Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs « fixent la barre haute » pour la nouvelle saison

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur des Sénateurs Matt Carkner se prépare à effectuer un test d'étirement sous le regard de l'entraîneur Marc Power lors de l'ouverture du camp d'entraînement à la Place Banque Scotia (François Laplante/Freestyle Photogrpahy/OSHC).
Tous les espoirs sont permis dans la Ligue nationale de hockey à cette période-ci de l’année, alors que c’est le début du camp d’entraînement.


En écoutant attentivement quiconque dans l’entourage des Sénateurs d’Ottawa, on peut constater que l’optimisme est omniprésent dans les couloirs de la Place Banque Scotia, qui bourdonnait d’activités aujourd’hui alors que les examens médicaux et de conditionnement physique venaient sonner le début officiel de la campagne 2010-2011.

« Nous fixons la barre très haute », a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson alors que 50 joueurs amorcent leurs préparatifs pour la saison qui commence. « Nous avons de grandes attentes alors que nos gars sont tous en santé.

« Tout est prêt en fonction de connaître un bon camp et d’amorcer le calendrier régulier. L’ambiance est bonne et nous sommes confiants d’avoir du plaisir dans ce processus. »

C’est en conservant l'optimisme que les Sénateurs ont terminé la saison dernière. Ils ont poussé les champions en titre de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh, à six matchs avant de s'incliner au premier tour, et ce, sans les vétérans Alex Kovalev, Milan Michalek et Filip Kuba - tous absents en raison de blessures - et avec un Alfredsson qui traînait une hernie qui a nécessité une intervention chirurgicale pendant la saison estivale.

« Par la manière dont la dernière saison a pris fin, nous entamons la présente campagne avec une certaine motivation, c'est certain, a déclaré le défenseur Matt Carkner. Je pense que nous sommes conscients que si nous avions pu éliminer Pittsburgh, qui sait jusqu’où on aurait pu se rendre. Nous étions si près de pouvoir aller loin en séries éliminatoires.

 «Essentiellement, nous avons hâte de commencer, mais nous ne regardons pas si loin pour le moment. Je pense que nous avons des attentes selon lesquelles nous voulons faire un peu mieux chaque année. Présentement, en tant qu’équipe, les choses regardent bien pour nous. »

Effectivement, l’entraîneur-chef Cory Clouston a laissé entendre que l’équipe que les Sénateurs présenteront sur la patinoire lors du match d’ouverture contre les Sabres de Buffalo, le 8 octobre, ne ressemblera en rien à celle qui s’était mesurée aux Penguins. Ne serait-ce que par le défenseur Sergei Gonchar — l’un des meilleurs quarts-arrière de la ligue sur le jeu de puissance — qui a changé de camp en paraphant un contrat avec Ottawa à titre de joueur autonome, le 1er juillet.

« Des gars comme Kuba, Michalek et Kovalev (qui reviennent d’une blessure) et l’ajout de Gonchar... nous parlons de quatre joueurs d’envergure, a dit Clouston. Nous avons aussi des joueurs qui ont traîné des blessures pendant la majeure partie de la saison dernière et, en discutant avec eux, ressentent qu’ils sont près d’être rétablis à 100 pour cent. »

La mise sous contrat de Gonchar par le directeur général Bryan Murray a lancé « un bon message » au reste de l’équipe statuant que les Sénateurs ont l’intention de devenir de sérieux aspirants dans l’association de l’Est, selon le gardien Pascal Leclaire.

 « Nous voulons être là et avec l’arrivée de Sergei, cela va beaucoup nous aider, a déclaré Leclaire. Il est l'un des meilleurs défenseurs de la ligue. Nous savons tous que dans le groupe, aussi, que nous voulons aller le plus loin possible. De la façon dont s’est terminée la dernière saison, nous croyons que nous sommes prêts à faire un pas en avant et Sergei va nous aider à le faire. »

Déjà, Gonchar sait qu'il y a beaucoup de pression sur ses épaules, mais il est aussi très conscient qu'il ne sera pas seul sur son île.

« Si je regarde autour dans ce vestiaire, chaque attaquant est talentueux, dit-il. Cette équipe est très dangereuse offensivement, je peux vous le dire."

Avec le nombre élevé de joueurs qui ont des contrats à sens unique et le plafond salarial, on pourrait croire qu’il y a très peu de place pour un nouveau venu qui pourrait parvenir à percer l’alignement, mais un certain nombre de jeunes espoirs vont au moins essayer. Ce groupe pourrait notamment inclure les défenseurs hautement considérés Jared Cowen et Patrick Wiercioch, ainsi que les attaquants Zack Smith, Bobby Butler, Roman Wick, Mike Hoffman et Corey Locke.

« Il y a quelques joueurs à la ligne bleue et il y a trois ou quatre attaquants qui ont une chance légitime, a déclaré le directeur général adjoint Tim Murray. Il y a quelques ouvertures, je crois. Je pense qu’il faudra qu’un joueur connaisse un excellent camp pour nous rendre la tâche vraiment difficile en ce qui a trait aux décisions. Mais nous voulons gagner des matchs.

 « Donc, si un gars connait un excellent camp d'entraînement, il est impensable de ne pas le considérer juste parce que nous avons un certain nombre de contrats. Nous allons devoir trouver un moyen d’insérer quelqu'un si effectivement il parvient à nous impressionner. Je pense qu’il faudra une telle performance pour avoir un pied dans la porte, mais nous avons déjà vu une telle scène auparavant. »



En voir plus