Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Eugene Melnyk, propriétaire des Sénateurs d'Ottawa

par Staff Writer / Ottawa Senators

Les Sénateurs, comme en 1927

Quand je suis arrivé à Ottawa en 2003, nous aurions tous eu le droit de douter de la crédibilité des Sénateurs. Après tout, les Sénateurs étaient encore jeunes. Ils venaient tout juste de perdre une série crève-coeur dans la finale de la conférence de l'Est. Et ils étaient au bord de la faillite. À la limite, c'est même toute notre tradition de hockey que nous aurions pu remettre en question.

Mais, à mon avis, cela aurait été une erreur. Je me souviens de ma première visite à la Place Banque Scotia, lorsque j'ai regardé avec émotion la bannière de coupe Stanley de 1927. C'est alors que j'ai su que ramener la coupe était un rêve que je partageais avec tous les partisans du « Royaume du hockey ».

Je me demande souvent ce que ressentaient des légendes comme Georges Boucher, Alex Connell, Hooley Smith et les autres Sénateurs en 1927. Une petite patinoire, un édifice plus modeste, moins de spectateurs, et pourtant, ils ont offert une saison magistrale aux habitants d'Ottawa.

Tout comme les champions de 1927, nous sommes revenus plus forts que jamais. Et tout comme ces pionniers, nous avons compris que rien n'est gagné si on ne se bat pas pour l'obtenir. Nous avons surmonté les embûches. Nous avons confondu les mauvaises langues. Et même si nous avons douté, nous avons toujours persévéré, confiants que nos décisions porteraient fruit.

Nous sommes revenues à nos amours. Nous avons fait les bons échanges. Nous avons choisi les bons joueurs et les bons entraîneurs. Nous sommes aujourd'hui sur le chemin de la victoire.

Cette année, Ottawa prend d'assaut de la LNH. Nous faisons presque toujours salle comble à domicile ; la foule devenant ainsi le coéquipier essentiel qui fait se surpasser l'équipe.

Les Sénateurs sont sur la voie d'une saison de 58 victoires et de 122 points, un record qui n'a été atteint que par six autres équipes de la LNH. Et nos joueurs se font remarquer.

Dans la LNH comme dans toute autre entreprise, l'objectif n'est pas simplement de sortir gagnant de sa division. Il faut aller jusqu'au bout, et triompher. Notre équipe est en train de livrer la marchandise, et c'est à nous de leur rendre la pareille.

Ce soir - pour la 1000e partie des Sénateurs depuis leur retour à Ottawa - je serai avec vous dans les estrades. Nous vivrons une soirée magique, et nous laisserons entendre notre passion. Aidons nos Sénateurs à ramener la coupe.

En voir plus