Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'Armée Sens est fière de faire partie de l'histoire

par Staff Writer / Ottawa Senators

Des milliers de membres de l'Armée Sens ont foulé la Zone Rouge avant le 3e match de la finale de la Coupe Stanley.

Par Todd Anderson

Ottawa sera le théâtre d'un premier match de la finale de la Coupe Stanley depuis 80 ans et la ville est fébrile en ce jour historique. Trois heures avant la première mise en jeu du 3e match de la finale de la Coupe Stanley, des milliers de membres de l'Armée Sens étaient déjà réunis à la Zone Rouge. Prenant un bain de foule, le capitaine de l'Armée Sens Ryan Guthrie a pris quelques instants pour livrer ses états d'âme.

« C'est vraiment indescriptible. Nous attendions ce moment depuis si longtemps et maintenant nous y sommes, affirme Guthrie. Que dire de plus. C'est incroyable et j'adore cela. »

Alors qu'il regarde la foule présente dans la Zone Rouge et dans les stationnements environnants de la Place Banque Scotia, Guthrie affirme que c'est le genre de scénario dont il s'attendait de la part de l'Armée Sens.

« Ce qui est fantastique ici, c'est que tout est rouge. Tout le monde porte du rouge. C'est cool. Nous avons entendu les commentaires des joueurs à l'aéroport lorsqu'ils sont revenus (d'Anaheim), ce fut plaisant de voir tous ces gens qui étaient là, même après un long voyage et la tournure qu'a prise la série. De voir l'appui qu'ils reçoivent de partout dans la région, ils savent que nous sommes derrière eux. »

Un partisan des Oilers d'Edmonton Kirk Strand, qui a déjà habité Edmonton mais qui réside maintenant à Ottawa, s'est rallié aux Sénateurs pendant les séries éliminatoires 2007. Il encourage les amateurs de crier haut et fort, tout comme les partisans des Oilers l'ont fait lorsque leur équipe s'était rendu en finale de la Coupe Stanley la saison dernière.

« Vous êtes le septième joueur, de dire Strand. Edmonton a gagné tous ses matchs à domicile et je crois que les partisans y étaient pour quelque chose. Il faut appuyer cette équipe. Je comprends l'importance de cette équipe aux yeux de cette ville et des amateurs. »

Céline Arvisais, de Gatineau, était impressionnée de voir tous ces gens réunis très tôt dans la Zone Rouge.

« Je suis emballé. C'est plaisant. Je ne sais pas comment exprimer cette joie actuellement. »

Ellen et Ross Huggard, d'Arnprior, sont des partisans des Sénateurs depuis le retour de l'équipe dans la LNH en 1992. Ils ont eu du plaisir depuis 15 ans, mais aujourd'hui, c'est une journée très spéciale.

« C'est très cool d'être ici, a dit Ellen. Je crois que ces appuis aideront l'équipe. »

Ross ajoute : « C'est une très belle marée rouge. C'est beau. Nous avions acheté des billets pour le premier match (en 1992) et nous l'avons jamais regretté. C'est super. »

Eric Saulis, originaire d'Ottawa mais qui travaille à Toronto, a fait le voyage pour le 3e match. Il ne voulait pas manquer ce match pour rien au monde.

« Je n'en crois pas mes yeux. Cela devrait arriver chaque année. »

>Cliquez ici pour lire le texte sur le partisan des Sénateurs Russell Williams, qui se remémore la dernière conquête de la Coupe Stanley à Ottawa en 1927.(en anglais seulement)

En voir plus