Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs ne s'attendent pas à voir un manque de cadence

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’ascension fut très ardue et le sentiment est trop enivrant pour que les Sénateurs d'Ottawa envisagent de revenir en arrière maintenant.


Après avoir blanchi les meneurs de l’Association de l’Est, les Rangers de New York, les Sénateurs sont arrivés à Montréal dans l’espoir de prolonger cette belle séquence, dans ce qui aura été un voyage plus que concluant sur la route jusqu'ici. Avec une victoire contre le Canadien au Centre Bell samedi soir (19 h, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM), ils mettront un terme à sept jours exceptionnels de hockey.

Déjà cette semaine, les Sénateurs ont comblé un retard de quatre buts en troisième période pour surprendre les Flyers de Philadelphie avec un gain de 6-4 à la Place Banque Scotia, avant de prendre la route pour battre les Penguins de Pittsburgh et les Rangers par une marque combinée de 8-1. Depuis le revers de 5-2 subi aux mains des Bruins de Boston le 14 décembre dernier, Ottawa a présenté une fiche remarquable de 10-1-2 et l’équipe ne semble pas montrer de signe de ralentissement.

Et alors que les Sénateurs (24-15-6), qui occupent maintenant le cinquième rang au classement dans l'Est, jouissent d’une avance appréciable de 15 points sur Montréal (16-20-7), il ne faut pas s’attendre à une opposition qui aura déjà lancé la serviette samedi. Surtout quand le seul revers subi par Ottawa en temps réglementaire au cours des 13 derniers matchs est survenu contre le Tricolore, par une marque écrasante de 6-2, le 27 décembre à la Place Banque Scotia.

« Nous ne devons pas penser ainsi », a déclaré le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson aujourd'hui au Centre Bell lorsqu’on a lui a demandé s’il ya une chance que son équipe puisse être portée à regarder au-delà des Canadiens, alors que ces derniers présentent une fiche de 3-7-0 à leurs 10 derniers matchs et qui ont échangé l'attaquant Mike Cammalleri aux Flames de Calgary, jeudi soir. « Nous avons joué trop bien trop longtemps pour dire ce genre de chose. Je ne dis pas que nous n’allons pas connaître la défaite à un moment donné, mais de se prononcer comme ça à l’avance... Je n’entrevois pas un relâchement.

« Si l’on ne joue pas avec intensité, on n’aura pas de chance de gagner. Nous méritons nos succès, nous ne jouons pas de chance tout le temps. Nous faisons beaucoup de bonnes choses et nous nous mettons en bonne position. Nos joueurs ont répondu à l’appel chaque soir. Tous les joueurs sentent que chaque soir, ils peuvent faire la différence et c’est de cette façon que nous abordons nos matchs. »

Turris est de plus en plus à l’aise avec les Sénateurs

Quatre semaines après s’être retrouvé dans un nouveau milieu, Kyle Turris se sent à l’aise avec ses nouveaux coéquipiers. Le centre de 22 ans, qui a été obtenu des Coyotes de Phoenix le 17 décembre en retour du défenseur David Rundblad, a disputé son meilleur match dans l’uniforme des Sénateurs jeudi soir contre les Rangers, selon plusieurs observateurs.

« Tout commence à se placer et je suis de plus en plus à l'aise », a déclaré Turris, qui a totalisé huit points en 12 matchs depuis qu'il s’est joint aux Sénateurs. « Je me sens de plus en plus confiant à chaque match, les gars m'encourageant et le personnel d'entraîneurs me font confiance. Je ne pourrais jamais les remercier suffisamment, parce que je me sens de mieux en mieux. »

Turris n’a pas pris part à un camp d'entraînement et il a paraphé un nouveau contrat avec les Coyotes qu’en début décembre. Son principal défi était de retrouver son rythme, avec de nouveaux coéquipiers.

« C'est ce qui commence à prendre forme », a déclaré Turris, qui évolue actuellement avec Alfredsson et Erik Condra. « Je devais retrouver mon rythme, me mettre en évidence et donner la rondelle aux ailiers. Je suis plus à l'aise, car je retrouve ma forme, je suppose. »

En bref


Le gardien Craig Anderson, qui est le meneur dans la LNH au chapitre des parties jouées, des tirs reçus (1 184) et des arrêts (1 073), effectuera un 41e départ cette saison samedi soir, lorsque les Sénateurs se mesureront au Canadien. L’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, admet qu'il n'est pas préoccupé par la surutilisation de son gardien numéro un, qui est sur une séquence de 7-0-1 et qui a abaissé sa moyenne de buts alloués à 2,99. « Pour le moment, il joue bien et nous allons continuer à le faire jouer, a déclaré MacLean. Il est habitué à jouer de 65 à 70 matchs dans la ligue, alors pourquoi changer la donne cette année? » Les Sénateurs effectueront un bref retour à domicile lundi pour recevoir les Jets de Winnipeg à la Place Banque Scotia (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM), avant d’entreprendre un voyage de cinq parties à l’étranger qui les mènera à la pause du Match des étoiles.


En voir plus