Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le temps des ajustements

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’entraînement, c’est souvent la clé.


Alors qu’ils profitent d’une rare accalmie entre deux matchs, les Sénateurs d’Ottawa profiteront de cette période pour effectuer à tout le moins des ajustements, avant de se mesurer aux Maple Leafs de Toronto jeudi soir, à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM).

« Trois jours d’entraînement (d’affilé), c’est plutôt inhabituel », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Craig Hartsburg, après la séance d’aujourd’hui au Bell Sensplex, qui a été consacrée essentiellement sur les unités spéciales. « C’est le moment idéal pour mettre l’emphase sur ce genre de détail que nous n’avons pas souvent l’occasion de travailler. »

« Nous voulons que ces trois jours soient productifs afin d’affronter Toronto avec la même énergie que nous avons déployée au cours des récents matchs. Notre but est de revenir contre Toronto avec la même éthique de travail. »

Le jeu de puissance, qui a connu des déboires au cours des dernières rencontres après un bon départ, a retenu l’attention aujourd’hui.

« Je crois que nous devrons être plus agressifs en avantage numérique, a dit Hartsburg. « (Il faut mieux contrôler) les rondelles libres, effectuer plus de mouvements et décocher davantage de lancers. Ainsi, nous serons plus créatifs. »

Le centre Jason Spezza ajoute : « Notre jeu de puissance se portait bien en début de saison, mais il a tiré un peu de la patte dernièrement. Nous avons revu certaines choses aujourd’hui. C’est une semaine pour se rafraîchir la mémoire. »

Le défenseur Brendan Bell, qui a été rappelé la semaine dernière de la filiale des Sénateurs dans la Ligue américaine à Binghamton afin d’aider à ce chapitre, est conscient que les unités spéciales peuvent faire la différence.

« Si tu possèdes l’un des meilleurs jeux de puissance de la ligue, tu peux connaître généralement beaucoup de succès et ton équipe sera difficile à battre, dit-il. Nous avons eu des difficultés à mettre la machine offensive en marche et l’avantage numérique pourrait représenter la clé. »

Les Sénateurs pourraient aussi obtenir de l’aide supplémentaire en terme de personnel à l’attaque. Mike Fisher (genou) et Ryan Shannon (commotion) ont tous les deux pris part à la séance complète aujourd’hui, ce qui hausse les probabilités de voir l’un ou l’autre (ou les deux) affronter les Leafs.

« Je me sens mieux qu’hier et je suis satisfait, a dit Fisher. Je sens une nette progression. Nous verrons au cours des prochains jours à l’entraînement. Je suis optimiste quant à mes chances (de jouer jeudi). »

De son côté, Shannon montrait aussi de l’optimisme après avoir participé à sa première séance complète depuis qu’il a subi une commotion, à la suite d’un coup d’épaule de Thomas Pock, des Islanders de New York, le 13 novembre.

« Je dois encore consulter les médecins (avant de reprendre le jeu). Je devrais aussi subir d’autres tests, dit-il. Les choses s’améliorent. C’est la première fois que je vis une telle situation. »

Bloc-notes

Il reste moins de 500 billets pour le match de jeudi soir. Il reste 3 500 billets pour la visite des Thrashers d’Atlanta à la Place Banque Scotia, le 3 décembre, et moins de 1 000 billets pour la rencontre du 6 décembre, alors que Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh effectueront leur seule visite à Ottawa cette saison.


En voir plus