Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Dure semaine pour Fisher

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La nouvelle est tombée telle une bordée de neige autour de la Place Banque Scotia par un dimanche après-midi d’hiver.


Les Sénateurs d’Ottawa, qui connaissent actuellement une séquence de cinq victoires consécutives, ont appris qu’ils devront se passer des services de Mike Fisher. Ce dernier a subi une élongation du muscle oblique en première période du match de samedi, remporté par les siens par la marque de 7-3 sur les Thrashers d’Atlanta. Autant Fisher que l’entraîneur-chef des Sénateurs, John Paddock, ont indiqué qu’il est peu probable que le vaillant centre effectue le périple de deux matchs à l’extérieur, qui amènera l’équipe à Boston et Atlanta au cours de la semaine qui s’amorce..

Les Sénateurs sont déjà privés du défenseur Anton Volchenkov (doigt fracturé) et de Patrick Eaves (dislocation de l’épaule), un joueur très utile à l’avant.

« C’est une perte considérable, a dit Paddock. Je pense que c’est inestimable. Je ne vois rien de positif de voir trois de nos 10 meilleurs joueurs hors de l’alignement. »

Fisher, qui a raté presque tout le calendrier préparatoire afin de se rétablir d’une blessure à l’aine subie pendant la finale de la Coupe Stanley le printemps dernier, n’a pas connu sa meilleure semaine. Mercredi dernier, il perdait une dent après avoir reçu un coup de tête de Scott Walker, des Hurricanes, lors d’un match remporté 6-0 par Ottawa sur la Caroline.

Fisher ne peut se prononcer sur un possible retour au jeu, mais il a déclaré dimanche qu’il ne serait probablement pas du voyage, qui débutera mardi à Boston pour se terminer deux soirs plus tard à Atlanta.

« C’est toujours frustrant de composer avec une blessure, dit-il. L’équipe et les choses vont bien. Mais je sais comme tout le monde que cela fait partie du métier. J’espère que je serai en mesure de revenir bientôt. J’ai besoin d’un repos. »

La blessure est survenue en première période, alors que Fisher a encaissé une mise en échec dans la bande. Il a effectué une autre présence mais il a ressenti de la douleur en tentant de se défendre d’un joueur des Thrashers.

« Je vois à quel point j’utilise certains muscles, a déclaré Fisher. Je n’ai jamais subi ce genre de blessure auparavant. Je souhaite que cette blessure se rétablisse rapidement, mais on ne sait jamais. »

Paddock croit aussi que toute blessure subie dans la région abdominale peut-être difficile à évaluer au niveau de la guérison.

« Lorsque tu tournes, c’est constant, dit-il. Je ne pense pas qu’un joueur peut revenir au jeu tant et aussi longtemps qu’il n’est pas rétabli à cent pour cent. Ce genre de geste est courant au hockey. C’est comme jouer au golf avec un muscle oblique tordu. Tu ne peux t’exécuter. Il devra guérir. »

Pendant l’absence de Fisher samedi soir, Antoine Vermette s’est retrouvé sur le deuxième trio et il a connu une soirée de trois points, se méritant la première étoile. Paddock affirme que ce genre d’effort sera le bienvenue pendant l’absence de Fisher.

« Il faut trouver d’autres façons de gagner, a dit Paddock. Il faut s’adapter et d’autres joueurs doivent prendre le flambeau.

« Il (Vermette) a saisi l’occasion et il fut récompensé par sa production en offensive. Il doit seulement continuer à faire son travail. Nous ne lui en demandons pas plus offensivement. Il doit se contenter d’être l’un de nos six meilleurs attaquants pour l’instant. »


En voir plus