Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les jeunes s'illustrent

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Un moment palpitant qu’il n’est pas prêt d’oublier.


Nick Foligno espère que le magnifique but qu’il a enfilé derrière le gardien Olaf Kolzig, des Capitals de Washington, jeudi soir jouera en sa faveur. C’est un argument de plus que le personnel d’entraîneurs des Sénateurs aura à examiner lorsque viendra le temps de sélectionner l’alignement partant pour l’ouverture du calendrier régulier, le 3 octobre.

« C’est ce à quoi je pense à chaque fois que je saute sur la patinoire », a déclaré la recrue de 19 ans vendredi matin, alors qu’il abordait sur le calendrier préparatoire. Il compte déjà cinq points en matchs hors-concours. « Ce sera difficile pour eux (les entraîneurs des Sénateurs) à m’écarter de la formation si je continue à travailler fort et d’envoyer la rondelle profondément en zone adverse. D’avoir récolté ces points constitue un boni, mais je suis heureux de la façon dont ils (les entraîneurs) m’utilisent. »

Un autre bonbon pour le personnel est le rendement de quelques jeunes espoirs. Alors qu’on s’attendait à ce que Foligno bataille pour le seul poste d’attaquant disponible dans la formation régulière, il y a d’autres signes encourageants.

L’entraîneur-chef John Paddock a été aussi impressionné par le jeu du jeune défenseur Brian Lee ainsi que le duo dynamique des deux jeunes attaquants russes, Ilja Zubov et Alexander Nikulin.

« Nos jeunes sont en train de démontrer pourquoi ils ont été repêchés à leur rang respectif et ils devraient aider l’organisation, à un moment ou un autre, » de dire Paddock.

Lee, le premier choix des Sénateurs au repêchage de 2005, est peut-être bien loin de se tailler un poste dans ce qu’il qualifie « d’équipe bourrée de talents » à la ligne bleue des Sénateurs. Mais Paddock croit qu’un jour, il aboutira dans la LNH.

« J’aime bien sa façon détendue (de Lee) lorsqu’il possède la rondelle, son coup de patin et ses habiletés de passeur, a dit Paddock. Il a été repêché possiblement en raison de ces qualités. »

« Mais pour lui, ce n’est que le début d’un processus d’apprentissage afin de devenir un joueur accompli dans la Ligue nationale. »

Lee a eu un avant-goût jeudi soir, lorsqu’il s’est retrouvé devant les vedettes des Capitals, Alex Ovechkin et le vétéran Michael Nylander.

« C’est un long processus d’apprentissage mais je ne dispose que peu de temps pour m’ajuster, a déclaré Lee, âgé de 20 ans.

« Mais plus je vais jouer, plus je vais acquérir de la confiance et de l’aisance et j’espère aussi que mon jeu s’améliorera. »

Pour Foligno, toutefois, l’occasion à saisir est maintenant. Il ne pouvait se retenir de sourire en parlant de son tir du revers qui est passé juste en dessous de la barre horizontale et a déjoué Kolzig, après avoir capté une passe d’Antoine Vermette pour l’échappée.

« Vous savez quoi, c’est ce genre de jeu », a déclaré Foligno, le premier choix des Sénateurs en 2006. « Il est un grand gardien et je l’ai vu étant jeune. C’était valorisant de réussir cela. »

« Mais je veux contribuer le plus souvent possible. Je veux me démarquer. »

Le centre des Sénateurs Jason Spezza n’est pas le moins surpris par les talents de marqueur de la recrue.

« Il a eu de bonnes fiches dans le junior, a dit Spezza. « Je ne suis pas surpris qu’il puisse terminer ses jeux. Lorsqu’il a une occasion, il en profite pour mettre la rondelle dans le filet. »

En voir plus