Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs espèrent poursuivre sur leur lancée de la saison dernière

par Staff Writer / Ottawa Senators

Par Chris Stevenson - Correspondant LNH.com

LNH.com poursuit ses aperçus de la saison 2015-16, qui incluront des analyses en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois d’août.

Les Sénateurs d'Ottawa ont marqué l'histoire grâce à leur parcours de fin de saison qui leur a permis de se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, le printemps dernier.

Ils espèrent maintenant que l'évolution des jeunes joueurs qui les ont aidés à afficher un dossier de 23-4-4 dans le dernier droit leur permettra de connaître une meilleure saison dans l'ensemble en 2015-16, et qu'ils n'auront pas besoin de répéter un tel exploit pour obtenir leur place en séries.

« Nous savons que nous ne pouvons pas compter là-dessus à chaque année. Il ne faut pas se mettre dans une position en début de saison qui nous obligera à répéter ça. Je m'attends à ce que l'équipe soit meilleure », a affirmé le directeur général des Sénateurs Bryan Murray.

« Je crois que l'évolution d'un bon nombre de nos jeunes joueurs, vous pouvez parcourir la liste… Nous nous attendons à ce que quelques-uns d'entre eux progressent beaucoup. Cela nous donne-t-il des garanties? Pas nécessairement. Mais je pense que nous aurons un meilleur club de hockey.

« Je pense que nous rivaliserons sur une base régulière. »

La tâche de maximiser le potentiel de ces jeunes joueurs reviendra à l'entraîneur Dave Cameron, qui a obtenu un prolongation de contrat de deux ans. Il a remplacé Paul MacLean le 8 décembre et il a impressionné Murray en demandant à ses joueurs d'être plus combatifs en échec-avant, en axant davantage ses entraînements sur le patinage et en favorisant la progression des jeunes joueurs.

Il n'est pas impossible que les Sénateurs alignent un effectif encore plus jeune cette saison, étant donné que Cameron a montré la saison dernière qu'il ne craignait pas d'y aller avec les jeunes plutôt qu'avec des vétérans comme Chris Neil, David Legwand et Chris Phillips.

Des espoirs comme les attaquants Matt Puempel et Shane Prince, ainsi que les défenseurs Chris Wideman et Fredrik Claesson, lorgneront des postes avec la grande équipe. Le hockeyeur de 20 ans Nick Paul, une recrue dans les rangs professionnels, pourrait aussi venir mêler les cartes.

Murray s'est affairé cet été à mettre la table en vue de la prochaine saison. Il a commencé devant le filet, alors que les Sénateurs ont conclu une nouvelle entente avec le grand héros du parcours de fin de saison du printemps dernier, Andrew Hammond. L'organisation a accordé au gardien de 27 ans un contrat de la LNH d'une durée de trois ans, à raison d'un salaire annuel de 1,35 million $.

On peut débattre sur la pertinence de faire confiance ainsi à Hammond, étant donné qu'on l'a vu jouer dans la Ligue seulement sur une très courte période; mais reste que c'est là un salaire raisonnable pour un gardien réserviste.

Cela a fait en sorte que Robin Lehner est devenu matière à transaction et celui-ci a été échangé aux Sabres de Buffalo, en compagnie de Legwand, en retour du 21e choix en vue du dernier repêchage. Les Sénateurs ont utilisé ce choix pour réclamer le joueur de centre Colin White.

Cela fait en sorte que les postes de gardien seront confiés au vétéran Craig Anderson, qui a encore raté plusieurs matchs en raison d'une blessure la saison dernière (19 rencontres à cause d'une fracture à la main), et à Hammond.

Quand Anderson est en santé, il peut afficher des statistiques qui se comparent favorablement à celles des meilleurs gardiens dans la Ligue. Les Sénateurs vont avoir besoin d'un Anderson en santé cette saison.

Murray a eu moins de travail à faire à la ligne bleue, mais son groupe d'arrières sera plus solide qu'il ne l'était au début de la dernière campagne. Le capitaine Erik Karlsson vient de connaître une autre saison qui lui a valu le trophée Norris. À l'image de l'équipe, Karlsson a connu un lent début de campagne, mais il a été revigoré par le retour au jeu de son partenaire Marc Methot, qui a raté le premier quart de la saison en raison de blessures au dos et à la hanche.

Les Sénateurs profiteront d'un bon coup de pouce si Karlsson et Methot reprennent là où ils ont laissé la saison dernière.

Les Sénateurs espèrent que les membres de leur deuxième duo de défenseurs, Cody Ceci et Patrick Wiercioch, continueront de progresser et afficheront une plus grande constance, tandis que Mark Borowiecki, un joueur qui a une belle détermination, composera le troisième duo avec quiconque obtiendra le poste de sixième arrière à l'issue du camp d'entraînement.

Étant donné qu'Eric Gryba a été échangé aux Oilers d'Edmonton en retour d'un espoir et un choix au repêchage tardif, le vétéran Chris Phillips, qui a été opéré au dos à la fin de la dernière saison, luttera avec Wideman et Claesson pour obtenir du temps de glace.

C'est à l'attaque que les Sénateurs risquent le plus de s'améliorer cette saison. Murray a choisi de ne pas rembaucher le joueur autonome Erik Condra, laissant ainsi un poste à combler par un espoir.

À la fin du mois de juin, les Sénateurs ont accordé un contrat de trois ans à Mark Stone, finaliste au trophée Calder, ce qui s'avéré le fait saillant d'une série d'ententes conclues avec leurs joueurs autonomes avec compensation.

Stone a produit au rythme d'un point par match en deuxième moitié de saison et, pendant que le vétéran ailier Bobby Ryan était aux prises avec une léthargie, il s'est avéré une des principales raisons qui ont permis aux Sénateurs de continuer à remporter des matchs.

« Mark a été un de nos meilleurs joueurs, sinon le meilleur, tout particulièrement en fin de saison, mais aussi sur l'ensemble de la période où nous tentions d'assurer notre place en séries, a indiqué Murray. Nous estimons qu'il peut encore s'améliorer et nous savons aussi qu'il sera un joueur très important pour nous si cette organisation réussit à franchir les étapes qui lui permettront d'aspirer à un championnat. »

La présence du joueur de centre no 1 Kyle Turris et du vétéran ailier Clarke MacArthur fait en sorte que le premier trio des Sénateurs semble de nouveau bien établi. Mika Zibanejad a marqué 20 buts la saison dernière au sein du deuxième trio, alors que le hockeyeur de 22 ans a continué d'afficher une belle progression, mais l'élément-clé au sein de la deuxième unité sera l'apport de Ryan.

Ce dernier est censé jouer un rôle de meneur, mais il n'a inscrit qu'un filet dans le dernier quart de la campagne. Celui qui a atteint le cap des 30 buts à quatre reprises a été limité à 18 filets la saison dernière.

Le fougueux joueur de centre Jean-Gabriel Pageau composera un autre duo avec Curtis Lazar, qui devrait être en mesure de doubler – au moins – la production de six buts qu'il a affichée l'hiver dernier. Ces deux-là devraient composer l'ossature du troisième trio.

Les Sénateurs l'ont emporté en arbitrage salarial dans les dossiers des attaquants Alex Chiasson et Mike Hoffman, et ceux-ci devraient venir compléter les troisième et quatrième unités, tout comme le joueur de centre Zack Smith.

En voir plus