Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le premier de Gryba

par Chris Lund / Ottawa Senators



Les Sénateurs d’Ottawa ont vu leur brigade défensive s’améliorer progressivement au cours du mois de mars, malgré l’absence d’Erik Karlsson. Sans la présence du récipiendaire du trophée Norris, les Sénateurs ont tout de même profité du rendement soutenu de vétérans comme Sergei Gonchar, Chris Phillips et Marc Méthot, en plus de voir Patrick Wiercioch et Eric Gryba prendre du galon.

Depuis qu’il a inscrit son premier but le 3 mars contre les Islanders, Wiercioch joue manifestement avec une confiance perceptible et une perspicacité qui lui ont permis de connaître du succès dans la Ligue américaine. Aujourd’hui, après avoir marqué son premier but dans la LNH samedi, Gryba pourrait suivre dans le sillon de son coéquipier, lui qui a fait des progrès au cours des derniers matchs. Il voit la chose comme une autre indication que les choses se dirigent dans la bonne direction.

« C’est un pas dans la bonne direction, mais il s’agit pour moi d’un cheminement vers mon objectif et ce que les entraîneurs exigent de ma part. Chaque jour est une bataille », a déclaré Gryba.

Au cours des quelques derniers matchs, le rendement de Gryba s’est visiblement amélioré comparativement à ses débuts dans la LNH. Il est efficace en possession de la rondelle, en plus d’être habile pour dégager sa zone et il apporte un élément physique dont on peut s’attendre de la part d’un joueur de sa stature et de son niveau d’habileté. La différence s’est fait ressentir de par son travail acharné et le temps d’apprentissage.

« C’est la confiance et les répétitions à l’entraînement. Il s’agit d’une différente ligue, on ne peut pas conserver la rondelle aussi longtemps que dans la Ligue américaine, donc il a fallu se défaire de quelques vieilles habitudes, notamment, a déclaré Gryba. Il a fallu travailler énormément avec les entraîneurs, les vidéos et les heures supplémentaires après les entraînements. »

Le défenseur a été en mesure de profiter amplement des ressources mises à sa disposition au sein de l’organisation. Gryba a tiré profit de ses nombreuses heures supplémentaires passées avec le consultant en développement et en dépistage Jason Smith, notamment. Smith, qui a agi à titre de capitaine à Edmonton et Philadelphie au cours de ses 1 000 matchs dans la LNH, a pratiqué un style très semblable à celui de Gryba et il a prodigué de judicieux conseils au jeune défenseur.

« Je suis choyé. Il est venu souvent à Binghamton. Il y avait Luke Richardson là-bas à Binghamton et maintenant Smitty ici. Ces deux entraîneurs représentent une inépuisable source de connaissance, surtout dans mon cas. Mon jeu ressemble au leur, donc je suis content de recevoir de bons conseils », a affirmé Gryba.

Il a également profité de ressources sur la patinoire.

« Il y a des gars légendaires ici. Je veux dire Gonchar et Phillips. Méthot est très solide également. Ils sont tous des gars formidables à regarder et que l’on peut apprendre d’eux. »

Les Sénateurs peuvent se consoler en sachant qu'ils ont un autre défenseur capable de passer plusieurs minutes sur la patinoire en Gryba. Alors que la plupart des défenseurs seraient « protégés » contre des adversaires plus puissants, il a trouvé un moyen de se débrouiller après avoir été muté au premier duo de défenseurs aux côtés de Méthot.

Maintenant que son premier but est derrière lui, Gryba peut se concentrer à maintenir un rendement élevé.

« Je pense que la constance est un aspect très important. On ne peut pas disputer un ou deux gros matchs et ensuite en connaître un mauvais. Pour chaque huit bons matchs, on peut peut-être accepter un match ordinaire. Néanmoins, je veux continuer à bâtir sur des séquences de bons matchs. »


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus