous avons eu du temps pour penser à ce que nous avons réalisé, je crois que nous sommes satisfaits, mais on se demande toujours jusqu'où nous aurions pu faire pour atteindre la finale. Les Penguins forment une bonne équipe et ils ont mérité de gagner, donc je peux affirmer que nous avons perdu face aux champions.


Comment le fait d'avoir été si près de la finale peut motiver l'équipe?

Cela fait en sorte de rendre le défi encore plus grand et les attentes encore plus grandes. Les joueurs adorent cet aspect, cette petite pression de vouloir répéter ce parcours. Nous avons gouté à cela et nous en voulons encore plus. Nous savons ce qu'il faut faire et tout le monde est sur la même longueur d'onde en vue de la prochaine saison.


Au sujet de son entraînement pendant la saison estivale :

Je suis allé au gymnase l'autre jour et il y avait déjà quelques coéquipiers. Donc, je vais possiblement commencer progressivement la semaine prochaine afin de reprendre le rythme. Je crois qu'il est surtout important de ne pas penser au hockey pendant quelques semaines et de relaxer. Je crois que mon corps en a besoin après avoir disputé une saison de plus de 100 parties.


Au sujet de ses négociations contractuelles :

J'ignore combien de temps ce dossier sera réglé, mais j'espère que les choses se dérouleront bien. J'adore jouer pour les Sénateurs d'Ottawa et je suis fier de représenter cette équipe. Cette équipe m'a donné ma première chance. De plus, je joue près des gens que j'aime et j'ai rencontré beaucoup de gens ici au fil des années. J'adore ça ici.
En voir plus