Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'échange de Ruutu procure une autre sélection pour les Sénateurs en 2011

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa continuent à cumuler du potentiel pour l’avenir.


Et cela n’est peut-être pas encore terminé.

Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a annoncé jeudi soir qu’il a échangé le vétéran ailier gauche Jarkko Ruutu aux Ducks d’Anaheim pour un choix de sixième ronde au repêchage amateur de la LNH en 2011. Il s’agit d’une sélection que les Ducks avaient obtenue auparavant des Coyotes de Phoenix.

Ruutu est le troisième vétéran attaquant à avoir été échangé par les Sénateurs au cours de la dernière semaine, après Mike Fisher (aux Predators de Nashville) et Chris Kelly (aux Bruins de Boston). Avec ces trois transactions, Murray a obtenu des choix de première, deuxième et sixième ronde au repêchage de 2011, qui se tiendra en juin à St-Paul, au Minnesota. Tous ces choix signifient des morceaux pour aider la reconstruction.

« La direction des Sénateurs prend un virage jeunesse », a déclaré Ruutu, âgé de 35 ans, aux journalistes d’Anaheim lors d'une conférence téléphonique. « Ils doivent apporter des changements et stocker des choix au repêchage. »

Cela dit, Murray avoue que le processus qu'il entreprend actuellement n'est pas une chose facile pour lui, ni pour le reste de l'équipe. Avec le départ de Ruutu, Francis Lessard est rappelé des Senators de Binghamton. Ottawa utilisera sept joueurs de leur filiale de la Ligue américaine contre les Bruins de Boston, vendredi soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, TSN, CKOI 104,7 FM).

« C’est difficile », a dit Murray lors d'une conférence téléphonique. « Chaque fois que l’on échange un vétéran avec qui vous aviez des attentes, c'est quelque chose qui est un peu difficile à faire. Je suis sûr que cela affecte un peu les autres joueurs. D’un autre côté, en raison de la façon dont nous avons joué et de notre position au classement (les Sénateurs occupent le 15e rang dans l’Association de l’Est), il fallait faire quelque chose.

« Premièrement, une telle circonstance ouvre la porte à un joueur des mineures pour avoir une occasion de venir ici pour le reste de la saison. De plus, cela ouvre une porte, à long terme et non seulement d'un point de vue financier, sur le plan du recrutement pendant l'été en lançant un message à des candidats potentiels (joueurs autonomes) qu’il y a de la place dans cet alignement, que nous allons essayer d'être compétitif très rapidement et que ce n’est peut-être pas un mauvais endroit pour venir et essayer de jouer. »

Ruutu, qui avait été mis sous contrat par les Sénateurs en tant que joueur autonome en juillet 2008, a signé un pacte qui viendra à échéance cet été. Alors qu’il va s’aligner avec une formation aspirante de l’Association de l’Ouest à Anaheim – l’alignement des Ducks comprend notamment ses compatriotes finlandais Teemu Selanne et Saku Koivu, ainsi qu’un ex-coéquipier des Sénateurs Andy Sutton – Ruutu a dit que l’ambiance favorable au hockey d’Ottawa va lui manquer.

« J'ai aimé jouer dans une ville canadienne, où les gens sont vraiment passionnés, dit-il. C'est toujours la première chose qui me vient à l'esprit au sujet du Canada. Ici, le hockey occupe une très grande importance. Les gens en parlent et vous arrêtent dans la rue pour parler de hockey. »

Alors que nous sommes à 10 jours de la date limite des échanges dans la LNH, Murray a indiqué qu’il pourrait y avoir quelques autres transactions impliquant les Sénateurs. Entre-temps, il maintient l'espoir que les vétérans restants pourront aider l'équipe à rester compétitive pour le reste de la présente saison.

« Nous savons que nous n'allons pas participer aux séries éliminatoires et nous savons que c'est une vitrine pour un grand nombre de jeunes espoirs qui sont rappelés, dit-il. Mais je m'attends à ce que les vétérans performent de façon intensive et qu’ils montrent la voie à ces jeunes pour le permettre de partir du bon pied. C'est tout ce que nous pouvons leur demander à ce stade-ci. »



En voir plus