Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Foligno blessé à la jambe

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Avec plusieurs raisons de célébrer samedi à la Place Banque Scotia, un autre coup dur vient frapper l’attaque des Sénateurs d’Ottawa.


Lors de la journée du hockey au Canada, les Sénateurs ont remporté une victoire de 3-2 en prolongation sur les Canadiens de Montréal, permettant à Ottawa d’établir un record de franchise avec un neuvième gain d’affilé. Toutefois, une mauvaise nouvelle attendait les vainqueurs, l’attaquant Nick Foligno devra s’absenter du jeu de six à huit semaines en raison d’une fracture à une jambe.

L’athlète de 22 ans de Buffalo s’est rendu péniblement au banc des siens après avoir été heurté par un tir frappé de Marc-André Bergeron tard en troisième période. Le directeur général des Sénateurs Bryan Murray a confirmé la mauvaise nouvelle après que Mike Fisher eut inscrit le but victorieux contre le tricolore.

« Il a fait un geste courageux, en se jetant devant le tir (de Bergeron), a déclaré Murray. Lorsque vous perdez un joueur de cette trempe, surtout de la façon dont il jouait ces derniers matchs, c’est très décevant pour nous et pour lui.

« Personne n’a jamais trop de profondeur et c’est difficile de perdre les services d’un joueur comme lui. Toutefois, il pourra récupérer pendant la pause olympique et nous aurons une chance de le revoir par la suite. »

Sur le plan des blessures, Foligno connait une saison particulièrement difficile, lui qui a raté six matchs en décembre après avoir subi une arthroscopie, afin de réparer une déchirure à un ménisque de son genou droit. Même si son nom n’apparaît pas régulièrement sur la feuille de pointage, le fougueux ailier jouait son meilleur hockey de la saison et il fut un élément-clé des récents succès de l’équipe.

« Il est très compétitif et il est constamment en mouvement », a déclaré l’entraîneur-chef Cory Clouston à propos du rendement de Foligno ces derniers matchs. « Lorsqu’il est en mouvement, il est le premier sur la rondelle, il la protège très bien et il est efficace dans les coins et devant le filet.

« Selon moi, c’est un aspect psychologique du jeu. Il faut être prêt à faire cela chaque soir. Je crois qu’il avait réussi à élever son jeu d’un cran au cours des quatre ou cinq derniers matchs. Il était mentalement prêt. Ainsi, il est très efficace. »


En voir plus