Skip to main content
Oficiálne stránky Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

La ligne est mince pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien Craig Anderson et les Sénateurs n'entendent pas trop s'attarder à examiner les résultats des autres matchs pour le moment alors que la course pour une place en séries dans l'Association de l'Est s'intensifie (Getty Images).
Tôt ou tard, les Sénateurs d’Ottawa croient que le vent devrait tourner en leur faveur.


Voilà la nature du jeu ultracompétitif qui règne dans la Ligue nationale de hockey cette saison, alors qu’une séquence de quatre revers aujourd'hui peut se transformer en une série de victoires la semaine prochaine. C’est du moins ce que les Sénateurs espèrent à partir de vendredi soir, lorsque les Islanders de New York seront les visiteurs à la Place Banque Scotia (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM) dans le premier d'un séjour de cinq matchs à domicile.

Alors que les Sénateurs sont actuellement embourbés dans une mauvaise séquence, ils savent aussi avec quelle rapidité le vent peut tourner, étant donné que leur série noire de quatre matchs est survenue tout de suite après une séquence de 10-1-1 qui a aidé Ottawa à se retrouver en plein dans la course pour une participation aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est.

Donc, quelle est la différence? Il y a d’abord les erreurs intempestives, qui peuvent faire très mal dans un match serré. Et il est à noter que dans trois des quatre défaites d'Ottawa, elles se sont soldées par un but. Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson a également noté que deux matchs présentés mercredi soir dans la LNH se sont terminés par des marques de 1-0, dont l'un d'eux qui s’est soldé en tirs de barrage.

« Toutes les équipes resserrent leur jeu, donc chaque erreur se fait encore plus ressentir », a déclaré Alfredsson après la séance d’entraînement des Sénateurs, plus tôt aujourd'hui à la Place Banque Scotia. « Avec le style que l’on préconise, nous avons forcé les autres équipes à commettre des erreurs. Si l'on peut juste être un peu plus vigilant, nous parviendrons à un bon travail pour créer des chances de marquer. Entre créer des chances de marquer et commettre des erreurs, la ligne est bien mince pour nous. Mais si nous parvenons à trouver cette ligne, nous allons connaître du succès.

« Nous savons que nous faisons de bonnes choses pour gagner des matchs. Nous sommes vraiment proches, mais nous devrons déployer un effort optimal tous ensemble et nous débarrasser de quelques erreurs. Ainsi, nous nous en sortirons gagnants. »

Les récents déboires des Sénateurs ont des répercussions au classement dans l’Est. Au milieu de janvier, Ottawa était parvenu à se forger une avance confortable de neuf points dans sa bataille pour une place en séries. Aujourd’hui, cette avance n’est plus que de quatre points sur les Capitals de Washington, qui sont passés du troisième au neuvième rang après un revers de 4-2 mercredi face aux Panthers de la Floride, alors que ces derniers ont repris le premier rang dans la section Sud-Est.

« Nous avons perdu quatre matchs de suite et tout le monde s’accroche à nous, a déclaré le centre Jason Spezza des Sénateurs. On a gagne quatre de suite et l’on gagne un peu de terrain, mais aussitôt qu’on subit quelques revers, les autres formations dans la course nous menacent. Voilà l’intensité de la bataille en ce moment. Lorsque nous gagnons, c’est facile de continuer à gagner, mais lorsque nous perdons, il est difficile de retrouver le sentier de la victoire. Présentement, nous devons trouver ce sentier. »

Ce que les Sénateurs ne croient pas nécessaire est d’effectuer un changement radical dans leur approche du jeu. Il faut surtout éliminer les erreurs couteuses dès maintenant.

« Nous avons été très constants depuis longtemps pour ne pas croire en ce que nous faisons, a déclaré Alfredsson. Nous analysons les choses trop souvent parfois parce que nous avons perdu quatre matchs de suite. Nous devons continuer avec notre style, nous savons ce que nous avons à faire pour obtenir du succès. Nous savons que nous pouvons mieux jouer et nous devons le faire pour recommencer à gagner. »

Alors que les Sénateurs sont certainement au courant de ce qui se passe autour d'eux dans le classement, Spezza a déclaré qu’il était beaucoup trop tôt pour commencer à regarder plus intensément les autres résultats.

« C'est encore un peu tôt, a-t-il dit. Si l’on commence à regarder le classement maintenant, nous allons nous retrouver dans une espèce de routine. Soit que l’on pensera que nous sommes trop à l'aise ou en difficulté. À mon avis, je commencerais à y porter une plus grande attention vers le 1er mars. »

Le gardien Craig Anderson a ajouté : « Nous ne pouvons pas contrôler ce que se passe ailleurs. Pour nous, il faut simplement continuer à grimper au classement et ne pas s'inquiéter de ce que font les autres équipes. Nous devons nous préoccuper de nos propres affaires. »

En bref

Avec une récolte de neuf points, dont quatre buts au cours de 14 matchs en janvier, l'attaquant des Sénateurs Colin Greening a été parmi les finalistes pour la recrue du mois dans la LNH, mais l’honneur est allé à Cody Hodgson, des Canucks de Vancouver (6-4-10)... L’ailier André Petersson, des Senators de Binghamton, est la recrue Reebok/LAH du mois de janvier après avoir produit 15 points (8-7) en huit matchs, dont six matchs de plus d’un point. L'attaquant suédois a fait ses débuts dans la LNH avec Ottawa le 21 janvier dans une défaite de 2-1 face aux Ducks d'Anaheim... Le défenseur Chris Phillips (bas du corps) a repris l’entraînement aujourd'hui et l'entraîneur-chef Paul MacLean s’attend à ce qu'il soit de l'alignement contre les Islanders, vendredi soir. « Il n'y a pas eu d’autres ennuis, donc je prévois qu'il sera prêt pour demain », a déclaré MacLean... Le défenseur Brian Lee (bas du corps) a pris part à la séance complète d’entraînement aujourd'hui, mais sa disponibilité pour le week-end n'a pas encore été déterminée. « Nous allons voir comment il se portera demain et nous évaluerons le tout », a déclaré MacLean... Anderson effectuera son 16e départ consécutif devant le filet vendredi, ce qui établira un sommet personnel en carrière.


En voir plus