Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Erik Karlsson aura sa chance à la ligne bleue des Sénateurs

par Staff Writer / Ottawa Senators

Erik Karlsson enfile son chandail des Sénateurs au repêchage de la LNH 2008 en juin dernier à Ottawa. Les Sénateurs ont choisi le jeune défenseur suédois 15e en tout.
Les barres sur les t et les points sur les i sont mis sur le contrat de recrue qui verra Erik Karlsson, le premier choix des Sénateurs au repêchage de la LNH de 2008, se battre pour un poste permanent à la ligne bleue des Sénateurs.


Karlsson est un défenseur doué qui a une excellente vision du jeu et l’habileté pour passer la rondelle. Le directeur général des Sénateurs Bryan Murray dit qu’il a les habiletés et le sens du hockey pour évoluer dans la LNH.

«Erik est un joueur spécial, un gars d’attaque à cinq, un gars offensif; il répondrait certainement à un besoin à notre ligne bleue, dit-il. Dans les deux derniers mois de la saison de la Ligue Élite il a été vraiment bon. Nous lui donnerons une chance; les chances sont vraiment bonnes pour lui.»

À 5 pieds 11 pouces et 165 livres en juin dernier, il était évident que Karlsson devait ajouter du poids à sa frêle charpente pour tenir le coup soir après soir dans la LNH. «Présentement je fais tout ce que je peux pour devenir plus gros et plus fort et pour améliorer mon développement global, dit Karlsson. Uniquement le temps dira où je jouerai l’année prochaine.»

Murray admet que la taille de Karlsson jouera un rôle dans la décision de la direction de l’équipe à l’automne. «Sans aucun doute, sa tête et ses mains sont prêtes, dit Murray. Mais peut-il résister à la circulation quotidienne dans la LNH? Je veux qu’il soit un joueur permanent dans la LNH. Peut-être que pour commencer l’année nous devrons simplement regarder l’aspect offensive et ensuite nous verrons où cela nous conduit. La taille est un point important. Ça l’est toujours dans notre ligue.»

Quand on lui demande s’il croit qu’Kil est prêt  jouer dans la LNH, Karlsson est le premier à vous dire qu’il ne sait pas à quoi s’attendre. «Je n’ai pas joué dans la LNH, donc je ne peux pas vraiment dire ce que c’est que jouer dans la ligue. Je fais tout ce que je peux pour faire partie de l’avenir des Sénateurs, si ce n’est pas l’an prochain, l’année suivante.»

Le contact de Karlsson prévoit plusieurs options pour lui et la direction en septembre. «Présentement, je ne suis pas certain d’où il sera au début de la saison, dit Murray. Nous pensons à Frolunda (Ligue Élite suédoise) ou la Ligue américaine de hockey, mais avant tout nous pensons à la LNH. Nous avons une entente établie avec Erik que si les choses ne sont pas celles que nous voulons ou que lui veut qu’elles soient, nous avons l’option de l’assigner à l’une des deux équipes.»

Karlsson se joindra aux autres espoirs de l’organisation des Sénateurs pour le camp annuel de développement à la fin juin. Jusqu’à maintenant, «nous n’avons pas vraiment discuté de ce que je ferai après le camp de développement, dit Karlsson. Je participerai au camp et ensuite nous devrons prendre une décision en fonction de ce que sera ma meilleure manière d’améliorer ma force. Si c’est à Ottawa, je resterai. Si nous croyons que la Suède est le meilleur endroit pour que je me développe, je retournerai en Suède. C’est une autre décision que nous devrons prendre.»
En voir plus