Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Latendresse : Vivre la frénésie

par Chris Yzerman / Ottawa Senators



Bien malin celui qui trouvera quiconque aimerait plus gagner cette série Sénateurs-Canadiens que Guillaume Latendresse.

L’attaquant de 25 ans est natif de Sainte-Catherine, en banlieue de Montréal et tous se souviendront qu’il est arrivé dans la LNH dans l’uniforme du Tricolore à l’âge de 19 ans. En tant que joueur francophone de la région, Latendresse est devenu un favori de la foule et la coqueluche des médias avant d’être échangé au Wild du Minnesota, où il a vécu une véritable éclosion avant d’être ennuyé par de nombreuses blessures.

Latendresse a connu un certain regain de vie cette saison, inscrivant six buts en 27 matchs avec les Sénateurs. En étirant ce rythme sur 82 matchs, il s’agirait d’une saison de près de 20 buts. Si l’on prend en considération ses problèmes de migraines avec le fait qu’il n’ait disputé que 27 matchs au total depuis 2010-2012, on peut qualifier cela d’accomplissement. De façon réaliste, la présente saison fut pour lui davantage une occasion pour se retrouver dans la LNH plutôt que jouer en tant que régulier.

Maintenant que sa saison de retour est terminée, une deuxième campagne attend Latendresse. Il en sera à sa troisième participation en séries éliminatoires et il affrontera pour la première fois l’équipe de sa ville natale. Il aura l’occasion de contribuer grandement pour les Sénateurs devant une foule qui lui est familière.

La possibilité de prendre part à une telle série ne lui est jamais venue à l’esprit lorsqu’il est arrivé au sein de l’équipe. Aujourd’hui, cette situation va certainement le motiver à performer.

« Lorsque j’ai été mis sous contrat ici, je n’ai jamais pensé à l’idée d’affronter les Canadiens en séries éliminatoires. Cependant, que faut-il de plus pour se motiver? », a déclaré Latendresse. « Évidemment, je serai nerveux, emballé, comme si c’était ma première année. Je veux que cet engouement reste en moi pendant les matchs afin de me donner l’entrain qu’il me faut sur la patinoire. »

Lorsque Latendresse ressent de tels sentiments positifs, il devient un joueur dangereux sur le deuxième ou le troisième trio des Sénateurs. Quatre de ses six buts cette saison ont été marqués en l’espace de six matchs alors qu’il a connu une séquence où il trouvait l’espace ouvert avec aisance et qu’il décochait de nombreux lancers au filet.

Le nombre de lancers est l’indice-clé pour déterminer comment Latendresse se sent. Quand il obtient des tirs au but, il crée des problèmes pour les adversaires. Sa séquence la plus convaincante dans cet aspect cette saison est survenue en évoluant aux côtés de Jakob Silfverberg et Mika Zibanejad, et il semble qu'ils seront réunis pour commencer la série.

La « Swench Connection » devrait en donner plein les bras à la défensive du Tricolore à condition qu’elle demeure ensemble, étant donné qu'elle a formé un trio dominant. Trois joueurs de grand gabarit qui peuvent manier la rondelle, organiser des jeux et lancer pour marquer sont source de préoccupation.

Jouer en compagnie de jeunes et énergiques coéquipiers n’affecte pas le potentiel de production de Latendresse non plus.

« Nous devons nous assurer que nous jouons le jeu de patience, amenons notre dynamisme et de dicter la façon dont nous voulons jouer, a déclaré Latendresse. Nous avons un bon mélange de jeunes et de moins jeunes joueurs et nous devons juste harmoniser tout cela ensemble. Il suffit de penser à la prochaine présence. »

Il va sans dire que chaque joueur donnera tout ce qu'il peut pendant les séries éliminatoires, mais vous pouvez être certains que la prochaine présence du numéro 73 des Sénateurs sur la glace du Centre Bell sera encore plus significative que pour quiconque.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus