Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Jeux olympiques sont un «grand honneur» pour Kuba

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Sans aucun doute, il s’agit de l’occasion la plus précieuse dans la carrière de hockey de Filip Kuba.


À moins, bien sûr, que le défenseur des Sénateurs d’Ottawa et ses coéquipiers de la République Tchèque fassent encore mieux que la médaille de bronze qu’ils ont remportée il y a quatre ans aux Jeux olympiques d’hiver de Turin 2006.

Peu importe le résultat, il est certain que les Tchèques de partout suivront de près quand leur équipe affrontera la Slovaquie, mercredi soir, dans son premier match du tournoi des Jeux olympiques d’hiver 2010 à Vancouver.

«C’est gros, a dit Kuba, le joueur de 33 ans originaire d’Ostrava. C’est énorme pour le hockey international pour les Tchèques. Ce tournoi est définitivement meilleur que les championnats du monde. Les gens ont hâte — non seulement pour le hockey, mais pour tous les autres athlètes de la République Tchèque qui sont là.»

On ne s’attendait pas à grand chose des Tchèques il y a quatre ans à Turin après qu’ils aient compilé un dossier de 2-3-0 dans la portion à la ronde du tournoi olympique. Mais ils ont pris la mesure des Slovaques en quarts de finale et, après avoir perdu en demi-finale contre la Suède, l’éventuelle médaillée d’or, ils ont rebondi pour blanchir la Russie, la favorite, 3-0 pour gagner la médaille de bronze.

«Terminer avec la médaille de bronze, ce fut excellent, a dit Kuba au sujet de sa première participation olympique. Mais nous n’avons pas eu vraiment la chance de profiter de l’esprit olympique à cause du voyage (vers l’Italie) en venant d’ici. Tout le temps libre que nous avions, nous le passions fondamentalement à dormir et à essayer d’emmagasiner de l’énergie.

«Donc nous n’avons pas vraiment eu la chance d’aller voir d’autres épreuves, mais ce fut une excellente expérience.»

Kuba s’attend à pratiquement la même chose cette fois, même si se rendre à ces Jeux olympiques n’a pas nécessité un voyage outre-mers. Les Sénateurs ont joué des matches consécutifs à l’extérieur en fin de semaine, puis il est arrivé à Vancouver dans un groupe plus tôt aujourd’hui (hier) après avoir décroché une victoire de 4-3 contre les Islanders de New York dimanche soir. Chaque pays aura un entraînement officiel avant que le tournoi olympique commence, mardi.

«C’est pratiquement la même chose qu’à Turin, a dit Kuba. Il y a des compétitions à Whistler, à deux heures du centre-ville, quand les compétitions de patinage sont ici. Donc je ne pense pas pouvoir voir quoique ce soit.»

Six joueurs sont de retour de la formation tchèque médaillée de bronze de 2006, incluant Kuba, les défenseurs Tomas Kaberle et Marek Zidlicky, les attaquants Peter Cajanek et Martin Erat, et le gardien Tomas Vokoun. Ils ne peuvent qu’espérer répéter l’exploit de l’équipe de 1998 qui avait gagné la première médaille d’or olympique de la fière histoire de hockey de leur pays.

«C’est probablement le plus grand exploit dans l’histoire du hockey tchèque, a dit Kuba. Je me rappelle que les gens, chez-nous, ont fêté et profité du moment avec les joueurs de hockey tchèques.»

Kuba a eu sa propre chance en 2001 comme membre d’une équipe tchèque aux championnats du monde, une compétition à laquelle il a participé trois fois. Il est toujours fier de porter les couleurs de son pays d’origine sur la scène internationale.

«Chaque fois que je joue pour mon pays, c’est un grand honneur pour moi, a-t-il dit. Donc je suis vraiment heureux de pouvoir jouer pour les Tchèques maintenant, spécialement dans un tournoi comme les Jeux olympiques et au Canada, où le hockey est si important.»


En voir plus