Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les B-Sens font appel à Cowen pour renforcer leur défensive

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alors que leur brigade défensive est toujours décimée par les blessures, les Senators de Binghamton accueillent à bras ouverts Jared Cowen pour le sixième match de leur série éliminatoire contre les Pirates de Portland, dans la LAH. Cowen a pu se joindre à l’équipe après que ses Chiefs de Spokane eurent été éliminés des séries de la Ligue de l’Ouest (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
On ne lui demande pas d’être le sauveur des Senators de Binghamton.


Mais il n’y a aucun doute que l'arrivée de Jared Cowen ne pouvait pas mieux tomber. Avec une brigade défensive décimée par les blessures, les B-Sens pourront certainement compter sur l'énergie et la jeunesse du premier choix au repêchage de 2009 (neuvième au total) des Sénateurs d'Ottawa.

L’athlète de 6’5’’ et 220 livres a patiné avec les B-Sens au cours de leur séance d'entraînement jeudi au Cumberland County Civic Center de Portland, au Maine. Il devrait disputer son premier match éliminatoire dans la Ligue américaine ce soir (19 h, Team 1200, ahllive.com), alors que Binghamton tentera une fois de plus d’en finir avec les Pirates lors du sixième match de leur finale de la section Atlantique.

Les petits Sénateurs mènent la série par 3-2 et ils sont privés des services des défenseurs Derek Smith, Craig Schira, Patrick Coulombe et Eric Gryba, tous blessés. Deux matchs auparavant, Patrick Wiercioch a aussi été blessé, ne laissant d’autre choix à l'entraîneur-chef Kurt Kleinendorst de faire appel à des remplaçants et d’utiliser à outrance des joueurs comme André Benoit et Geoff Kinrade.

Inutile de dire que Kleinendorst se réjouit de l’arrivée de Cowen. Ce dernier est devenu disponible après que ses Chiefs de Spokane eurent été éliminés des séries de la Ligue de hockey de l'Ouest – ironiquement par une autre équipe de Portland, les Winterhawks, basée en Oregon – plus tôt cette semaine.

« C'est une importante acquisition », a déclaré Kleinendorst à la station Team 1200, jeudi. « Lorsque nous avons su que l'équipe de Jared a été éliminée, il s’agissait d’une bonne nouvelle pour nous. Nous nous sentions mal pour lui et son équipe, mais en même temps, égoïstement, nous y avons vu ici une occasion pour lui de venir nous donner un coup de main. Il s’agira d’une belle expérience pour lui. »

Cela dit, les B-Sens n'ont pas l'intention d'en mettre trop sur les larges épaules de Cowen, âgé de 20 ans, pour l'instant.

« Nous n’avons pas eu beaucoup de temps avec Jared plus tôt cette année au camp d'entraînement, donc pour nous, les entraîneurs, nous aurons une chance de le connaître un peu plus, a déclaré Kleinendorst. Nous allons agir envers Jared comme nous le faisons avec tous nos gars. Les choses seraient un peu plus faciles si nous jouions à la maison, car nous aurions pu le protéger un peu et le mettre dans des confrontations qui auraient pu le favoriser un peu .

« Mais je dirai ceci. J’ignore si Jared a vraiment besoin de protection. Il est un très bon joueur. Il a connu la pression. Il a joué au championnat mondial junior. Ce n'est rien de nouveau pour lui. Mais cela étant dit, nous n’avons pas l'intention de le jeter dans la fosse aux lions. Nous allons essayer d'être un peu prudents sur la façon de l'utiliser au début et de bien choisir ses opposants. Mais Jared va très bien s’en sortir. »

Kleinendorst a également confirmé qu'il confier le départ à Robin Lehner devant le filet vendredi contre les Pirates. Lehner, qui a été retiré après avoir accordé quatre buts dans les 15 premières minutes de jeu lors du revers de 6-2 mardi, dans le cinquième match de la série à Binghamton, présente un dossier de 6-2-0 depuis qu'il a pris la relève de Brust Barry dans la série de première ronde contre les Monarchs de Manchester.

« Il (Lehner) a connu des difficultés l'autre soir, mais cela ne fait pas de lui un mauvais gardien, dit Kleinendorst. Barry est allé terminer le travail, mais je pense qu'il est important pour Robin, en tant que gardien de 19 ans, de savoir qu'il doit revenir et que nous sommes derrière lui.

« Il a fait du très bon travail pour nous, donc je pense que ce serait une grosse erreur de changer la donne maintenant. »


En voir plus