Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Neil progresse grâce à son éthique de travail

par Staff Writer / Ottawa Senators

Cette saison en sept rencontres, Neil a un but et deux aides en plus d'occuper le premier rang chez les siens au chapitre des minutes de pénalité, avec 19.

 

Par Todd Anderson

 

Alors qu'il a connu une campagne ponctuée de marques personnelles au chapitre des buts, des aides et des points la saison dernière, l'attaquant des Sénateurs Chris Neil n'a pas négligé les autres aspects de son jeu qu lui ont permis de se tailler un poste dans la LNH.

 

« Je travaille très fort, c'est tout ce qui compte, affirme Neil. Je dois être agressif devant le filet et terminer mes mises en échec, sinon je pourrai peut-être pas jouer. C'est de cette façon que j'ai atteint la LNH, et je dois continuer à travailler ainsi. »

 

Lors de la victoire de 8-1 samedi contre les Devils du New Jersey, plusieurs coéquipiers de Neil ont obtenu davantage qu'un seul petit point, mais le robuste attaquant a mérité la première étoile du match en décochant six lancers au filet et en distribuant 11 mises en échec. Neil est fier de pouvoir contribuer avec son implication physique et par d'autres moyens pour aider l'équipe.

 

« Quand je vois un chandail adverse, j'essai de le plaquer, dit Neil. « Cela fait partie de mon style de jeu. »

 

À sa cinquième saison dans la LNH, l'athlète de 27 ans s'est aussi illustré comme marqueur pour Ottawa. Avec de nouvelles occasions confiées par l'entraîneur-chef Bryan Murray, particulièrement sur le jeu de puissance, Neil a pu développer son talent offensivement. La saison dernière, le joueur originaire de Flesherton (Ont.) a marqué 16 buts et récolté 33 points tout en cumulant le deuxième plus grand total en minutes de punition de sa carrière (204). Huit de ses 16 buts et cinq de ses 33 mentions d'aide ont été inscrits en supériorité numérique.

 

Cette saison en sept rencontres, Neil a un but et deux aides en plus d'occuper le premier rang chez les siens au chapitre des minutes de pénalité, avec 19.

 

Les deux gardiens auront leur chance

L'entraîneur-chef des Sénateurs Bryan Murray affirme que ses deux gardiens, Ray Emery et Martin Gerber, continueront d'obtenir leur part de matchs.

 

« Ils le méritent tous les deux, dit Murray. Nous essayons de ne pas confier tout le boulot à un gars et de laisser l'autre au bout du banc tout le temps. »

 

Emery était devant le filet lors du match remporté 8-1 par Ottawa sur le New Jersey. Gerber aura son tour mardi alors qu'Ottawa sera en visite à Toronto pour y affronter les Maple Leafs.

 

Il faut considérer plein de choses (lorsqu'un entraîneur planifie l'horaire des gardiens). Ray a joué contre New Jersey et Martin a été efficace à Toronto (lors du premier match de la saison remporté par 4-1, le 4 octobre). J'espère que ce même scénario se reproduira (mardi). »

 

Les Sénateurs et les Maple Leafs disputeront le deuxième duel de la série aller-retour jeudi, à la Place Banque Scotia.

 

Pour acheter des billets pour le match de jeudi contre les Maple Leafs de Toronto, cliquez ici. Pour acheter d'autres billets à l'unité, cliquez ici. Pour plus de renseignements sur les abonnements de saison, cliquez ici.

En voir plus