Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le centre d’attention des Sénateurs: Mika Zibanejad

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre suédois Mika Zibanejad, à l’oeuvre contre Équipe É.-U. au championnat du monde des moins de 18 ans de la FIHG, plus tôt cette année en Allemagne, a vu sa cote monter de beaucoup au cours des dernières semaines en prévision du repêchage de la LNH 2011 (Photo par François Laplante/HHOF-IIHF Images).
(Les Sénateurs d’Ottawa détiennent le sixième choix général du repêchage de la LNH 2011 qui aura lieu les 24 et 25 juin à St. Paul, au Minnesota. Les Sénateurs ont ciblé quatre joueurs de centre parmi les espoirs qui, espèrent-ils, seront encore disponibles quand auront lieu les choix de cette première ronde. Nous les étudions de plus près, cette semaine, dans une série de portraits pour ottawasenators.com).


Il est la surprise ultime au sommet du repêchage de la LNH 2011.

Peu parmi les principaux choix potentiels dans la loterie de cette année offrent autant de mystère que Mika Zibanejad, le centre du club champion des séries éliminatoires de la Ligue Élite de Suède, Djurgarden, qui progresse à toute vitesse.

Âgé de 18 ans et originaire de Stockholm, il était considéré comme un choix de fin de première ronde, au mieux, au début de la saison. Maintenant, des experts peuvent voir Zibanejad être choisi parmi les cinq premiers au repêchage 2011 qui aura lieu les 24 et 25 juin au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota.

Le Dépistage central de la LNH classe Zibanejad comme deuxième espoir européen pour le prochain repêchage, derrière le défenseur de Skelleftea Adam Larsson, un tout premier choix potentiel. Les Services internationaux de dépistage, par ailleurs, classent Zibanejad sixième dans tout le talent disponible au repêchage, ce qui se trouve exactement là où les Sénateurs d’Ottawa parleront dans l’ordre du repêchage.

«C’est à cause de son habileté offensive, dit le directeur du personnel des joueurs des Sénateurs, Pierre Dorion, pour expliquer la rapide montée de Zibanejad dans le classement pour le repêchage. Quand nous parlons de Mika, nous voyons que son coup de patin est très bon (tout comme) sa force, sa force du bas du corps, sa capacité pour lancer et son maniement de la rondelle.

«Je suis allé là-bas (en Suède) pour le voir jouer pour Djurgarden au cours des séries éliminatoires et il avait un impact, en tant que joueur de 18 ans jouant contre des gars de 30 ans. C’est un des critères qui ont aidé à sa montée rapide dans le classement pour le repêchage.»

Les yeux de plusieurs dépisteurs se sont aussi ouverts lors du Défi mondial des moins de 17 ans qui a eu lieu plus tôt cette année à Timmins, en Ontario, au cours duquel Zibanejad a récolté cinq buts en neuf matches pour aider la Suède à remporter la médaille de bronze du tournoi.

«J’ai eu l’occasion de jouer avec d’excellents joueurs, donc cela m’a aidé à obtenir les points que j’ai eus, a dit Zibanejad à NHL.com. Je crois que je conviens bien au jeu dans les plus petites patinoires (d’Amérique du Nord) aussi.»

Il est largement considéré comme l’espoir européen qui s’est le plus amélioré avant le repêchage de 2011.

«Mika est un véritable attaquant en puissance, mais il a aussi de bonnes mains, une bonne vision et un bon coup de patin, a dit Goran Stubb, le directeur du dépistage européen de la LNH. Il a un équilibre fantastique et il est difficile de lui faire perdre la rondelle. Il est très fort dans les batailles le long de la bande, il termine ses mises en échec avec autorité et il a un puissant lancer qu’il décoche rapidement. Mika est un joueur compétitif qui est prêt à payer le prix pour marquer un but (et) il comprend très bien ses responsabilités défensives.»

Zibanejad, le fils d’un père iranien et d’une mère finlandaise, n’a pas peur du jeu physique même s’il surveille surtout les joueurs étoiles les plus talentueux.

«Je surveille Sidney Crosby pour le travail qu’il fait au centre, dit-il. Je surveille Alex Ovechkin pour la manière dont il marque des buts et je surveille Pat Kane pour la manière dont il manie son bâton. Je ne suis pas le genre de gars qui ne pense qu’aux grosses mises en échec. J’essaie de jouer physique, mais c’est simplement parce que je veux ravoir la rondelle.

«Quelques fois, vous devez terminer vos mises en échec contre les défenseurs pour les épuiser.»


En voir plus