Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les enfants d'abord au tournoi annuel de golf Bell/Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Cassandra Stevens, une patiente du CHEO, reçoit une accolade de l’attaquant Mike Fisher, des Sénateurs, avant la 17e Classique de golf bénéfice Bell/Sénateurs d’Ottawa au Kanata Golf & Country Club. L’événement a permis de recueillir plus de 1,22 million $ en 16 ans (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
Les vents vifs du matin qui soufflaient sur les verts impeccables semblaient appropriés pour l'occasion.


Après tout, la Classique de golf bénéfice Bell/Sénateurs d’Ottawa signifie généralement qu’une autre saison de hockey se pointe à l’horizon. Maintenant à sa 17e édition, le tournoi au lieu traditionnellement avant l’ouverture du camp d’entraînement des Sénateurs à la Place Banque Scotia.

« Ça ressemble à l’automne aujourd’hui, c’est certain, et le hockey va commencer très bientôt », a déclaré le centre des Sénateurs Mike Fisher avant de s’élancer sur les parcours du Kanata Golf & Country Club avec ses coéquipiers. « Je suis content de retrouver tout le monde. »

Malgré la fraîcheur automnale, il y a quand même une atmosphère chaleureuse à cet événement, qui a récolté plus de 1,22 million $ au cours des 16 dernières années au profit du Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario (CHEO). Cassandra Stevens, une patiente de 16 ans en dialyse au CHEO, a retenu ses larmes pour livrer ses réflexions sur la journée.

« Je suis très ravie d’être ici et de pouvoir rencontrer les Sénateurs, une équipe exceptionnelle », a déclaré Stevens avec émotion. « J’adore cela, car il s’agit de mon équipe préférée. »

Ses mots résonnaient fortement avec le défenseur des Sénateurs Chris Phillips, père de trois jeunes enfants qui connait bien l’aspect thérapeutique du CHEO.

 « La façon dont Cassie parle résume tout, dit-il. L'impact que nous avons sur les enfants et, en plus de cela, le tournoi et l'argent que nous sommes en mesure de récolter ici aujourd'hui. Remettre ces fonds au CHEO, par l’entremise d’un excellent partenariat avec Bell qui a été très réussi, nous sentons que nous avons fait une différence.

 «Nous avons été au CHEO nous-mêmes avec nos enfants et on nous traite si bien. Avec les soins que l’on reçoit et la façon dont ils accueillent les enfants, cet endroit est sans pareil. »

En mai 2006, la Fondation des Sénateurs et Bell ont annoncé un engagement de cinq ans pour amasser 1 million $ pour le CHEO. Cette année, la Classique de golf bénéfice Bell/Sénateurs d’Ottawa atteint le point culminant de cette campagne.

 « C'est une célébration de l'engagement de 1 million $ que font la Fondation des Sénateurs et Bell », a déclaré la présidente de la Fondation, Danielle Robinson. «Cela nous permet de faire un pas de plus. »


Gary Cameron, vice-président des services professionnels de Bell, a ajouté : « Nous nous approchons de cet objectif. Mais aujourd'hui, ce sont les enfants d’abord, le fait de pouvoir aider les enfants qui n’ont pas autant de chance ainsi que leurs familles. »

L'argent recueilli par le tournoi est utilisé par le CHEO afin d'acheter des jouets et du matériel spécialisé pour les enfants, ainsi que pour la recherche.

« Personne n’appuie autant l'hôpital pour enfants que les Sénateurs », a déclaré Fred Bartlett, président et chef de la direction de la Fondation du CHEO. « Le soutien que nous recevons est incroyable et nous en somme très heureux. »

Fisher, pour sa part, est toujours heureux d'être parmi ceux qui sont prêts à donner un coup de main.

« Je veux toujours faire tout ce que je peux, parce que j'ai vu ce que l’on peut faire avec peu, dit-il. J'ai constaté l'impact de certains de ces organismes de bienfaisance sur les enfants. Quand vous allez à ces endroits, vous avez envie d’en faire plus et je vais continuer à faire cela. »

Pour les trois patients du CHEO qui ont passé la journée avec les Sénateurs, rien ne pouvait battre une telle occasion pour rencontrer leurs héros du hockey.

« Pour moi, c'est vraiment spécial », a déclaré Kyle Martelle, 12 ans, qui est aux prises avec la fibrose kystique. J’ai eu l'occasion de rencontrer à peu près tous les membres de mon équipe de hockey préférée. »

Zachary Thurston a souligné une autre bonne raison d'applaudir.

« C'est agréable de rencontrer tous les membres des Sénateurs, dit Thurston, qui est soigné pour la maladie de Crohn au CHEO. Et je vais manquer aussi une journée en classe. »

Des moments heureux, en effet.


En voir plus