Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Heatley: «J'honorerai mon contrat»

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alors que Dany Heatley dit que sa demande d’échange «est toujours valide», l’attaquant ajoute qu’il «sera là prêt à jouer» s’il est encore un Sénateur d’Ottawa quand le camp d’entraînement de l’équipe ouvrira ses portes le 12 septembre à la Place Banque Scotia (Photo par Andre Ringuette/NHLI via Getty Images).
Dany Heatley demeure convaincu qu’un échange peut encore être conclu qui satisfera ses ambitions au hockey.


Mais si le prolifique attaquant est toujours la propriété des Sénateurs d’Ottawa quand l’équipe ouvrira son camp d’entraînement 2009-2010, le 12 septembre, il promet qu’il donnera tout ce qu’il a pour les amateurs «passionnés» de hockey de la capitale nationale.

«J’ai un contrat et j’honorerai ce contrat, a dit Heatley lors d’un appel conférence avec les médias, plus tôt aujourd’hui, depuis sa résidence de la saison morte à Kelowna, en C.-B. Si je suis encore un Sénateur au moment du camp d’entraînement, je serai là prêt à jouer. Je suis un joueur de hockey et je jouerai au meilleur de ma capacité peu importe où je suis.

«Mais, en même temps, je pense que nous savons qu’il y a d’autres équipes qui sont intéressées et nous pensons que quelque chose peut-être fait.»Heatley et ses représentant, Stacey McAlpine et J.P. Barry, ont informé le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, en mai, de son désir d’être échangé à une autre équipe de la Ligue nationale de hockey. Le double marqueur de 50 buts a répété, aujourd’hui, que la demande d’échange «est toujours valide.»

Alors que la majorité des suppositions au sujet de cette demande tournent autour de sa relation avec l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, Heatley a précisé que les raisons de sa décision concernent ce qu’il identifie comme «un rôle diminué» dans l’équipe depuis qu’il a signé une prolongation de contrat en octobre 2007.

«La principale raison n’est définitivement pas (uniquement au sujet de) Cory, a-t-il dit. Je pense que, selon moi, la raison principale est que, lorsque j’ai signé avec Ottawa il y a quelques années, je croyais que j’avais une occasion de jouer un rôle important dans l’équipe. Au cours des deux dernières années, et plus récemment, au cours de la dernière année, j’ai senti que mon rôle diminuait. Spécialement au cours de la dernière saison, il a diminué beaucoup plus.

«C’est quelque chose à quoi je pensais depuis longtemps. Le rôle diminué était la grosse chose. Je crois que je suis un joueur qui peut jouer dans beaucoup de situations différentes. Je suis un joueur offensif, mais je suis fier de m’impliquer dans tous les aspects du jeu et je ne pense pas qu’on me donnait ce rôle dans l’équipe.»

Murray a cru qu’il avait une entente le 30 juin pour envoyer Heatley aux Oilers d’Edmonton en retour de Dustin Penner, Andrew Cogliano et Ladislav Smid. Mais Heatley a fait jouer  sa clause de non-échange pour bloquer l’entente et il a dit, aujourd’hui, qu’il attend toujours que les Sénateurs lui présentent d’autres options d’échanges à étudier.

«J’ai toujours voulu des options et je pense que j’ai besoin d’options pour prendre la bonne décision, a-t-il ajouté. Un point c’est tout. Jusqu’à maintenant, il n’y a eu qu’une option et nous savons qu’il y a d’autres équipes (qui peuvent être intéressées).«Je ne crois pas que je peux prendre la bonne décision tant qu’il n’y a pas quelques options et que je peux prendre la bonne décision pour moi et pour ma carrière.»

La saga Heatley a dominé la saison morte à Ottawa depuis que la demande d’échange a été rendue publique, une situation qu’il appelle «malheureuse» pour les amateurs d’ici et d’Edmonton en particulier.«Ce n’est pas ce que je voulais, a dit Heatley. Je regrette ce qui s’est passé cet été. Cela a été un été difficile et cela n’a pas été juste, spécialement pour Edmonton et Ottawa, mais c’est ainsi que cela s’est passé.

«J’aime les partisans à Ottawa ... (mais) c’est une décision strictement de hockey. Je n’ai rien contre les partisans à Ottawa ou contre la ville d’Ottawa. C’est ma perception d’un rôle diminué pour jouer au hockey et j’aimerais avoir une occasion d’aller quelque part où je peux jouer au meilleur de ma capacité et être le joueur que je peux être.»

Qu’il demeure avec Ottawa ou qu’il soit échangé ailleurs, Heatley est convaincu que ses coéquipiers continueront à le regarder d’une manière positive.

«Ce qui s’est passé cet été est malheureux, a-t-il commenté. Mais en ce qui concerne ma réputation, je pense que tous ceux avec qui j’ai joué ou pour qui j’ai joué ont toujours pensé que j’étais un joueur d’équipe et un bon coéquipier.

«Je ne m’inquiète pas au sujet des questions sur mon caractère.»



















En voir plus