Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le mondial junior affiche complet

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le Championnat mondial de hockey junior 2009 de l’IIHF sera pratiquement présenté à guichets fermés.


Le comité organisateur hôte du tournoi a annoncé vendredi que tous les 16 000 forfaits de billets ont trouvé preneur près d’un an d’avance, pour l’événement qui aura lieu à la Place Banque Scotia et au Centre municipal d’Ottawa, éclipsant tous les records de vente précédents pour le CMJ.

Les forfaits représentent 440 000 billets vendus, dépassant largement l’assistance totale de 374 353 spectateurs, enregistrée lors du mondial junior de 2006 à Vancouver.

« Ils ont affiché complet au mois de mai (en 2006) », a déclaré Bob O’Doherty, directeur général du comité organisateur hôte d’Ottawa pour le mondial junior 2009. « De plus, ils ont bénéficié de l’année du lock-out (dans la LNH), alors que la demande pour du hockey était à son comble.

« Maintenant, nous sommes à guichets fermés à l’avance. Les amateurs du Royaume du hockey ont répondu en grand nombre. »

O’Doherty a déclaré que la réponse des gens est au-delà des espérances des organisateurs du mondial junior d’Ottawa, qui souhaitaient compléter la vente des forfaits pour la fin de janvier.

« La frénésie pour le mondial junior est surtout palpable pendant la période des Fêtes (pendant la tenue du tournoi), dit-il. Pour nous, il était important de mousser la vente de billets d’ici la fin de janvier.

« Le fait que les forfaits soient tous vendus bien avant la fin du mois constitue une surprise pour nous. »

Les forfaits ont été mis en vente au public le 17 novembre, mais O’Doherty souligne que la frénésie prenait de plus en plus d’ampleur alors que le Canada s’approchait du match de la médaille d’or au mondial junior 2008 en République tchèque. La victoire de 3-2 du Canada sur la Suède en finale a propulsé les ventes pour l’événement de 2009 à Ottawa.

« L’expression le succès amène le succès s’applique bien dans notre cas, dit-il. Alors que les espoirs de rafler l’or grandissaient, nous avons constaté une recrudescence dans les ventes. »

Même si tous les forfaits pour assister aux 31 matchs du tournoi, qui aura lieu du 26 décembre 2008 au 5 janvier 2009, ont été vendus, les amateurs de hockey qui n’ont pas eu l’occasion de se prévaloir d’un forfait ne sont pas en reste.

« L’un de nos commanditaires corporatifs fera une annonce importante bientôt au sujet de forfaits familiaux plus petits dans certaines sections des deux amphithéâtres, a dit O’Doherty. Des loges sont aussi disponibles à la Place Banque Scotia et au Centre municipal. »

Un nombre limité de billets à l’unité sera disponible, a-t-il ajouté, mais il faudra attendre à l’automne. »

Les amateurs qui se sont procuré des forfaits de 31 ou de 17 matchs et qu’ils n’entendent pas assister à tous les matchs sont fortement invités à revendre leurs billets, afin d’occuper tous les sièges pendant le tournoi. O’Doherty affirme que les organisateurs entendent avoir recors au Marché de billets sur le www.CapitalTickets.ca pour la revente des billets du mondial junior.

Ottawa 2009 est aussi sur le point d’atteindre l’objectif de 5 millions $ en ventes corporatives – bien au-delà de la marque de 3 millions $, établie à Vancouver en 2006. La somme totale pour Ottawa se chiffre maintenant à 4,8 millions $.

« Il reste encore un peu d’inventaire », a dit O’Doherty.

Maintenant que les ventes de forfaits sont complétées, O’Doherty affirme que le comité va maintenant se concentrer sur l’aspect des opérations de l’événement.

« Nous pouvons commencer à instaurer notre plan afin de présenter le meilleur mondial junior, question de faire vivre aux gens une expérience supérieure », a-t-il exprimé.

O’Doherty a été un témoin direct du tournoi en Réplique tchèque, car il a assisté à l’événement du début à la fin. Il a qualifié le périple de très utile et enrichissant, à moins d’un an de la tenue du tournoi à Ottawa.

« La majorité des choses que nous avons observées était dans les arénas même, des choses inestimables, dit-il. Grâce à la fédération tchèque de hockey et l’IIHF, nous avons été en mesure d’accéder aux arénas hôtes et de voir le fonctionnement.

« Nous n’avons  pas été surpris de l’ampleur d’une telle organisation. Mais nous pouvons constater à quel point il s’agit d’un événement d’envergure. »

Il était aussi aux premières loges pour constater la passion des amateurs canadiens, qui se reflétera au mondial junior d’Ottawa.

« Il y avait environ 3 000, 4 000 amateurs canadiens à chaque match, a-t-il fait remarquer. Être au beau milieu de cette frénésie constitue une expérience mémorable.

« C’était fantastique de vivre tout cela, et voir Équipe Canada connaître autant de succès. »


En voir plus