Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les retrouvailles pour Spezza et Heatley

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa présenteront une équipe plus inspirée sur la patinoire de la Place Banque Scotia, jeudi soir.


Ils sont de retour à domicile, impatient de mettre leur série de deux revers consécutifs sur la route contre leurs deux plus grands rivaux de la section Nord-Est derrière eux. Ottawa se mesurera aux Panthers de la Floride ce soir (19 h 30, A-Channel, 104,7 FM) avec le double marqueur de 50 buts Dany Heatley qui sera de retour dans l’alignement.

« C’est une excellente nouvelle », a déclaré le centre des Sénateurs Mike Fisher à propos du retour de Heatley, qui a raté les 11 derniers matchs en raison d’une séparation de l’épaule. « Il a marqué beaucoup de buts importants pour nous et son retour fera du bien au moral de l’équipe. Il ne pouvait pas revenir à un meilleur moment. »

Les Sénateurs ont présenté une fiche de 3-8-0 pendant l’absence de Heatley, une séquence néfaste qui a permis aux Canadiens de Montréal de s’approcher à un seul point des meneurs de l’Association de l’Est et de la section Nord-Est. Heatley ne promet pas de tour du chapeau ou d’une performance exceptionnelle pour remédier les choses, mais il croit que son retour aura un impact immédiat.

« Je veux juste faire ce que j’ai à faire, obtenir des chances de marque si possible et de lancer souvent au but », a dit Heatley après la séance d’entraînement à la Place Banque Scotia. « En fin de compte, je veux surtout faire tout en mon possible pour aider l’équipe à gagner.

« Les choses ne se sont pas bien passées ici au cours des dernières semaines. Beaucoup de choses se sont dites (à propos de la mauvaise séquence de l’équipe) et je veux reprendre le chemin de la victoire. »

L’entraîneur-chef John Paddock ne prévoit pas limiter l’utilisation de son ailier vedette.

« Je pense que ce sera assez difficile pour moi de lui accorder moins de 20 minutes (ce soir), donc il sera désigné sur une base régulière », dit-il.

Personne n’est plus enthousiasme à propos du retour de Heatley que le centre Jason Spezza, son bras droit depuis plus de deux saisons maintenant.

« La chimie opère très bien entre nous et nous effectuons beaucoup de jeux passe et va, de dire Spezza. Il est rapide sur la gâchette et c’est toujours plaisant d’avoir un coéquipier qui aime décocher des tirs sur réception. »

La tâche de Spezza s’est compliquée davantage lorsque le capitaine Daniel Alfredsson – qui ne sera pas en uniforme ce soir – s’est aussi retrouvé sur la liste des blessés en raison de raideurs à une hanche. Le centre s’est retrouvé à évoluer avec plusieurs nouveaux coéquipiers de trio qui n’étaient pas familier avec son style de jeu.

« Il (Heatley) fait du bon travail pour m’ouvrir le jeu, aussi, a dit Spezza. Par la suite, je me suis retrouvé avec des gars avec qui je n’avais jamais joué et cela a modifié les choses.

« Cela devient plus difficile pour tout le monde lorsque l’adaptation ne se fait pas immédiatement. »

Paddock ajoute : « Il est impossible de transformer quelqu’un (un joueur) en un marqueur de but. Un joueur peut évoluer avec lui (Spezza), mais elle ne peut pas devenir instantanément un marqueur naturel… Nous pouvons contribuer à bâtir une équipe mais pour l’immédiat, il (Heatley) nous a véritablement manqué, possiblement plus que vous ne l’auriez imaginé. »

Heatley, qui présentait une fiche de 25 buts et 31 passes avant de subir sa blessure le 12 janvier dernier dans un match remporté par Ottawa sur les Red Wings de Detroit, jouera aux côtés de Spezza et de Randy Robitaille, ce soir. Paddock misera sur eux pour relancer les Sénateurs, qui ont subi deux revers consécutifs sur la route face aux Maple Leafs de Toronto (4-2, samedi) et les Canadiens de Montréal (4-3, mardi).

Les Sénateurs espèrent poursuivre sur le même rythme qu’ils avaient laissé en troisième période à Montréal, alors qu’ils étaient passés bien près de combler un déficit de 4-1. D’autant plus que les Canadiens leur souffle dans le cou et que les deux clubs se retrouveront samedi à la Place Banque Scotia (19 h, RDS, 104,7 FM) lors de la Journée du hockey au Canada.

« Nous savons que notre avance est mince, a dit Fisher. Nous devons tout donner et jouer avec plus d’ardeur. Je crois que nous étions parvenus à jouer ainsi pendant une bonne partie du dernier match. Si nous continuons ainsi, les choses devraient changer en notre faveur.

« Nous ne sommes pas inquiets. »

Alfredsson a encore bon espoir qu’il pourra être de l’alignement pour affronter le Tricolore.

« J’espère que je serai en mesure de jouer samedi, mais je ne peux rien promettre, a-t-il déclaré. « Nous verrons comment les choses se dérouleront pour moi. »

Ray Emery (8-8-3) sera le partant devant le filet des Sénateurs, ce soir.


En voir plus