Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs croient toujours que Filatov peut avoir un impact

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’attaquant Nikita Filatov est convoité par la Ligue continentale, mais les Sénateurs ne sont pas prêts à lancer la serviette au sujet du sixième choix au total lors du repêchage de 2008 (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Les Sénateurs d’Ottawa n’ont pas encore lancé la serviette au sujet de Nikita Filatov.


Même si l’attaquant russe a exprimé son mécontentement au sujet de sa plus récente rétrogradation vers la Ligue américaine, le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a déclaré mercredi qu’il n’est pas prêt à rompre les liens avec le talentueux joueur de 21 ans qui a été obtenu des Blue Jackets de Columbus lors du repêchage en juin. Cela signifie aussi que les récentes demandes de renseignements sollicitées au sujet de ses services par l’équipe CKSA Moscou de la Ligue continentale (KHL) sont tombées dans l’oreille d’un sourd du côté d’Ottawa.

« Il veut évidemment évoluer dans la LNH, » a déclaré Murray aux journalistes à Edmonton, où les Sénateurs se préparent pour leur affrontement contre les Oilers, jeudi soir au Rexall Place (21 h 30, TVA Sports, Sportsnet Sens, CKOI 104,7 FM). « Mais il a (aussi) un contrat et une obligation envers notre organisation. De ce que je comprends et je crois être vrai, la KHL honore les contrats de la LNH et nous honorons les leurs. Donc l'option n’appartient pas à Filatov, mais bel et bien aux Sénateurs d'Ottawa. »

Lorsque les Sénateurs ont mis la main sur Filatov en retour d’un choix de troisième ronde, ils voyaient en lui un joueur doué offensivement qui possède le talent nécessaire pour évoluer dans un rôle au sein des six premiers attaquants. Mais au cours de six matchs à Ottawa, il n’a récolté qu’une seule mention d’aide. Alors que plusieurs aspects du rendement de l’attaquant n’étaient pas à la hauteur pour évoluer dans la Ligue nationale, l’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, a renvoyé Filatov au club-école il y a neuf jours afin que ce dernier puisse se ressaisir.

« Nous voulons qu'il devienne un joueur de calibre de la Ligue nationale de hockey, a déclaré MacLean. Nous voulons qu’il utilise ses habiletés et ses capacités ici à Ottawa afin d’aider notre équipe. Ce qui cloche dans son cas, c’est que lorsqu’il vient ici, il ne fait pas les choses qu'il fait quand il est là-bas (à Binghamton). Lorsqu’il est là-bas, il est constamment en possession de la rondelle et il rend les autres meilleurs. Il attaque le filet et il est un joueur dangereux. Quand il vient ici, ce n’est pas le cas.

« Je lui ai dit que je voulais l’utiliser, mais que ne je ne voulais pas le jeter sur la patinoire juste parce qu’il pense qu’il doit jouer 17 minutes. S’il vient ici et qu’il travaille, il sera utilisé en conséquence. Mais il faut travailler pour obtenir ce temps de glace. »

Murray et Filatov se sont rencontrés en tête-à-tête pendant 20 minutes dimanche dernier, alors que les B-Sens étaient à la Place Banque Scotia pour un affrontement en après-midi contre les Bulldogs de Hamilton. Le directeur général des Sénateurs a indiqué à l'ailier russe que la porte est toujours ouverte pour une autre occasion à Ottawa.

« Essentiellement, je lui ai dit de travailler fort. S’il joue bien à Binghamton, il aura l’occasion de venir s’illustrer ici et s’il n’est pas revenu dans la LNH à la fin de novembre, nous en rediscuterons.

« Nous savons tous, au niveau du talent, qu’il peut évoluer dans la LNH. Mais c’est au niveau des autres aspects du jeu, qui n’impliquent pas nécessairement le talent, qu’il doit être en mesure d’appliquer de façon régulière. Il pense qu'il doit être un marqueur, une menace en attaque pour évoluer dans la LNH. Nous lui répétons constamment d’être un peu plus polyvalent afin d’aider l’équipe. C'est pourquoi nous l’avons retourné (à Binghamton). »

Même si les Blue Jackets, qui ont sélectionné Filatov au sixième rang lors du repêchage de 2008, ont choisi de renoncer à son potentiel plus tôt cette année, Murray croit qu'il y a encore quelque chose à faire avec ce joueur qu’il considère être « un excellent jeune joueur ».

« Lorsqu’on s’assoit et qu’on jase avec lui, on constate qu’il est un jeune homme brillant, a déclaré Murray. Il avait toutes les raisons pour justifier les différentes choses qui se sont passées dans sa carrière. Paul a certainement indiqué il est une bonne personne. Il doit apprendre un peu plus sur l'Amérique du Nord et le style qui y est pratiqué, mais il semble disposé à vouloir travailler et être compétitif. Dans toutes les séances d’entraînement dont je l’ai vu à l’œuvre, je crois qu’il a travaillé assez fort.

« Je pense que nous savons ce que Nikita peut apporter. Il est talentueux et habile avec la rondelle. Nous aimerions simplement qu’il s’améliore dans d’autres aspects. »

En bref

Dans la foulée du triomphe de 3-1 mardi à Calgary, les Sénateurs étaient de bonne humeur lors de l’entraînement de mercredi au Rexall Place. « Cela rend la journée d’aujourd'hui (mercredi) un peu plus facile », a déclaré le vétéran défenseur Chris Phillips au sujet de la première victoire des Sénateurs à Calgary en près de neuf ans. « C'est drôle comment une victoire peut rendre tout le monde de bonne humeur. Voilà une belle façon d’entamer ce voyage pour nous. » Après le match de jeudi à Edmonton, les Sénateurs mettront un terme à leur périple dans l'Ouest canadien dimanche à Vancouver contre les Canucks (21 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM).


En voir plus