Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

« Nous n'avons pas oublié Binghamton »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Erik Condra et ses coéquipiers rappelés suivent avec intérêt les activités des Senators de Binghamton, alors que ces derniers tentent de se qualifier pour les séries éliminatoires dans la Ligue américaine. Ils rejoindront leurs coéquipiers si ces derniers parviennent à obtenir une participation aux séries d’après-saison (Scott Audette/NHLI via Getty Images).
Erik Condra a possiblement parlé au nom de plusieurs de ses actuels coéquipiers des Sénateurs d'Ottawa lorsqu’il a pensé à un autre groupe de camarades.


« Nous n'avons pas oublié Binghamton », a déclaré l'attaquant recrue, l'un des nombreux joueurs rappelés de la filiale des Sénateurs dans la Ligue américaine de hockey et qui jouent aujourd'hui sur une base régulière avec le grand club à Ottawa.

Les B-Sens continuent à s'accrocher à une précaire avance d'un point dans la course pour l’obtention d’une première participation aux séries éliminatoires de la LAH depuis la saison du lock-out en 2004-2005. Avec une défaite de 5-2 subie mercredi soir aux mains des Phantoms d'Adirondack, la pression a grimpé d’un cran au sein de cette formation qui, il n’y a pas si longtemps, jouissait d’une confortable avance de sept points en vue d’une place en séries dans la section Atlantique.

Si Binghamton parvient à s'accrocher à cette position ou à terminer au sein des quatre premières formations dans sa propre section Est, alors que les B-Sens présentement au cinquième rang, accusent un retard de six points sur les Admirals de Norfolk, des joueurs tels que Condra, Colin Greening, Bobby Butler et Zack Smith, qui agissent en tant que réguliers à Ottawa depuis la date limite des transactions dans la Ligue nationale de hockey, devraient retourner dans l’État de New York pour les séries éliminatoires.

Greening admet que l'attente est en effet l’aspect le plus difficile, surtout quand ils voient leurs amis et anciens coéquipiers se battre jusqu’à la ligne d'arrivée.

« Ces joueurs nous manquent, car nous avons joué avec eux pendant 55 matchs et nous avons tissé des liens avec eux », a déclaré Greening, qui en est à sa première année chez les pros et qui était parmi les meilleurs buteurs pour Binghamton avant son rappel à Ottawa le mois dernier. « Mais nous réalisons tous pourquoi nous jouons dans la LAH. Tout le monde se rend compte qu'ils veulent être rappelés. C’est difficile, surtout quand on voit qu'ils ont connu un dossier de 1 en 4 sur la route (la semaine dernière) et qu’ils ont connu quelques matchs difficiles.

« On se sent un peu mal, mais au bout du compte, c'est ça la vie (dans les mineurs). Nous jasons fréquemment avec les joueurs là-bas et nous leur souhaitons la meilleure des chances. Nous espérons qu'ils se qualifient pour les séries éliminatoires afin que nous puissions les rejoindre, mais cette situation est hors de notre contrôle. C'est ce qui est le plus difficile. Il ne faut pas devenir trop préoccupé par quelque chose que l’on ne peut pas contrôler. »

Cela résume assez bien l'attitude que l’entraîneur-chef des B-Sens, Kurt Kleinendorst, a essayé d’inculquer à sa jeune équipe, qui a vu son alignement être décimé de ses meilleurs éléments après que le grand club eut échangé plusieurs vétérans à la date limite des transactions en retour de choix au repêchage. Il a fallu rappeler des joueurs pour combler les postes vacants au niveau de la LNH et cela signifiait le rappel des Greening, Condra, Butler et Cies – tous des joueurs clés à Binghamton.

« Je me souviens quand j'étais là-bas en janvier, il (Kleinendorst) a abordé le sujet de la date limite des échanges qui s’en venaient affirmant qu’il y aura des rappels et du va-et-vient. Mais l'essentiel est de se concentrer sur nous-mêmes, a déclaré Greening. Cela s’applique partout où l’on va, que ce soit à Binghamton ou à n'importe quel niveau du hockey. Il faut se concentrer sur nous-mêmes, peu importe les mouvements de personnel dans l’alignement. »

À entendre d’autres joueurs des B-Sens, le moral demeure très bon dans le vestiaire de Binghamton, même si la pression augmente dans les dernières semaines de la saison.

« Nous avons joué du bon hockey là-bas », a dit l'attaquant Jim O'Brien, qui a été rappelé à Ottawa pour le match de mardi contre les Penguins de Pittsburgh, mais qui est revenu dans le club-école le lendemain pour le match contre Adirondack. « Cela en dit beaucoup sur ces joueurs et le caractère qui règne au sein de ce groupe. Le moral est très bon. Les enjeux sont élevés là-bas, car Binghamton n'a pas participé aux séries éliminatoires (depuis 2005). Ils (les B-sens) sont passés près à quelques reprises, mais ils ont manqué le bateau.

« À l'heure actuelle, nous sommes en position de faire les séries, donc c'est en quelque sorte emballant. »

Le vétéran défenseur David Hale, actuellement à Ottawa avec le grand club, a ajouté : « Nous nous sommes bien débrouillés (devant l'adversité). L’entraîneur a maintenu un niveau d’émotivité encore plus élevé et il a dit que nous composons avec les effectifs que nous avons. Nous devons simplement essayer de gagner avec cela. »

Dans le club-école

L'attaquant des B-Sens Corey Locke (18-58-76) détient une avance de neuf points sur Alexandre Giroux (29-38-67), des Barons d’Oklahoma City, chez les meilleurs marqueurs de la LAH... Bien qu'il soit à Ottawa depuis le 14 février, Butler se classe toujours au troisième rang (22) au chapitre des butas marqués chez les recrues de la ligue... L’attaquant Derek Grant, qui a signé une entente d’essai amateur la semaine dernière après avoir été mis sous contrat par les Sénateurs, a obtenu son premier point, une mention d’aide, dans la victoire de 3-1 samedi contre les Checkers de Charlotte... Hale a disputé son 100e match dans la LAH le soir même... Un autre week-end qui s'annonce chargé pour les B-Sens, à commencer par la visite des Pirates de Portland au Broome County Veterans Memorial Arena, vendredi soir. Les Falcons de Springfield seront à Binghamton samedi, puis les B-Sens prendront la route dimanche pour un affrontement contre les Sound Tigers de Bridgeport.


En voir plus